Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mars 2013 7 03 /03 /mars /2013 10:41

pelleteuse 1

 

Après six suites et remakes divers s’ajoutant au premier opus sorti sur les écrans en 1974, il fallait bien changer d’instrument ! Le résultat illustre néanmoins l’escalade dans l’horreur entamée alors dans les studios hollywoodiens.

 

7818564 pPierre Menard n’a cependant pas le talent de Tobe Hooper et le malheur veut que les chaponois ne connaîtront pas le même soulagement que celui qu’ont ressenti les fans du septième art en sortant des salles obscures, mettant ainsi fin au cauchemar subi pendant la projection. Hélas, ce que vivons depuis quelques jours sur la place Clémenceau ne relève pas des doux frissons que peuvent procurer les films d’horreur. La réalité dépasse la fiction et nous devrons supporter définitivement le massacre de la place centrale. Encore n’avons-nous vécu que les prémices de la dénaturation et de l’enlaidissement programmé de notre village !

 

Déjà au cours d’une nuit de juillet 64 après J.C., un odieux tyran chercha à pérenniser son nom en allumant le grand incendie de Rome, de manière à rester dans les mémoires comme celui qui aurait radicalement rénové le plan urbanistique de la ville impériale. De son balcon de la domus aurea, Néron regarda brûler la ville durant six jours et six nuits sans la moindre compassion pour ses sujets, cherchant même dans le brasier une source d’inspiration pour son talent de poète.

 

De tous temps, la tyranie autoglorifiante a opéré des ravages et, du trèspelleteuse 2 stalinien mausolée de Lénine déparant la place rouge, les splendeurs du Kremlin et les coupoles de Saint Basile à celui de Mao Zedong dont la laideur défie sur Tian’anmen les mystères de la cité interdite, nos agora portent encore les stigmates des folies mégalomaniaques de nos potentats.

 

Comme ces abominables monuments, l’édification du palais Menard sur la place du marché n’a pour ambition que celle d’assurer le culte d’une personnalité controversée, dussions-nous endurer pour cela le massacre esthétique du village.

 

 


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Scapin - dans Centre culturel
commenter cet article

commentaires

Rebelle 03/03/2013 11:58


 


Oui, mais Néron devint fou et choisit de se faire assassiner, n 'ayant pas le courage de se suicider !


Notre Roi Ménard programme peut-être son assassinat politique, n'ayant pas de courage de suicider sa mégalomanie.


PS : La Maison de la presse en rupture du Progrès, pourriez vous diffuser les articles de ce dimanche 3/3/13

Présentation

  • : Le blog de Scapin
  • Le blog de Scapin
  • : Chronique villageoise de Chaponost
  • Contact

A vos claviers

Recherche

net e-tiquette


En raison des

responsabilités encourues
par le webmaster,
tout commentaire comportant
un lien hypertexte vers un
site extérieur à ce blog
sera retiré de la publication