Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 avril 2011 7 03 /04 /avril /2011 17:47

 Menard

 

Rien n’avait été négligé, il ne manquait pas un bouton de guêtre pour ce show de mi-mandat dédié à la gloire de Pierre Menard, trônant et pérorant à la tribune, et de ses acolytes qui allaient se succéder au micro pour faire mousser cette grand-messe d’autosatisfaction municipale.

 


BadouTout avait été prévu, depuis les paparazzi d  u département municipal de la propagande jusqu’à la mise en scène programmée « au petit poil ». Pensez donc ! Solferino avait même délégué l’un de ses vieux caciques en la personne de Bernard « Badou » Jacquand qui exerça jadis ses talents d’acteur au sein de la même troupe que mon maître, les « maudits gones » ; c’était bien avant le 10 mai 1981 et notre coach était déjà encarté au parti de la rose au poing. Jeudi dernier, Badou s’étaPaparazziit vu c onfier le rôle de cire-pompes du maire et de censeur "au nom de la démocratie" (sic !!) de toute tentative d’intervention de l’assistance assimilable à la moindre opposition au pouvoir en place. Il faut bien admettre que ce talentueux comédien excella dans l’exercice, forçant en particulier les commerçants de Chaponost à quitter la salle faute d’avoir pu être écoutés.

AFFICHE-COM

 

 

Une affichette fleurissait en effet depuis peu sur les vitrines chaponoises qui manifestait la colère de nos marchands à l’encontre des regrettables initiatives de nos élus (centre culturel et autres géronneries de voirie) qui ont toutes pour effet de leur compliquer la vie et de menacer la survie de leur affaire. Le problème avec les commerçants, osa affirmer MJVC, c’est qu’ils relèvent de la sphère privée. Diable ! Devons-nous en déduire que pour une élue socialiste, fut-elle adjointe chargée de la vie économique et de l’emploi, le secteur privé ne mérite pas considération ? "R.A.B." comme on dit en langage militaire !

 

 

Las! L’objectif poursuivi par la mairie dans cette représentation n’a pas été atteint. S’il ne s’est pas soldé par un fiasco complet et retentissant pour nos élus, force est de constater que la salle des fêtes n’a résonné D.Combetd’applaudissements nourris qu’à deux reprises lorsque le représentant d’une association municipale d’opposition interpella Pierre Menard sur sa pratique toute personnelle de la démocratie participative et lorsque les commerçants tentèrent d’exprimer leur désarroi devant l’attitude méprisante manifestée par le maire et son adjointe concernée.

 

 

Mon maître rapporta toutefois de cette réunion matière à rédaction de plusieurs billets qui nourriront ces pages dans les prochaines semaines. Plusieurs sujets ont en effet été abordés qui méritent que l’on disserte : la démocratie participative, la communication municipale, le centre culturel, le développement durable, les finances municipales et, last but not least, les allusions à peine voilées de notre maire dans sa conclusion à l’évolution de l’intercommunalité « en tenant compte de notre puissant voisin, le Grand Lyon ».

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Scapin - dans Politique locale
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Scapin
  • Le blog de Scapin
  • : Chronique villageoise de Chaponost
  • Contact

A vos claviers

Recherche

net e-tiquette


En raison des

responsabilités encourues
par le webmaster,
tout commentaire comportant
un lien hypertexte vers un
site extérieur à ce blog
sera retiré de la publication