Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 avril 2013 2 16 /04 /avril /2013 07:43

 

 

courrierp.menard20130328 1Grand disciple de Saint Hubert et passionné de courre au cerf, au sanglier, au renard ou au lièvre, mon maître dispose d'une longue expérience de l'art de la vénerie. Lorsque je lui montrai tantôt la lettre rédigée par le président de l'association "Bien vivre à Chaponost" et adressée à Pierre Ménard, je vis immédiatement se former sur son visage les stigmates caractéristiques d'une profonde défiance. "Tout piqueux de tout équipage t'apprendra, maraud, que pour bien traquer le renard, il y faut mettre beaucoup de subtilité  et déjouer nombre de pièges que les ruses de ce pilleur de poulaillers ne manqueront pas de dresser sur tes pas dès que tu auras placé tes brisées", me tança-t-il gentiment, moquant ainsi ma juvénile naïveté.

 9384142-une-image-d-39-un-piege-a-animaux-isoles-sur-fond-b

"Ménard, ajouta-t-il, est un goupil de haute lignée, il dresse habilement un rideau de fumée devant la meute de ses contradicteurs pour les mieux entraîner vers le piège qu'il s'apprête à leur tendre".

 

Il est vrai que, autant pour les tromper que pour ne pas perdre la face, il rebaptise "commission extra-municipale" les États Généraux que Jean Eudes et ses affidés appellent de leurs voeux. Il leur donne ainsi l'illusion qu'ils seront écoutés alors que, comme a l'accoutumée, ils ne seront qu'entendus et vite oubliés.

 

Une révision globale du P.L.U. Est une oeuvre de longue haleine, elle ne se conduit pas à la hussarde en neuf mois, sauf à bâcler la copie. Il faut tenir compte des délais incompressibles d'intervention des services de l'Etat et des autorités locales autres que municipales, des S.C.O.T., P.L.H., P.D.U., P.A.D.D. et autres schémas administratifs contraignants, écouter plus qu'entendre toutes les associations concernées, tenir compte des avis de la population, synthétiser le tout et mener une réflexion sereine avant que de conclure. L'on voit bien que la manœuvre du maire qui consiste à boucler (bâcler ?) l'opération avant fin 2013 vise à bricoler, dans l'urgence et sous la pression, un argument électoral fort pour le printemps prochain lui permettant de se prévaloir de l'accord unanime des associations sur sa politique d'urbanisme comme il l'a déjà faussement prétendu avec une particulière effronterie de celui des élus d'opposition après le conseil municipal de mars 2010. Il en profitera en outre probablement pour refourguer dans le package des projets contestables comme l'opération Bellevue dont ne veulent pas un grand nombre de chaponois.

 

Le piège est grossier, ne tombons pas dans ces rêts là !


 Renard cavalier

 

On n’ose croire que les associations du collectif du 17 mars pourraient faire preuve de naïveté, voire de coupable complicité en se prêtant à cette sombre manipulation. On a beau réunir dans ses rangs des bobo de droite comme de gauche, se vouloir ou se prétendre apolitiques, se définir comme un réservoir d'idées à la disposition de tout un chacun, se laisser guider enfin par un vieux routier des cabinets de la plus haute sphère parisienne, qui plus est doté d'un carnet d'adresses "épais comme ça", on se doit de demeurer lucide.

 

Une révision générale du P.L.U. est une affaire sérieuse ! Si elle doit vraiment avoir lieu, elle doit être menée par la prochaine municipalité, dans un climat apaisé après les élections de 2014, et par un maire qui aura exposé ses idées sur le sujet dans le cadre d'un programme réfléchi.

 

 


 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Scapin
  • Le blog de Scapin
  • : Chronique villageoise de Chaponost
  • Contact

A vos claviers

Recherche

net e-tiquette


En raison des

responsabilités encourues
par le webmaster,
tout commentaire comportant
un lien hypertexte vers un
site extérieur à ce blog
sera retiré de la publication