Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 juin 2017 5 02 /06 /juin /2017 08:01

Mon maître, grand praticien de la blogosphère, entretient des relations suivies avec un confrère blogueur d’Ile de France qui poste régulièrement sur la toile de savoureux billets consacrés à la vie de sa commune du Vésinet (Le blog de Phénix : http://www.notrevesinet.com/).

L’une de ses dernières contributions de politique plus générale en ces temps de campagne législative a provoqué chez mon maître un enthousiasme tel que notre rédaction a décidé, avec l’accord de son auteur, de la relayer dans nos colonnes sous forme de tribune libre :

Consécration du copinage

 

La « moralisation » promise n'était qu'enfumage pour capitaliser sur l'exaspération née du Penelopegate. Tout est d'ores et déjà dit par le patron. Il y aura deux poids deux mesures. Le « Guépard » alias Macron a prévenu : « Il faut que tout change pour que rien ne change ».

 

Comme dab les amis du pouvoir bénéficieront d'une double faveur. Les avantages occultes attachés à son exercice, et la protection du prince pour leurs turpitudes. Il y aura toujours un « jésuite », un obligé de service, pour servir la soupe et dénoncer le mauvais procès intenté par des adversaires envieux et revanchards.

 

Difficile de faire pire crochepied à des candidats députés. Avec un tel reniement porter la parole de Macron va requérir un talent de boni-menteur qui n'avait pas été pré requis pour être investi.

 

Le président – chevalier blanc - n'a pas perdu de temps pour tomber le masque. Les français devraient être contents : ils ont retrouvé leur président "normal", celui des copains et des coquins.

 

Pour avoir nourri l’illusion des français Macron commet une imposture morale qui fait passer les tambouilles juteuses de son copain profiteur pour d'innocentes peccadilles.

 

Une consécration de maréchal pour Ferrand !

 

Repost 0
Published by Scapin - dans Tribune libre
commenter cet article
17 février 2014 1 17 /02 /février /2014 18:14

 

tribune-libre

 

Un de nos assidus lecteurs, maniant l’ironie avec une admirable dextérité, nous adresse un billet qui pourrait nous faire sourire s’il ne couvrait, hélas, une bien triste réalité !

 Grâce lui soit toutefois rendue de l’hommage appuyé qu’il rend lui même à Sébastien le Prestre, marquis de Vauban, grand préfigurateur du siècle des lumières si cher à mon maître.

 

 

 

Nous avions CHAPONOST SUR MER, enseigne de restauration dans la zone industrielle, mais il est confirmé que CHAPONOST est bien devenu un port maritime.

 

image003

 

En effet, on pourrait se croire revenu dans les années 40 (1940), et au bord de la mer car une puissance « occupante » a érigé sur la place de notre village « LE MUR DE L’ATLANTIQUE », véritable blockhaus sans fenêtre qui va masquer sans aucun doute la vue sur la mer … verte – qu’est le parc du BOULARD.

 

image004

 

image005

 

Du temps de VAUBAN (référence au cousin suisse), c’était plus joli …

 

 

 


Repost 0
Published by Scapin - dans Tribune libre
commenter cet article
8 décembre 2013 7 08 /12 /décembre /2013 14:33

 

 tribune-libre

 

D’aucuns diront que c’était le bon temps. Celui où la conscription rassemblait dans un passage obligé sous les drapeaux en un melting-pot social formateur aussi bien les jeunes paysans du Larzac que ceux des banlieues ouvrières de la grande couronne ou les sursitaires privilégiés de "la 10" tout frais émoulus de leurs universités. L’enseignement du respect de l’autorité et de la discipline qui était alors dispensé avec des méthodes certes parfois un peu viriles manque aujourd’hui cruellement à nos zoulous des quartiers.

 Or donc, il était en ces temps révolus de tradition de fêter la date qui marquait le début de la dernière ligne droite avant « la quille ». Cent jours avant la libération et le retour à la vie civile, il convenait d’enterrer joyeusement et dignement « le père Cent ».

 En référence à cette coutume disparue et avec l’humour qui lui est propre, Baïka, notre pigiste occasionnelle, nous adresse le faire part de décès du père Cent chaponois.

 

 

 


faire part 1 

Chaponost le 12 décembre 2013.

 

La Mère VEILLEUSEMAISON de LESTETICIENNE,  sa femme trop tôt disparue

La Mère VEILLEUSESANISETTE  de LAPLACE, sa fille

Maîtres LESDEOR  et LEPLUVITE, ses amis

Les Comtes PLOMBER  et LESJOURS,  ses voisins

Les Sires  CONVOLUTION  ses collègues

Lady SPARITION  de  MONCADREDEVIE, sa sœur

Urbain NISMINCONTROLER, son frère

Jean NAIMAR, Sarah PELTOI, Simon MAIREFLECHISSAIT, Juste DELARUE ,

Léna PATONMOADIRE, ses cousins

 

Ont  le joyeux désespoir de vous faire part de la perte cruelle et pourtant tant attendu de :

 

Jean CONTE CENT

Grand Croix de l’ordre des Rampilpas

Fondateur de la société Neremaipalecouvert

 

Décédé à  la suite d’une longue  et douloureuse maladie de 2 104 jours

La dépouille sera bénie par  L’abbé THISE,  et  les Pères MIDECONSTRUIR présents en grand  nombre sur la commune

Le Curé CUPAIRLAMAIRIE dira une messe

Le corps sera incinéré et l’urne sera rendue  le   23 mars 2014.

Ni fleurs ni couronnes

 

faire part 2 


 

Repost 0
Published by Scapin - dans Tribune libre
commenter cet article
14 septembre 2013 6 14 /09 /septembre /2013 14:24

 

 

tribune-libre

 

 

Une nouvelle fois, notre ami(e) Baïka apporte sa collaboration spontanée à l’équipe de rédaction du Chaponois. Sa lecture de la dernière édition du bulletin municipal apporte un éclairage original sur une publication dont l’indigence n’a d’égal que l’excessif exotisme. Un grand merci à notre pigiste occasionnel(le).



CHAP’INFO/ CHAP’PRAVDA

 

Couv septembre 2013 ciA notre époque où on prône le light, notre mensuel risque bientôt l’anorexie. Il est vrai qu’à force d’évincer et censurer les parutions des associations qui ne brossent pas notre petit roitelet dans le sens du poil on se retrouve obligé de remplir des pages pleines de vide.

 

Déjà le numéro précédent ne nous apprenait pas grand-chose sur notre lieu de vie mais la dernière parution enfonce le clou.

15% de la parution est consacrée à la coopération centralisée entre Legignano de Bagni (Italie),  Gon Boussougou (Burkina Faso) et Chaponost

Page 6 « développement durable » concernant les panneaux photovoltaïque sur le  toit de l’école cordelière  financés par une participation des citoyens (quand on connait le bilan carbone de ces panneaux ….)

Une page entière à la super production Cœur de Bourg où on apprend que le bas de la rue Chapard sera fermé tout le mois de septembre mais que toutefois entre l’impasse Rolland et la rue JB Blanc la circulation sera possible dans les deux sens !!!!! (Quand on parle d’anorexie.. même les voitures vont devoir maigrir pour se croiser)

Transport : C’est bien ce qui était à craindre les enfants qui ne pourront pas être transportés par les juniors direct devront prendre le 11 ou le 12 ou se débrouiller ….

Bonne nouvelle aucun décès n’est à déplorer durant juin juillet et aout. (sauf que c’est faux)

« Maison & Jardins » on nous ressort l’entretien des espaces vert ; après le mouton qui sic « permet de supprimer l’utilisation de machines consommatrices de carburant,  assure une tonte sans production de déchets verts » (ils sont juste d’une autre couleur et odeur).  Le grand atout du mois est le mulch Les trottoirs et routes dévastées par la prolifération des herbes ???

A chacun de nettoyer son bout de trottoir et tant pis si, comme c’est bien connu, les particuliers sur- dosent les produits désherbants (on s’en fout ça part avec les pluies dans les nappes phréatiques)

 

Le pompon : les trois pages sur les associations où, censure oblige, nous retrouvons l’association pro ménardienne (notifé sur leur page d’accueil) Ensemble et Autrement mais ni Objectif Chaponost, Ligne d’Avenir, Bien vivre à Chaponost et autres

Quand la presse est aux ordres du pouvoir comment cela s’appelle-t-il ?

Page 18  EXPRESSION LIBRE pour l’opposition

Page 19 EXPRESSION LIBRE pour le GROUPE MAJORITAIRE

Si il est vrai que : « Pour dialoguer il faut être deux »  il faut aussi avoir la volonté d’écouter celui qui n’est pas de votre avis, sans jugement, déni, ou ironie. En réponse à une personne âgée expliquant ses difficultés à se rendre au marché par manque de place le maire a répondu, avec un trait d’humour, que lui avec son vélo n’avait aucune difficulté à se garer.

Ne pas s’étonner de voir fleurir çà et là des tags peu élogieux pour la municipalité, les murs restant les seuls espaces de liberté de notre commune.

Précédemment deux pages étaient réservés à l’opposition (mais ça c’était avant !)

 

Quand retrouverons-nous un magazine qui parlera des Chaponoists, avec des publicités pour nos commerçants (qui pourraient se faire connaître), des parutions sur toutes les associations, un courrier des lecteurs, des propositions de services ou d’entraide au lieu de blabla vide à la gloire de Mr C….nnard pardon Mennard , j’ai confondu son nom et sa principale qualité (moi aussi j’ai voulu faire un petit trait d’humour !!!)

Dernières news : La municipalité demande à ce que les Chaponoists baptisent la médiathèque, lui trouver un non (lol)  est bien aisé : NON A LA MEDIATHEQUE.

 

 A tous ceux qui ne veulent pas de cette construction, profitez de cette occasion de vous exprimer en allant déposer un non massif dans les boites prévues (MJC, Centre Social, Mairie) ou imprimez ce petit logo 

 

ENCORE 193 JOURS !!!!!!!

 

 

 

 

 touche pas

 

 

 

Repost 0
Published by Scapin - dans Tribune libre
commenter cet article
9 août 2013 5 09 /08 /août /2013 07:32



tribune-libre

 

Mon maître ne relève pas assez souvent ma messagerie. Nous publions ci-dessous une tribune libre que notre ami Baïka posta le 1er août à notre attention. Elle complète utilement sil en était besoin notre billet du 4 août sur le même sujet.

 

 

POLITIQUE D’AUTRUCHE, POULES, MOUTONS et ANES 

 

Je ne résiste pas au plaisir de vous faire part d’un article paru ce jour sur le Progrès (cf pièce jointe).

 

Le problème d’urbanisme concernant l’implantation de roulottes sur un terrain non constructible ou en zone verte, que sais-je, n’est rien en regard de la politique de l’autruche prônée par le super compétent (en un ou deux mots ?) François Pillard qui avoue au journaliste “il aurait mieux valu qu’on ne sache rien”.

 

IL AURAIT MIEUX VALU QU’IL SE TAISE !!!

 

Après tout, pourquoi pas, après les poules dans les maisons pour manger les déchets verts, les moutons pour tondre le Boulard, ça ne dépareillera pas le paysage politique Chaponois.

 

Pour rester dans la même mouvance écolo bobo, je propose, pour apporter tout le matériel sono et autre, nécessaire à nos super prochaines animations de la médiathèque, transporter les très nombreuses personnes qui viendront bien évidemment la remplir et par la même occasion permettre à nos commerçants de bien vivre, que nous fassions l’acquisition d’ânes et de mulets (vu que les camions et cars ne peuvent passer dans la rue  Lucie Aubrac. (encore une rue qui porte bien son nom de JUSTE trop étroite).

 

Après tout on en a déjà bien un à la tête de la Mairie, ces quadrupèdes se sentiront en confiance !

 

Baïka

 

 

Repost 0
Published by Scapin - dans Tribune libre
commenter cet article
10 juin 2013 1 10 /06 /juin /2013 10:00

 

 

tribune-libre

 

 

La rédaction du Chaponois est heureuse d’offrir la seconde tribune libre de sa collection à un lecteur de la Tribune de Lyon qui posta  sur le site notre confrère à la suite de son récent article consacré aux municipales de Chaponost un commentaire qui, tant il est fiel et venin, eut été digne d’une fourberie de notre damné valet. Pour acide qu'il soit, cet avis traduit bien les préoccupations des chaponois

 

 

Dulac 05:08 | 31/05/13

Ce maire, arrivant de fraiche date à Chaponost, à massacré le village en lui arrachant son âme. Son but semble être de le transformer en un Ste Foy lès Lyons bis et de l'intégrer dans le Grand Lyon de son cher ami PS maire de Lyon. Mais pourquoi donc avoir fait construire des immeubles sans harmonie architecturale avec le reste du village et même sans harmonie en eux ? Et comment peut-on ose labourer ce qui fut un ancien cimetière et un lieu historique comme la place du village pour y implanter une verrue qui s'avérera évidemment totalement inutile à l'heure ou toutes les familles ont des connexions internet et des smart phone !??? Changer la "médiathèque" en lieu de spectacle ou de réunion ? Mais quel est donc le Chaponois qui en rêvait ? Ce que le contribuable auraient aimé, c'est plutôt le contournement routier de Chaponost pourtant inscrit dans les projets depuis fort longtemps avec des terrains réservés à cet usage. Malheureusement, une fois ce maire calamiteux enfin éjecté, resteront ses basses œuvres. Pauvre vieux Chaponois...

 

 

 

Repost 0
Published by Scapin - dans Tribune libre
commenter cet article
12 janvier 2013 6 12 /01 /janvier /2013 15:52

 

 

tribune-libre

 

 

L'innovation est l'un des incontournables moteurs du progrès. Aussi est-il paru opportun à mon maître, au lendemain des rituels voeux du maire, de créer une nouvelle rubrique au sein de nos colonnes. Elle ouvrira désormais à nos lecteurs, à condition naturellement que leurs contenus soient conformes à une certaine éthique que nous érigerons en règle de déontologie, la possibilité de publier sur notre site des tribunes libres qu'ils nous auront adressées sur notre boite e-mail.

La première de ces tribunes est ouverte à l'un de nos lecteurs que chatouille la rime. Il souhaite conserver l'anonymat ; son souhait se doit d'être respecté, de même que la signature d'autres pigistes occasionnels sera rendue publique si tel est leur choix.

 


 

« Comment constituer l’équipe et quelle tactique adopter sachant qu’il faut diviser pour régner ?

 

Le capitanat :

 

Ne pas se mettre MARTEL en tête

Il chercherait la petite bête

Ne pas laisser place au PILLARD

un peu trop chevalier Bayard

Conserver l’école à la CAMILLE (Duvernay)

Même si je devrais renommer une fille.

FORNELLI, c’est du sport  ADOUMBU de champ,

les Chaponois ne seraient pas contents.

La culture a GUYOT, une bonne poire

Pour défendre la pomme de discorde;

C’est la seule qui tient la corde

et ne me fera pas d’histoires.

Elle vendra  mon projet pour des prunes

D’autant plus que cette femme est brune.

Le confier à un PROST-ROMAND,

d’aventures on est assuré pour 6 ans.

Nommer au  poste Alain GERON

On pourrait bien  tourner en rond,

Pas sûr d’être sur la bonne voie

Ni que ça me rapporte des voix.

 

En ratissant large :

 

Pour VUILLERMET c’est en CORTOT

Surtout quand on s’appelle Marie-Jo.

Pourquoi pas à Gérard ROBERT

Mais ce n’est pas un homme de fer.

Pas quelqu’un trop PAULY pour être honnête

L’opposition serait trop à la fête

Il n’eut pas fallu que Jean-Charles KOHLHAS

à la région  pour en faire un conseiller général.

Il va plomber mes liens avec le grand SYTRAL

et son nouveau tram-train qui sans cesse repasse,

ne transportera pas de plaisir le troupeau

En bloquant le trafic au passage à niveau.

Espérer le confier à PIOT  serait gonflé,

CEYSSON donc toujours de tant nous camoufler,

Je suis sur  qu’en SERANT un peu mieux les finances

avec l’air GRAVRANDrait  à tous vraiment confiance.

De ce fait reste alors une petite issue,

Je dois pour qu’on soit fort, renommer CHEVASSUS. »

 

La stratégie :

 

« Heureusement que l’opposition  GALERA six avec des paroles en LAIR

comme des GOUTTEs BARGEs et des BULLYdiotes qui lui inCOMBET.

Elle peut défendre les colonnes de BURENS dans le journal sans m’inquiéter.

 

Comme avec la plupart des entraîneurs, mon 4-4-2 bidon :

(4 ans de gestation, 4 de consultation,

2 de contestation une fois connue  la solution

pour une médiathèque vilipendée par des oppositions

ayant eu le culot de faire une  pétition)

S’est très rapidement  avéré obsolète

à cause d’un outil appelé INTERNET

Je dois donc persister pour ne pas perdre face

Revenir en arrière n’est pas très efficace

Par chance la piscine n’a pas encore pris l’eau;

Y’aura du grain à moudre, faut se mettre au boulot.

Le résultat prochain risque d’être bien sévère

Je dois rediriger une équipe qui perd ! »

 

 

 

 

Repost 0
Published by Scapin - dans Tribune libre
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Scapin
  • Le blog de Scapin
  • : Chronique villageoise de Chaponost
  • Contact

A vos claviers

Recherche

net e-tiquette


En raison des

responsabilités encourues
par le webmaster,
tout commentaire comportant
un lien hypertexte vers un
site extérieur à ce blog
sera retiré de la publication