Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 décembre 2009 7 06 /12 /décembre /2009 17:59

 

 

Le ridicule Ségolénien n’a encore jamais tué personne et, en particulier, surtout pas notre premier magistrat. Délaissant la tribune peoplienne du stade Charlety, réservée à la madone de Désirs d’avenir, pour celle du dernier numéro de Chap’Info, Pierre Menard se paie le luxe et prend la responsabilité de relancer stupidement au niveau local, et qui plus est d’attiser, le débat sur l’identité citoyenne.


Les racines n’ont pas plus de valeur aux yeux de notre bon docteur que la roupie de sansonnet ; de même l’histoire séculaire, de surcroît ante-républicaine et judéo-chrétienne, ne saurait être admise au registre des critères identitaires acceptables par cet ayatollah du melting-pot universel. Seule la culture, de gauche bien entendu, et les valeurs laïques trouvent grâce dans la dialectique étroite, obtuse et dogmatique de ce pur produit de la pensée unique socialiste.


Les mineurs polonais du Nord et leur descendants, les maçons italo-savoyards devenus entrepreneurs de bâtiment, les travailleurs espagnols et portugais ainsi que les harkis du Languedoc ou d’ailleurs ont cela de particulier, monsieur Menard, par rapport à votre notion de l’universalisme étranger, qu’ils ont accepté, eux, tout en préservant leurs propres traditions, de s’intégrer dans les us et coutumes de leur pays d’accueil. Ils connaissent, eux, et font leurs les paroles du chant de guerre de l’armée du Rhin aussi bien que les fédérés marseillais de 1792. Ils n’hésitent pas non plus, eux, à les clamer haut et fort dans les stades pour exprimer leur soutien à l’équipe nationale au lieu de les siffler comme de vulgaires ennemis de la patrie.


Nous employons ici à dessein le mot patrie qui vous gêne tant, tant il est porteur de vertus républicaines, alors que vous stigmatisez volontiers le mot nationalisme si excessif à vos yeux et synonyme de fanatisme aveugle. Vous ne voulez pas le regarder en face et l’admettre au sein de vos critères d’identité citoyenne, vous avez tort, ceux de Valmy étaient des patriotes, eux. De même, vous vous obstinez, comme vos mentors de Solférino, à réduire le débat sur l’identité à la question de l’immigration, qui n’a rien à voir, alors que le vrai et unique problème est celui de l’intégration, communauté de langue, de culture, de valeurs, d’adhésion à des règles communes et de comportement.


Alors oui, monsieur Menard, ne vous en déplaise, être l’héritier de plusieurs générations de chaponois et en être fier est une marque d’identité qui, soyez en sûr, sera appréciée de beaucoup de nos concitoyens. Cela n’est certes pas suffisant pour incarner un espoir d’alternance, mais toute histoire connaît un début, vous en conviendrez.

 

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Scapin - dans Communication
commenter cet article

commentaires

Alphée 06/12/2009 20:35



La laïcité n’a jamais été la négation de la religion. Elle est le garant que chacun peut exprimer son opinion ou sa religion, tant que
cette expression reste de bon aloi, et ne soit pas ostentatoire ni à l’ouie ni à la vue des autres. Mais il est exact que dans nos contrées septentrionales, il nous est plus accoutumé de voir les
clochers des églises catholiques ou les temples protestants, que les édifices voués à d’autres religions aussi estimables soient-elles.


Alors quand on vient, au hasard de la vie habiter là où d’autres sont installés depuis si longtemps, même si on vient de loin pour
trouver la sécurité et la liberté que nous sommes prêts à offrir et à partager, la moindre des choses est que l’on s’adapte à notre façon de vivre et non l’inverse. Garder la mémoire de sa
culture et de son pays d’origine est un devoir, faire partager ce patrimoine est une richesse, mais le lancer à la figure de ses hôtes et tenter de l’imposer par une sorte de terroriste
intellectuel, est une agression.


 


La fraternité est une forme de respect. Ce serait tellement plus facile si la définition de ce mot était la même pour tout le monde.
Et là est tout l’intérêt de la réflexion sur l’identité nationale.



Présentation

  • : Le blog de Scapin
  • Le blog de Scapin
  • : Chronique villageoise de Chaponost
  • Contact

A vos claviers

Recherche

net e-tiquette


En raison des

responsabilités encourues
par le webmaster,
tout commentaire comportant
un lien hypertexte vers un
site extérieur à ce blog
sera retiré de la publication