Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 mars 2010 6 27 /03 /mars /2010 16:06

 

 

g.Biseux site 3Nul doute que c’est en reconnaissance de la gracieuse publicité que nous lui avons tantôt dispensée dans ces colonnes que Georges Biseux, qui semble s’imposer comme première plume sinon comme rédac’chef de notre confrère le canard d’E & A, nous renvoie amicalement l’ascenseur dans une longue diatribe au style bien particulier. Nous invitons nos lecteurs à consulter en annexe ce morceau de bravoure journalistique qui contribuera grandement, n’en doutons pas, à la notoriété de mon maître auprès d’un lectorat peu habitué à la fréquentation de notre site.

 Buffon

Notre scribouillard n’en est pas encore à rédiger un discours à l’académie, il emprunte néanmoins son fil conducteur à celui que Buffon prononça en 1753 : « Le style est l’homme même ».

 

Arrêtons-nous un instant sur cette affirmation. Il est en effet patent que le style d’un texte révèle son auteur comme la fumée révèle le feu. Mon maître, à la lecture des billets de GB, m’invita à consulter les archives de notre gazette à la recherche d’un style comparable parmi les nombreux commentaires déposés par nos lecteurs, ceci afin de démasquer s’il était possible le grand esprit qui se cache derrière ce qui semble bien être un pseudonyme.

 

En obéissant valet que je suis, je dus m’atteler à une vaste tâche de relecture des nombreux billets et commentaires publiés sur ce site depuis deux ans et demie. Je trouvai bien quelques écrits qui semblaient, par leur style commun, trahir une identité d’auteur entre eux d’une part et avec les contributions de Georges Biseux d’autre part. Ainsi en alla-t-il des publications de Candide, qui se réclamait parfois membre du PCC, du danseur, du calculateur ou du mondain et même de Georges B. (tiens, tiens ?) qui rédigeait ses critiques sur une table du bistrot des amis

 

Toutefois, nous convînmes à la parfin, mon maître et moi, qu’aucune de ces occultes signatures qui vilipendaient souvent le contenu de nos articles ne pouvaient émaner de l’auteur des billets de GB, et ce pour une bonne raison : La profession de foi d’E & A (1), solennellement affichée en page d’accueil de son site prohibe expressément et voue aux gémonies l’anonymat, dont l’usage d’un pseudonyme est l’une des formes les plus répandues et les plus sournoises. Il apparaît par conséquent inconcevable, que les membres de cette association se parjurent d’aussi éclatante manière et si officiellement sur leur propre site.

 

A l’évidence, mon maître, aveuglé qu'il était par l’obsession soupçonneuse à l’excès que dénonce l’ami Georges, m’avait lancé sur une fausse piste pour une enquête qui n’avait pas lieu d’être !

 seneque

A moins qu’il n’existe plus fourbe que le fourbe Scapin, et que le style, non content de révéler l’homme, trahisse également la noirceur de son esprit comme le prétendait, dix-sept siècles avant Buffon, le grand Sénèque : « Oratio vultus animi est (2). »

 

 

 

(1)     Rappelons enfin quelques règles élémentaires des messages, des blogs et du forum :

-           le refus de l’anonymat des commentaires,

-           le refus des attaques personnelles,

-           l'honnêteté des citations, des références, des analyses.

(2)     "Le style est le miroir de l’âme."

 

 

 

 

Repost 0
Published by Scapin - dans Communication
commenter cet article
6 décembre 2009 7 06 /12 /décembre /2009 18:50

 

 


Nos amis de l’association Ensemble et Autrement, les godillots de la ménardie, insèrent dans le plan de leur site une « revue de presse partiale ». Pour une fois qu’ils admettent officiellement leur absence d’objectivité, saluons cette franchise.


Pour être moins amusante que la « revue de presque » diffusée chaque matin sur Europe 1 (n’est pas Canteloup qui veut !), elle n’en a pas moins attiré notre attention et nous a procuré une grande satisfaction.


La rédaction du Canard d’E&A nous fait l’immense honneur de citer « Le Chaponois libéré » au même titre que de grands médias nationaux tels que « Le Monde », « Libé », « France 2 » et « France Inter ». Certes, nous côtoyons la grande presse de gauche mais, s’il n’en reste qu’un …


Merci donc à nos amis d’E&A pour cette gracieuse et utile publicité.


Repost 0
Published by Scapin - dans Communication
commenter cet article
6 décembre 2009 7 06 /12 /décembre /2009 17:59

 

 

Le ridicule Ségolénien n’a encore jamais tué personne et, en particulier, surtout pas notre premier magistrat. Délaissant la tribune peoplienne du stade Charlety, réservée à la madone de Désirs d’avenir, pour celle du dernier numéro de Chap’Info, Pierre Menard se paie le luxe et prend la responsabilité de relancer stupidement au niveau local, et qui plus est d’attiser, le débat sur l’identité citoyenne.


Les racines n’ont pas plus de valeur aux yeux de notre bon docteur que la roupie de sansonnet ; de même l’histoire séculaire, de surcroît ante-républicaine et judéo-chrétienne, ne saurait être admise au registre des critères identitaires acceptables par cet ayatollah du melting-pot universel. Seule la culture, de gauche bien entendu, et les valeurs laïques trouvent grâce dans la dialectique étroite, obtuse et dogmatique de ce pur produit de la pensée unique socialiste.


Les mineurs polonais du Nord et leur descendants, les maçons italo-savoyards devenus entrepreneurs de bâtiment, les travailleurs espagnols et portugais ainsi que les harkis du Languedoc ou d’ailleurs ont cela de particulier, monsieur Menard, par rapport à votre notion de l’universalisme étranger, qu’ils ont accepté, eux, tout en préservant leurs propres traditions, de s’intégrer dans les us et coutumes de leur pays d’accueil. Ils connaissent, eux, et font leurs les paroles du chant de guerre de l’armée du Rhin aussi bien que les fédérés marseillais de 1792. Ils n’hésitent pas non plus, eux, à les clamer haut et fort dans les stades pour exprimer leur soutien à l’équipe nationale au lieu de les siffler comme de vulgaires ennemis de la patrie.


Nous employons ici à dessein le mot patrie qui vous gêne tant, tant il est porteur de vertus républicaines, alors que vous stigmatisez volontiers le mot nationalisme si excessif à vos yeux et synonyme de fanatisme aveugle. Vous ne voulez pas le regarder en face et l’admettre au sein de vos critères d’identité citoyenne, vous avez tort, ceux de Valmy étaient des patriotes, eux. De même, vous vous obstinez, comme vos mentors de Solférino, à réduire le débat sur l’identité à la question de l’immigration, qui n’a rien à voir, alors que le vrai et unique problème est celui de l’intégration, communauté de langue, de culture, de valeurs, d’adhésion à des règles communes et de comportement.


Alors oui, monsieur Menard, ne vous en déplaise, être l’héritier de plusieurs générations de chaponois et en être fier est une marque d’identité qui, soyez en sûr, sera appréciée de beaucoup de nos concitoyens. Cela n’est certes pas suffisant pour incarner un espoir d’alternance, mais toute histoire connaît un début, vous en conviendrez.

 

 

 


Repost 0
Published by Scapin - dans Communication
commenter cet article
11 novembre 2009 3 11 /11 /novembre /2009 18:18

 

 

 

 

 

 


 


Une fois de plus, nous sommes heureux de saluer dans nos pages la naissance d’un nouveau confrère de la presse écrite chaponoise.

 


La lettre de Ligne Droite s’implante donc dans le Paysage Médiatique Chaponois et s’inscrit en franche opposition vis-à-vis de la majorité socialo-modemo-verte qui gouverne notre village depuis dix huit mois. Ce début de réaction, gage de la vitalité démocratique qui doit animer notre cité, ne peut que réjouir la rédaction du Chaponois Libéré qui se sentait bien seule dans le climat de léthargie qui régnait depuis l’accession aux affaires de la bande à Menard.

 

Nous souhaitons donc longue vie, franc succès et réalisation de ses objectifs à notre nouveau confrère et à l’association Ligne Droite dont il se fait le porte-parole.

 

L’adresse de son site web figurera désormais en lien du Chaponois dans la colonne de droite de votre écran ( http://www.lignedroite69630.com ).

 

 

 

 

 


Repost 0
Published by Scapin - dans Communication
commenter cet article
6 avril 2009 1 06 /04 /avril /2009 17:43



Comme il est désormais de tradition, le paysage médiatique chaponois étant riche d’évènements, notre rédaction est heureuse de saluer l’arrivée d’un nouveau titre dans le Landernau d’entre Garon et Merdançon.

 

Le « Canard d’E. & A. », nouvelle publication éditée à l’initiative des godillots de la gouvernance menardienne a récemment honoré nos boîtes aux lettres de sa verte présence.

 

L’édito n’évite aucun des poncifs du genre, professant une inévitable et politiquement correcte volonté d’apporter un soutien critique à la majorité municipale. Au demeurant, nous voyons bien le soutien, mais où est la critique ? Suivent trois pages pour le moins soporifiques dévoilant les arcanes de la gestion des cantoches scolaires par l’Amicale Laïque Chaponoise. On n’échappe pas aux vieux démons de la classique austérité des feuilles de chou socialistes.

 

Qui sait, peut être ce canard se déchaînera-t-il un jour ?

 

Seule trait d’humour, la présentation des titres écartés par la conf de rédac de notre nouveau confrère. Coin-Coin était il n’y a pas si longtemps le nom d’un sympathique Hurluberlu haut en couleurs qui se produisait perché sur la selle d’un mono-cycle sur le quai d’honneur entre Sénéquier et le café du port à l’époque où Brigitte se montrait encore au volant de sa mini-moke, Sacha venait du Rayol voisin à l’heure de l’apéro, Françoise promenait sa tristesse à bord de sa jaguar et Eddie régnait déjà sur les nuits blanches de la cité du Bailli

 

 

Repost 0
Published by Scapin - dans Communication
commenter cet article
29 mars 2009 7 29 /03 /mars /2009 16:39



La sécurité d'un élu socialiste a-t-elle plus de valeur que celle de nos enfants ?


Nous sommes en droit de nous poser la question après avoir assisté, jeudi dernier, à la dernière opération de communication de nos édiles à l'occasion de la journée de la courtoisie au volant.


Nos adjoints n'ont en effet rien trouvé de plus intelligent que de se poster par petits groupes à l'heure de pointe matinale et équipés de splendides gilets jaunes aux trois accès principaux de notre village, au rond-point de la gare, à la madone et au carrefour Verdun-Devienne, pour y arrêter tous les véhicules de passage afin de rappeler à leurs conducteurs le thème officiel de la journée et des consignes de prudence et de modération de vitesse dans la traversée de notre village en zone 30.


Que cette manifestation fût à l'origine de déplaisants embouteillages aux sorties du village, imposant ainsi un retard navrant à ceux qui ne demandaient qu'à se rendre sur le lieu de leur travail, passe encore ! L'intention pouvait paraître louable et conforme à l'esprit naïf et boy-scout qui anime trop souvent nos dirigeants.


Mais nous nous étonnerons de ce que chaque groupe d'élus était accompagné de policiers municipaux chargés d'assurer la sécurité de l'opération. Car à la même heure nos charmantes têtes blondes se rendaient à l'école, privés de la protection habituelle de nos pandores trop occupés qu'ils étaient à mettre leur casquette bleue au service de l'image de l'équipe municipale.


La situation est grave ! Lorsque, pour les besoins d'une stupide opération politicienne de relations publiques, on est amené à sacrifier délibérément la sécurité des enfants des écoles et à les exposer aux dangers de la rue, c'est le signe que l'on a atteint le niveau le plus élevé sur l'échelle de Peter.


L'on comprend dès lors et l'on partage la colère  et l'inquiétude manifestées auprès de mon maître ce matin sur la place du marché par quelques parents d'élèves.







Repost 0
Published by Scapin - dans Communication
commenter cet article
12 janvier 2009 1 12 /01 /janvier /2009 17:50






Connexion ce jour, 12 janvier 2009, sur le site de la mairie :

 


  • - le prochain conseil municipal est annoncé pour le 20 novembre 2008!
  • - l'ordre du jour du prochain conseil est celui du 20 novembre, alors qu'un conseil s'est tenu le 18 décembre 2008 !
  • - le dernier compte-rendu publié est celui du 23 octobre, alors que le conseil du 18 décembre a approuvé le compte-rendu du conseil du 23 novembre !
  • - Au chapitre Concertation sur la maison Berthelot, on appré ciera l'usage du futur simple dans la phrase «Cette consultation prendra fin le 23 novembre 2008».

     


Mais que fait le soldat Rémy ?

 




Repost 0
Published by Scapin - dans Communication
commenter cet article
30 novembre 2008 7 30 /11 /novembre /2008 16:39




Serait-ce là la conséquence du billet un tantinet critique récemment publié dans ces pages par notre rédaction ? Toujours est-il que Geneviève Chevassus, ci-devant première adjointe du board de notre magic team, tente dans le Progrès du 30 novembre 2008 de justifier le choix du nouveau logo qui illustrera désormais la communication chaponoise.

 

Comme nous l’avions compris à la lecture du kitchissime Chap’Info, et bien qu’elle tente maladroitement de s’en défendre, notre grand gourou de la com admet explicitement que « ce nouveau logo est intéressant pour une nouvelle équipe qui incarne le changement ». Il s’agit donc bien de consacrer l’emblème de l’alliance socialo-modemo-verte, les carpes et les lapins comme on dit à Reims, qui règne sur nous depuis neuf mois et non celle du tranquille village de Chaponost en lyonnais dont, au demeurant, elle ne sollicite pas l’adhésion, se contentant de faire valider ses choix par « différentes personnes de la mairie » qui jouissent, à l'évidence, d’un total libre arbitre puisqu’elles sont placées dans un lien de subordination vis à vis de ceux qui quémandent leur avis; Sylvie D, notre ex-DGS, pourrait en témoigner après son limogeage soft d'après scrutin.

 

Geneviève Chevassus ne disait d’ailleurs pas autre chose, en co-signature avec Pierre Menard de l’édito du n° 1 de Chap’Info : « [ce logo sera] l’outil d’identité mais aussi signe de reconnaissance et d’adhésion aux valeurs que nous portons ». Il est donc bien le totem de ralliement de 56,65% seulement des chaponois – et encore, valeur mars 2008 - et non l’étendard derrière lequel pourraient fusionner fièrement tous les citoyens de notre village.

 

Les autres arguments développés  sur le sujet dans l’article du Progrès relèvent, sans jeu de mot pourtant facile, de la logomachie au sens laroussien du terme : assemblage de mots creux dans un discours ou un raisonnement.




Repost 0
Published by Scapin - dans Communication
commenter cet article
22 novembre 2008 6 22 /11 /novembre /2008 10:58



Comme il est d’usage dans le monde de la presse, la Rédaction du Chaponois est heureuse de saluer la naissance d’un  nouveau confrère en présentant le n° 1 du mensuel municipal « Chap’info » que nous avons reçu avant-hier dans nos boîtes aux lettres.


  Cette renaissance sous un look plus d-jeun’s que celui du ringard et assurément trop conservateur « Chaponost Informations », si elle ne change pas grand-chose sur le fond, traduit une évolution très sensible sur la forme : mise en page hyper kitch et agressives couleurs pétard.


  Cette parution est également l’occasion de nous présenter le nouveau logo de notre village censé traduire les valeurs que portent nos nouveaux élus. Si l’on devine bien la signification de la « vertitude » ambiante, pour emprunter une terminologie Ségolènienne, il est plus malaisé de retrouver l’aqueduc dans l’icône emblématique choisie. « Pourquoi un n ? » fut la question que nous a posée la première personne à qui nous l’avons présentée.

 

Qu’importe ! Ce logo n’est ni plus laid ni plus beau que le précédent qui était, lui aussi, à ch…. Nul doute quil sera changé dans six ans par un successeur au goût plus affirmé.



  « Taisez vous, Monseigneur, je vous les repeindrai » avait glissé dans l’oreille du Duc de Reichtadt le fidèle Flambeau alors que l’infâme Metternich venait de lui supprimer ses soldats de plomb patiemment vêtus au pinceau par le vieux grognard de l’uniforme napoléonien pour leur substituer des figurines aux armes de l’Autriche.




Repost 0
Published by Scapin - dans Communication
commenter cet article
16 septembre 2008 2 16 /09 /septembre /2008 19:14



Ceux qui ont quelque expérience du management d'entreprise savent que l'un des meilleurs moyens de ne pas régler un problème consiste bien souvent à constituer un groupe de travail pour en débattre et conclure.


La démocratie participative, ce gadget Ségolénien dont on nous a rebattu les oreilles pendant la campagne présidentielle de 2007, est en cours d'institutionnalisation dans notre commune comme dans nombre d'autres municipalités socialistes.


Si l'on en croit ce que rapporte le Progrès du 13 septembre des propos de notre maire et de ses deux propagandistes rapprochées, cela passera chez nous par la création de comités consultatif, de conseils de quartiers, d'un conseil de jeunes, d'un conseil d'ainés, de groupes de travail thématiques.... Ouf, nous échappons aux comités et milices populaires ! Espérons qu'ils n'ajouteront pas d'autres étages à ce mécano municipal ! Jacques Attali, ex-sherpa de Tonton peu suspect d'hérésie socialiste, doit entendre siffler ses oreilles qui propose dans son rapport une simplification drastique des structures de la république pour améliorer le fonctionnement de la démocratie, allant même jusqu'à suggérer la suppression des départements (1).


Nous assisterons aux premiers effets de cette nouvelle méthode de travail au printemps prochain, nous assure Geneviève Chevassus, Christelle Rémy, en bon soldat, assurera quant à elle le suivi des opérations.


Patientons donc jusqu'à la première hirondelle de 2009 pour évaluer les performances de la Ménard's Dream Com-Team.

 


 

(1) Rapport de la commission pour la libération de la croissance française : « 300 décisions pour changer la France » - Editions XO - décision n° 260, page 203.


 

Repost 0
Published by Scapin - dans Communication
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Scapin
  • Le blog de Scapin
  • : Chronique villageoise de Chaponost
  • Contact

A vos claviers

Recherche

net e-tiquette


En raison des

responsabilités encourues
par le webmaster,
tout commentaire comportant
un lien hypertexte vers un
site extérieur à ce blog
sera retiré de la publication