Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 décembre 2013 7 22 /12 /décembre /2013 17:01


 


aquatique3.jpg


 


Nous avons connu un Pierre Menard farouche adversaire du centre nautique intercommunautaire Garon/Mornantais, aux principaux griefs, d’une part que le projet se situait trop loin de Chaponost, et d’autre part et surtout qu’il englobait dans son périmètre des objectifs qui ne méritaient aucune considération de la part d ‘un homme de gauche et générait par conséquent un sacrifice budgétaire inutile et  insupportable. Seul comptait en effet  comme fondement justifié de l’investissement l’apprentissage de la natation au bénéfice des tranches d’âge scolaires.


 
Mais ça c’était avant !


 
Depuis, Menard  a accédé à la mairie de Chaponost et, naïvement piégé par ses pairs de la C.C.V.G., assure le management du projet pour compte de notre seule communauté de communes après la scission du groupement d’origine. Désormais, c’est lui qui assumera la responsabilité de ce chantier. Qu’importent donc les arguments qu’il développa jadis à l’encontre de cette entreprise, les électeurs ont la mémoire courte et, au surplus, il suffit d’enrober convenablement le boniment, ils goberont tout et n’y verront que du feu.


 
Menard piscineC’est ainsi que Pierre Menard consacre une page entière de son dernier tract au programme nautique. Si l’objectif de l’apprentissage scolaire demeure le premier cité, le souci d’une orientation « vers d’autres usages pour les sportifs comme pour le loisir et la détente pour tous les âges » trouve désormais pleinement grâce à ses yeux. Un « espace forme » avec sauna, hammam et remise en forme ne constitue plus un privilège à réserver aux classes nanties mais un service minimum à servir à tous. On parlera plus tard de l’espace affecté au bar et à la restauration.


 
Au plan financier le budget de la pataugeoire à 30 unités est réduit à 13 patates, ce qui, vous l’admettrez, ne représente pas un grand progrès alors que les communautés locales contributrices ont été divisées par deux. D’autant plus qu’on a le culot de vous masquer les chiffres réels en occultant le coût d’acquisition du foncier, de l’ordre de 2 M€ frais compris. Nous en sommes donc à 15 M€, budget tant décrié par Menard dans le passé, et ce alors que le premier coup de pioche n’est pas encore donné ! Prenons rendez-vous à l’achèvement du chantier pour dresser un bilan définitif de ce potentiel tonneau des danaïdes.


 
Et les commentaires de soutien empreints de servile soumission de la groupie Annie Fornelli se révèlent pitoyables et dérisoires qui portent aux nues « les jets massant et autres accessoires pour le bien être » naguère voués aux gémonies par son gourou.


 
Quel que soit le résultat de la prochaine consultation municipale, Menard, que la paternité de cet équipement a poussé à
renier sans le moindre scrupule ses positions antérieures, devra assumer la responsabilité de ses multiples revirements.


 


 


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Scapin - dans Centre aquatique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Scapin
  • Le blog de Scapin
  • : Chronique villageoise de Chaponost
  • Contact

A vos claviers

Recherche

net e-tiquette


En raison des

responsabilités encourues
par le webmaster,
tout commentaire comportant
un lien hypertexte vers un
site extérieur à ce blog
sera retiré de la publication