Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mai 2012 5 18 /05 /mai /2012 14:10

 

 

 

    Voltaire_lisant.jpg

 

Mon cher ami,

 

Vous n’êtes pas sans savoir que la maladie me tint tout d’abord alité de longs mois puis cloué sur  une chaise à roulettes les pieds enveloppés dans des linges humides afin d’atténuer la rude et lancinante douleur qu’occasionne cette affection que les gens de médecine nomment la goutte et qui, selon leurs dires, est l’apanage, je dirais plutôt la malédiction, de ceux qui profitent trop bien des choses de la vie et font par trop bombance en agapes et libations.

 

Ne voyez qu’en ces infortunes de santé la cause de mon trop long silence. Je ne vous ai point oublié et, bien au rebours, j’ai amplement profité de mon immobilité forcée pour me repaître de vos savoureux écrits et en apprécier plus que jamais la substantifique moelle. J’ai ainsi pu suivre dans vos colonnes avec le plus grand intérêt les péripéties de la seconde partie du mandat de nos échevins et en particulier de notre bourgmestre qui, pour avoir voulu célébrer la mi-temps de sa mission avec un faste extrême en une séance publique de choquante autocongratulation, n'en découvrit pas moins à cette occasion les prémices d’oppositions à ses actes et projets qui n’allaient pas tarder à  s’étendre, enfler et amplifier venues de moult horizons au point que je devine à la lecture de vos derniers billets que vous nourrissez désormais de secrets et optimistes espoirs de revanche et de reconquête.

 

Il est vrai qu’en ces temps de disette, les folies bâtisseuses du petit prince de l’ouest lyonnais, son projet d’édifier un grand théâtre-bibliothèque démesuré au beau milieu de notre agora alors que les progrès des sciences de la communication en réduisent chaque jour la nécessité, sa volonté de jouer tous les rôles de la cité, y compris celui de maître queux public pour lequel il ne dispose d’aucune compétence particulière, ne sont pas de nature à emporter l’adhésion des villageois qui savent bien qu’ils devront à la parfin combler de leurs propres deniers le manque de finances de la cité.

 

Au surplus, sa nouvelle ambition de se faire coopter sous la bannière des partisans de l’égalitarisme aux états généraux  du royaume avec l’appui des seigneurs du voisinage, au besoin en leur rendant l’hommage lige quelles qu’en soit les funestes conséquences pour notre communauté, et en nouant en secret des liens contre nature avec de sombres gibiers de potence, tel l’organisateur des voiturages de notre grande voisine, prêts à toutes les turpitudes pour nous prendre dans leurs rets et piller nos cassettes est de nature à rendre nos concitoyens pour le moins suspicieux et les engager à mener une réflexion alternative.

 

Le renouvellement des échevins aura lieu dans deux ans. Il convient  désormais de préparer cet événement, d’aiguiser vos discours et de désigner un candidat à la magistrature locale qui emportera l’adhésion d’une majorité de suffrages. Je ne doute pas, mon cher ami, que vous saurez, avec votre entregent et votre habituel brio, mobiliser vos lecteurs et plus largement tous vos amis et relations pour réaliser ce grand dessein.

 

D’ici là, mon cher Scapin, je vous serre dans mes bras et demeure

 

votre

 

François Marie

 

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

epsilon 28/05/2012 11:20


Cher Scapin ,


 Merci pour votre humour ... Il est vrai que nous en avons bien besoin .


"Je m'empresse de rire de tout de peur d'être obligé d'en pleurer " comme disait Figaro et portant les Chaponois risquent donc d'avoir une double peine : un maire & un député
...qui se prétend  :


 - urgentiste ! il faut voir la vitesse avec laquelle il résoud les problèmes de ses administrés


 - et économiste ! (GAG) exemples : augmentation des impots record, médiathèque, cours couverts, centre nautique , etc ...


Rions donc

Présentation

  • : Le blog de Scapin
  • Le blog de Scapin
  • : Chronique villageoise de Chaponost
  • Contact

A vos claviers

Recherche

net e-tiquette


En raison des

responsabilités encourues
par le webmaster,
tout commentaire comportant
un lien hypertexte vers un
site extérieur à ce blog
sera retiré de la publication