Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 mars 2009 2 17 /03 /mars /2009 18:47



Compte tenu du nombre croissant de billets publiés par mon maître, d'aucuns d'entre vous ont manifesté le souhait de voir créé sur ce site un moteur de recherche qui leur permettrait, sur la base de mots clés qu'ils définiraient, de consulter rapidement les articles traitant de tel ou tel sujet qui leur tient particulièrement à cœur.

 

Les compétences informatiques approfondies que nécessiterait un tel développement ne faisant pas partie des qualités domestiques qu'il exigeait de mes certificats lorsque je lui fis jadis mes offres de service, je fus contraint, lorsque mon maître me pria tantôt de satisfaire la demande qui se manifestait, de contourner l'obstacle et de trouver un pis-aller propre à contenter et mon donneur d'ordre et nos amis lecteurs.

 

Il en va en effet de la presse comme de la politique ; comme l'éditorialiste qui ne parvient pas à intéresser son lectorat est voué à une disparition certaine, l'élu qui déçoit son électorat se voit vite condamné  aux gémonies d'un humiliante reconduite aux frontières de l'échec municipal. La bande à Menard gagnerait assurément à méditer ce sujet.

 

C'est ainsi que notre lecteur dispose depuis quelques jours sur notre site, faute d'un moteur de recherche google-o-comparable, d'une possibilité de consultation de nos fourbes billets classés par catégories, chaque catégorie correspondant à un thème cher aux préoccupations de mon maître. Ce séquençage de nos publications figure dans la colonne de droite de votre écran, immédiatement sous l'espace qui vous permet d'adresser vos e-mails à Scapin, il est susceptible de s'enrichir au gré des sujets que ne manqueront pas de nous fournir nos chers (à tous les sens du terme) élus.




Repost 0
Published by Scapin - dans Editoriaux
commenter cet article
18 février 2009 3 18 /02 /février /2009 15:04



Notre village abriterait-il une colonie de disciples des fermiers de Charles Cunningham (1832-1897) ? Toujours est-il que certains fidèles lecteurs du Chaponois s'inquiètent du soudain manque de réactivité manifesté par les blogueurs habituels de notre site, en particuliers ceux se réclamant d'une sensibilité de gauche.

 

Peu importe le nombre des commentaires si celui des consulations demeure significatif. Par ailleurs, nombreux sont nos lecteurs qui, par souci de préservation de leur anonymat, usent de la possibilité qui leur est offerte par ce site d'adresser à Scapin leurs réactions par voie de mail (scapin2008@yahoo.fr) comme le fit hier Xxxxxx Xxxxx dont nous préserverons bien entendu ici, en bons journalistes que nous sommes, l'identité comme celle de toutes nos sources.

 


Mon blog

 Xxxxxx Xxxxx <xxxxxx.xxxxx@xxxx.fr>

AjouterMardi, 17 Février 2009, 11h47mn 53s

À :scapin2008@yahoo.fr

Cc : 

 
Je suis assez étonné par le silence des blogeurs à propos des impôts. Compte tenu des errances de communication  de Pierre Ceysson, ne croyez vous pas qu’un boycott de votre blog ait été prudemment organisé par la gauche chaponoise ? Quant aux autres, ceux qui payent beaucoup d’impôts, Chaponost faisant partie des 165 villes les plus riches de France, sont-ils également trop couards pour vous répondre ?

 

Bien à vous.

 

Xxxxxl Xxxxx




Repost 0
Published by Scapin - dans Editoriaux
commenter cet article
17 décembre 2008 3 17 /12 /décembre /2008 15:11



Le 16 décembre 2007, se référant à Monsieur de Beaumarchais, mon maître publiait sur ce site le premier d’une longue série de billets dont la prétention n’était alors que d’aiguillonner, dans la campagne qui s’annonçait, les candidats déclarés à la succession du vieil Henri au commandement du vaisseau Chaponois.


 

Depuis, vous avez été nombreux à honorer ces pages de votre fidélité et de vos encouragements : plus de 60.000 consultations pour les 73 billets publiés et 548 commentaires apportés, critiques dans un sens ou dans l’autre mais pour la plupart, à quelques très rares exceptions près, empreints de respectueuse sérénité.


 

Si les records ont été naturellement atteints en mars 2008 (15.546 consultations), et en particulier le 10 de ce mois, date du scrutin (1.277 consultations), la constance de notre lectorat nous a poussés à persister dans la mission que nous nous étions fixée : manifester nos coups de cœur ou nos coups de gueule vis-à-vis des prétendants à la représentation démocratique, de quelque bord qu’ils se réclament, qu’ils soient majoritaires ou opposants.

 


Nous poursuivrons donc dans la même voie, avec votre soutien et à l’écoute de vos commentaires, toujours dans un esprit satirique, voire polémique, mais jamais hors des limites de la correction.



Repost 0
Published by Scapin - dans Editoriaux
commenter cet article
16 mars 2008 7 16 /03 /mars /2008 19:12

Scapin.jpg
La création d’un nouveau titre et d’une nouvelle maquette est toujours un évènement dans le monde des medias. La naissance du  « Chaponois libéré » s’inscrit assurément dans la continuité du site Chaponost 2008 qui alimenta depuis un peu plus de deux mois la chronique électorale de notre village dans un climat d’échanges pour la plupart courtois et constructifs avec les lecteurs dont les commentaires ont, à n’en pas douter, participé à la construction du résultat de dimanche dernier.

Depuis le 16 décembre dernier, vous avez été nombreux à consulter ce site : 4.902 visiteurs uniques pour un total de 33.422 consultations. D’une cinquantaine de visiteurs quotidiens en moyenne jusqu’au coming-out de Scapin, la fréquentation est passée rapidement à environ quatre-vingts visiteurs / jour jusqu’à plus d’une centaine à partir du reportage consacré à Scapin par Le Progrès pour atteindre un record de deux cents visites à la veille du scrutin. Le record quotidien du nombre de pages consultées s’est établi à 1.277 pour la seule journée du 10 mars. Les 382 commentaires apportés aux 41 articles publiés émanaient aussi bien des partisans de l’une que de l’autre des deux listes en présence et l’on n’eut à déplorer qu’un seul dérapage dicté par la stupidité de son auteur plus que par une coupable intention de nuire.

Au titre de rédacteur en chef du « Chaponois libéré », Scapin tient à exprimer à ses lecteurs ses plus vifs remerciements à l’égard d’une audience et d’une fidélité auxquelles, il faut bien le reconnaître, il ne s’attendait guère lors de la création de ce blog.

Libérée, la rédaction du Chaponois le sera de toute appartenance partisane comme des liens issus d’un soutien qu’elle ne renie pas mais qui n’a pour l’heure plus lieu d’être, la victoire d’E&A étant sans appel et méritant le respect dû à toute onction du suffrage universel. L’ambition de notre site sera d’observer au cours des prochains mois la vie publique de notre cité, d’applaudir les initiatives qui le mériteront, de critiquer, voire de combattre, celles qui ne nous paraîtront pas aller dans le sens de l’intérêt général de nos concitoyens. Que l’on ne se méprenne pas, « le Chaponois libéré » n’a pas la prétention de respecter une illusoire objectivité dont il ne saurait au demeurant définir précisément la signification ni justifier la nécessité ; Scapin demeurera ainsi fidèle aux idéaux de la droite libérale auxquels il a toujours adhéré et c’est à travers ce prisme qu’il rédigera ses fourberies.

La fièvre de la période électorale étant retombée, le rythme des parutions ralentira vraisemblablement pour s’adapter à celui des initiatives de notre nouvelle gouvernance et des éventuelles réactions de la population. La fréquentation de ce blog s’en ressentira sans doute aussi mais nous sommes certains que nos lecteurs nous assureront de leur fidélité et de leur soutien.

 

 

 

Repost 0
Published by Scapin - dans Editoriaux
commenter cet article
26 février 2008 2 26 /02 /février /2008 13:21
carton-jaune.jpg

Les malotrus ne hantent pas que les allées du parc des expositions de la porte de Versailles. Celui qui signe le commentaire n° 13 de notre billet de dimanche aurait pu ajouter dans un excellent français à l’adresse de Scapin « touches moi pas, tu m’salis » et s’attirer la même réponse que notre parisien.

 

Pierre Ménard avait donc raison qui attira naguère notre attention sur les risques de dérapage verbal liés à l’anonymat. En partie seulement puisque jusqu’à ce jour nos lecteurs se sont tenus dans les limites de l’acceptable.

 

Devant la situation nouvelle, plusieurs possibilités de réaction s’offrent à Scapin :

 

-    User de son pouvoir de censure en éradiquant le commentaire en cause, mais cette solution lui répugne par principe.

-    Répondre à son auteur, mais ce serait s’abaisser en se positionnant à égalité avec lui.

-    Livrer son identité à la vindicte, ou au moins son adresse de messagerie, puisqu’il a eu l’imprudence sinon l’inconscience ou l’ignorance de ne pas la céler, mais Scapin s’est jusqu’ici interdit de trahir ses lecteurs.

 

Nous hésitons encore.

 

L’ultime sanction, que nous assimilerons à un carton rouge, serait d’activer pour l’avenir l’option modération des commentaires. Cela serait fort dommage pour les Sylvestre, Alphée, Amour toujours et autres Béllérophon. Nous n’hésiterions cependant pas à y recourir si nécessaire sans autre forme d’avertissement qu’une information officielle. 

Repost 0
Published by Scapin - dans Editoriaux
commenter cet article
20 janvier 2008 7 20 /01 /janvier /2008 17:08

Mon maître et moi ne faisons qu’un, formant ainsi un couple fusionnel.

Aussi, poussé par la curiosité de nos lecteurs sur le point de percer notre secret et pour honorer un engagement que je pris naguère vis-à-vis de
Pierre Menard qui se souciait des dérives potentielles de notre anonymat je prends l’initiative de l’interviewer afin qu’il nous dévoile lui-même en même temps que son identité les raisons de ma création.

Voici donc
Scapin par Scapin, comme il aurait pu y avoir, selon vos goûts : Spirou-et-Fantasio.jpg

 

Castor par Pollux,

Bouvard par Pécuchet,

Dr. Jekyll par Mr. Hyde,

Stan Laurel par Oliver Hardy, ou même,

Spirou par Fantasio.

 

Ainsi se tourne une première page du blog de Scapin mais, en fieffés valets que nous sommes, nous poursuivrons, en pleine lumière et désormais à deux, nos observations de la campagne électorale qui se déroule sous nos yeux et la publication de nos fourbes billets.

Repost 0
Published by Scapin - dans Editoriaux
commenter cet article
16 décembre 2007 7 16 /12 /décembre /2007 17:44

Loin de moi la prétention de m'ériger en pigiste local d'un grand quotidien national qui fit il y a fBeaumarchais.jpgort longtemps allégence à monsieur de Beaumarchais au point de citer chaque jour  cet illustre écrivain : "sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur".

Néanmoins, les premiers simptômes d'effervescence préélectorale qui se manifestent depuis peu dans nos boites aux lettres et sur la place du marché le dimanche matin m'incitent à poser la première pierre de ce blog. L'ambition de Chaponost.2008 n'est pas d'être la mouche du coche prodiguant à chacun recettes et conseils, partout importune et qu'on devrait chasser comme le préconise monsieur de La Fontaine. En revanche, il se propose d'être le véhicule de coups de coeur ou de coups de gueule lorsque les acteurs de la campagne qui s'annonce mériteront des éloges ou des blâmes.

On trouvera donc dans les prochains jours sur ces pages tantôt des commentaires sur les prises de position de nos candidats édiles, tantôt des questions qu'un simple électeur chaponois est en droit de poser sur les enjeux du prochain mandat.

Je remarque en effet que tous les prétendants, à l'orientation politique partisane près (l'un ajoutant une dose de démocratie participative, l'autre une dose de libéralisme), partagent les mêmes avis sur les nécessités du moment : logement, agriculture, transports, environnement, associations ...etc... 

Il faudra bien pourtant qu'ils se départagent sur des propositions concrètes, Nous les attendrons sur cet exercice.

Pour l'heure, il me semble que chacun pourrait se prononcer sur le sort à réserver aux grands chantiers envisagés (voire engagés ?) par la municipalité actuelle dont l'activisme en la matière, à trois mois de la fin d'un mandat dont on ne sollicite pas le renouvellement, ne manque pas de me surprendre, je veux parler de :

- L'agrandissement de la mairie.
- Le projet d'aménagement Chausse/Martel avec création d'une surface commerciale de 1000 m².
- la réhabilitation de la maison Berthelot.
- Le projet d'aménagement de la rue Chapard.

On développera ultérieurement chacun de ces projets.

J'ai choisi le pseudonyme de Scapin, me référant au grand Molière, car les fourberies de ce rusé valet n'avaient pour but que de faire triompher, malgré Géronte, l'amour de Léandre pour zerbinette . Gageons que les feuillets de Chaponost.2008 permettront de faire triompher l'amour des chaponois pour leur village pour le plus grand bien de nos concitoyens..

Repost 0
Published by Scapin - dans Editoriaux
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Scapin
  • Le blog de Scapin
  • : Chronique villageoise de Chaponost
  • Contact

A vos claviers

Recherche

net e-tiquette


En raison des

responsabilités encourues
par le webmaster,
tout commentaire comportant
un lien hypertexte vers un
site extérieur à ce blog
sera retiré de la publication