Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juin 2012 1 18 /06 /juin /2012 11:36

 

                                       images-1

 

 

Au temps de l’aqueduc, les augures lisaient l’avenir dans les entrailles de poulets fraîchement sacrifiés et prédisaient à leur proconsul l’issue de la prochaine bataille. Plût aux dieux que ce fût la victoire, l’ire d’un général défait pouvant se retourner contre le pauvre haruspice et le transformer, le temps d’une exécution capitale, en victime expiatoire d’un désastre pas ou trop bien annoncé.

 

Par la suite, l’interprétation des rêves, l’observation des astres, des tarots ou de la boule de cristal laissèrent place, au sein des sciences divinatoires, à des techniques plus cartésiennes fondées sur la modélisation mathématique, l’analyse statistique et le calcul des probabilités.

 

C’est ainsi que nos politologues d’aujourd’hui prétendent dégager des tendances prémonitoires de l’analyse et de la dissection des résultats les plus récents des consultations électorales.

 

Nous avions déjà, il y a plus d’un mois, analysé à travers un prisme positif les résultats chaponois du scrutin présidentiel.

 

La récente consultation législative à laquelle participait Pierre Menard en tant que grand vizir PS de Florence Perrin confirme les analyses précédentes sur les 7 bureaux de vote de notre village : Au 1er tour, la droite libérale, à l’exclusion du FN, devance largement les forces de gauche, y compris les extrêmes de Mélenchon, 48% contre 40%. De même, Christophe Guilloteau s’assure au second tour une victoire éclatante sur Pierre Menard avec un score sans appel de 58% contre 42% !

 

Fallait-il voir un mauvais augure dans la blessure que s’infligea Menard au soir du 1er tour en démontant un isoloir et qui l’obligea à fréquenter un dimanche soir les urgences hospitalières ? Allez savoir ...

 

Toujours est-il que le verdict optimiste des urnes, plus sérieux, ne peut que nous inciter à préparer dès maintenant l’échéance municipale qui se présentera dans deux ans. Nous disposons sans conteste possible d’un terrain fertile sur lequel nous pourrons semer les graines d’une saine réaction et ainsi bouter les socialistes hors de l’exécutif municipal.

 

                                           images


Partager cet article

Repost 0
Published by Scapin - dans Politique locale
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Scapin
  • Le blog de Scapin
  • : Chronique villageoise de Chaponost
  • Contact

A vos claviers

Recherche

net e-tiquette


En raison des

responsabilités encourues
par le webmaster,
tout commentaire comportant
un lien hypertexte vers un
site extérieur à ce blog
sera retiré de la publication