Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 février 2014 1 24 /02 /février /2014 09:51

 

 

 

pasnou, pasnou ! 1 modifié-1« Esbroufe », « bluff », « frime », tels sont les trois mots qui sont immédiatement venus à l'esprit de mon maître à son arrivée hier matin sur la place du marché. La ménardie frappait en effet un grand coup en y disséminant trois ou quatre parasols bienvenus par une météo plus que printanière et destinés à accueillir une multitude de citoyens curieux de se faire présenter le programme du candidat sortant avant que de les guider vers la salle socio-culturelle où le gourou officiait et dispensait la bonne parole. Il est vrai que face aux vents contraires, il convient de faire volume pour exister.

 

Bien qu'il restât sur place une bonne heure et demie, le temps d'apprécier à sa juste valeur la prestation d'un agréable jazz-band convié pour l'occasion, mon maître me rapporta que les parasols restèrent désertés à l'exception bien entendu des habituels godillots de la bande à Menard, nous étions bien loin des sept cents personnes réunies mercredi dernier par Damien Combet à la salle des fêtes. Seuls François Pillard, Yves Piot et Gérard Robert, hors parasols, alpaguaient le chaland, n'hésitant pas à pratiquer la plus médisante des désinformations, la plus grossière des pillardises consistant à confier discrètement à qui voulait l'entendre que "les autres" avaient pour projet de requalifier la médiathèque en supermarché ! N'importe quoi ! Calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose !

 

Supermenteur-copie-1A propos de mensonge,  mon maître assista en direct à la salle socio-culturelle à une éclatante illustration des talents de notre Super-Menteur municipal dans ses hautes œuvres : À une jeune et charmante maman qui l'interpellait devant une assistance d'une petite trentaine de personnes sur la délicate question des rythmes scolaires, et en particulier sur le coût de la réforme qui serait désormais supporté par les familles (40 € rien que pour la première heure !), Ménard eut le culot d'affirmer avec un incroyable aplomb que cela ne changeait rien par rapport à la situation actuelle, provoquant l’ire bien compréhensible de son interlocutrice. Celle-ci connaissait bien le sujet et n'eut aucune peine à mettre le nez du maire dans son caca. Chacun sait en effet que l'étude surveillée des devoirs est actuellement gratuite. Il est impératif qu'elle le demeure.

 

En tout état de cause, gageons que Pierre Menard se retranchera derrière son nouveau slogan de campagne : « Ce n’est pas nous !! C’est les autres !! »

 

Les rythmes scolaires ? Ce n’est pas nous !! C’est le ministre de l’Education Nationale (pourtant un pote du P.S.) !! L’urbanisme ? Ce n’est pas nous !! C’est la conjonction P.L.U. / P.L.H. / S.C.O.T. !! La voirie ? Ce n’est pas nous !! C’est la C.C.V.G. !! … etc …

 

Rassemblons nous nombreux le 23 mars prochain pour faire Carouss', liesse et bombance ! C’est l’ouverture de la chasse aux pas-nous-pas-nous ! 

 


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Scapin - dans Élections 2014
commenter cet article

commentaires

imprécateur 26/02/2014 18:42


En effet les efforts de la bande à Ménard pour alpaguer le chaland étaient pitoyables :ils me faisaient penser aux témoins de Jéhova ...avec le même succès !


A propos des rumeurs il faut ajouter :


"les autres ne sont que des dégonflés qui ont refusé le fameux débat contradictoire"


"les autres ne vont plus construire de logements "


 Et enfin certains curieux arborant un badge de soutien de Damien Combet se sont vus refuser le précieux programme ...ils en rient encore 


 

Présentation

  • : Le blog de Scapin
  • Le blog de Scapin
  • : Chronique villageoise de Chaponost
  • Contact

A vos claviers

Recherche

net e-tiquette


En raison des

responsabilités encourues
par le webmaster,
tout commentaire comportant
un lien hypertexte vers un
site extérieur à ce blog
sera retiré de la publication