Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 novembre 2013 2 26 /11 /novembre /2013 16:43

 

 

PROGRES DU JOUR 002 modifié-1« Faites ce que je dis, mais ne faites pas ce que je fais » (Mathieu, X, 30).

 

S’inspirant de l’évangéliste, c’est ce que pourrait professer l’éminent professeur à la retraite Jean Philippe Prost Romand qui, emporté par une fougue qu’on ne lui connaissait pas, se livra la semaine dernière en pleine séance du conseil municipal à une attaque en règle contre les outrecuidants qui osent s’opposer à l’équipe municipale en place et même, suprême offense, briguer la succession de Pierre Menard. Cible de cette violente diatribe, le challenger Damien Combet exprima sa vive indignation de voir utilisée une assemblée institutionnelle à des fins de tribune de propagande électorale et quitta le conseil pour, dit-il, n’y plus revenir jusqu’aux élections de mars prochain.

 

Ce hold-up, ce kidnapping, ce détournement d’une tribune institutionnelle à des fins électoralistes est honteux et inadmissible de la part d’un élu responsable, qui plus est disciple d’une mouvance socialiste si prompte d’ordinaire à donner à tout un chacun des leçons de démocratie et de morale républicaine.

 

Et nous n’en sommes encore qu’au début de la campagne !

 

Espérons toutefois que, l’émotion passée, Damien Combet  aura la sagesse de reprendre sa place au conseil, ne serait-ce que pour faire valoir les droits de l’opposition face aux attaques de la bande à Menard qui ne manqueront pas de se reproduire. 

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Scapin - dans Politique locale
commenter cet article

commentaires

baïka 14/12/2013 19:07


le conseil municipal n'est ni un conseil de classe,ni un conseil de discipline où les professeurs "remontent les bretelles" à leurs élèves indiscipliné. Il n'en demeure pas moins vrai que le
foyer La Dîmerie qui accueillait des séniors valident ou moins a été modifié en EHPAD D voulant dire "dépendant" qualifé cet établissement de mourroir, mot certes violent ne mettait pas en cause
la qualité du personnel. Les infirmières travaillant dans des services paliatifs seraient elles moins considéré que leur collègues libérales ?Ce que j'ai trouvé d'insultant, ce sont les propos du
maire rapporté dans le Progrès qui, au lendemain de la manifestation du 17 mars a qualifé cette manifestation de 'manoeuvre politique" est-ce à dire que les nombreux chaponoist descendus dans la
rue ne sont que les moutons décerébrés ? et qu'en est il des courriers de ses administrés auxquels il répond par un silence assourdissant.


PLUS QUE 98 JOURS !!!!!!!!

Martin des VERGERS 11/12/2013 12:53


Lettre à Florent et autre convalescent sémantique de la Ménardie :


Depuis 6 ans localement, et 18 mois (seulement !?) nationalement, votre petit monde socialo bobo écolo centriste (sic) de gauche (re-sic) écrit, réécrit, digresse métonymise la langue française
pour l'emballer dans un baratin décalé de la réalité.


La réalité ne vous plait pas : réécrivez-la !


Le multisyllabique impressionne, fait serieux : concatenez !


A la moindre parole de vérité pour dévoiler la tromperie : c'est l'anathème; toujours dans le décallage victimaire.


Alors épargnez-nous vos leçons à 2 balles et parlez-nous de la cession volontaire ,pour 3 000 000 unités de monnaie européenne, de biens immobiliers issus du patrimoine acquis de longue date de
ce naguère si charmant village! Parlez nous de ce lieu d'aisance qui se trouve si idéalement situé aux abords d'un carrefour réputé dangereux pour n'en être que mieux sécurisant, idéalement dans
l'axe de cet édifice hebdomadairement fréquenté par une partie de la population si avide d'écouter et de ré écouter une histoire vieille de 2 013 années et qui de temps à autre sert de passage
obligé, de guichet de sortie de personnes ayant eu la mauvaise idée de n'être que trop peu resistantes à la mort qu'elles en ont abandonné l'idée de vivre plus longtemps.


Tout celà porte un nom : manipulation !

pascal 09/12/2013 21:07


Pour info


Définition dans le dictionnaire de français Larousse,


Mouroir : nom masculin, Familier. Maison de retraite, service hospitalier, etc. ou des malades incurables, des vieillards
attendent la mort.


Autre citation d’Audiard : à travers les innombrables vicissitudes de la France, le pourcentage d’emmerdeurs est le seul
qui n’ait jamais baissé.

Florent 09/12/2013 15:19


Les cons ça osent tout....


Sacpin vous citez beaucoup les textes religieux, moi j'ai d'autres références, plus cinématographiques. Je vais donc illustrer à ma manière ce commentaire.


Dans votre article "Hold up", vous oubliez d'expliquer pourquoi un "élu responsable" est intervenu pour défendre le personnel de la Dîmerie de Chaponost. Je vais donc corriger
votre oubli....bien involontaire n'est ce pas.


J'emprunte à Michel Audiard :


"Les cons ça osent tout, c'est même à ça qu'on les reconnait"....Tout oser comme écrire que la Dimerie est un mouroir, Cette phrase a été publiée sur le site de Damien
Combet....celui qui aime tant Chaponost au point d'insulter le personnel. Et c'est donc ce mot qui a valu à mr Combet une remontée de bretelles bien méritées.


Pour sa défense, notre coeur d'artichaud local laisse entendre autour de lui qu'il n'est pas l'auteur de ce propos, mais que ça serait une certaine Mme B....éminence grise de son équipe.
Oh quel courage il a notre joli coeur ! Non seulement il n'assume pas mais en plus il se défausse sur sa copine. Bah, une de perdue, dix de retrouvée doit se dire notre roméo des
aqueducs.
Je crois qu'une autre citation d'Audiard convient mieux à cette attitude : "Si les cons volaient, tu serais chef d'escadrille" .


Ou encore "Les conneries c'est
comme les impôts, on finit toujours par les payer."


 


Et pour terminer cet éloge à Michel
Audiard, une petite spéciale pour vous Scapin :


"C'est curieux chez les marins, ce besoin
de faire des phrases..."


Florent.





 


 

Présentation

  • : Le blog de Scapin
  • Le blog de Scapin
  • : Chronique villageoise de Chaponost
  • Contact

A vos claviers

Recherche

net e-tiquette


En raison des

responsabilités encourues
par le webmaster,
tout commentaire comportant
un lien hypertexte vers un
site extérieur à ce blog
sera retiré de la publication