Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 août 2010 6 28 /08 /août /2010 13:52

 

 

don camillo et peponeY aurait-il un nouveau jumelage italo-chaponois dans l’air ? Pierre Menard s’érigerait-il en nouveau Peponne provoquant sournoisement notre bon père Etienne Barakat pourtant peu suspect d’activisme anti-mairie comme pouvait l’être Don Camillo dans son petit monde de Brescello ?


Scapin s’est en effet procuré en avant-première les schémas d’implantation du futur centre culturel qui seront évoqués lors d’un « atelier participatif » (sic) le 15 septembre prochain. On relèvera que les huit scenarii ont en commun de situer le futur équipement, opéra Bastille ou Grand Louvre de la ménardie, c’est selon,  en opposition face à l’église Saint Prix de Chaponost, telle la maison du peuple édifiée par le bouffon de Brescello face à l’église du pauvre Camillo.


Amiens-cathédraleC’est une habitude chez nos amis socialistes que de défier le goupillon et de bouffer du curé au nom de la sacro-sainte laïcité; le petit père Combes n’est pas mort ! Ils ne peuvent supporter l’arrogance des édifices religieux, fussent-ils des chefs d’œuvre d’architecture. Les Picards le savent bien qui doivent supporter quotidiennement le massacre opéré  dans l’horizon de leur capitale par le très SFIO camarade-maire Mauritour Perret Amiensc e Vast qui fit édifier l’horrible tour Perret dans l’unique dessein  de surpasser en hauteur la flèche du joyau architectural que constitue l a splendide cathédrale d’Amiens, l’une des quatre plus belles du monde. Le s compagnons  bâtisseurs de cette merveille, sans doute inspirés par une divine grâce, avai ent anticipé sept siècles à l’avance cette provocation qui y implantèrent le sublime ange pleureur. 


Le choix freudien de cette implantation n’est sans doute que le premier grief que nous retiendrons contre ce projet. Nous aurons sûrement à en évoquer prochainement le coût largement sous-évalué et inquiétant pour les finances de la commune et donc pour les contribuables que nous sommes. Pierre Menard n’a ni le talent ni la drôlerie de Gino Cervi pour faire avaler cette pilule.

 

Ange pleureur

 


 

Nota : Pour ceux qui consulteront les documents disponibles en liens hypertexte (scenarii 1 à 7, scenario 8), précisons que :

  • Les scenarii 3 et 6 sont d’ores et déjà écartés.
  • Les scenarii 1 et 4, 2 et 5 et enfin 7 et 8 seront regroupés deux à deux du fait de leurs similitudes (sic).
  • Le conseil des ainés sera écarté de l’atelier participatif du 15/09 (?).

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Scapin - dans Centre culturel
commenter cet article

commentaires

Alphée 04/09/2010 11:48



Vous devriez réviser vos classiques : les mots pédant et cuistre sont synonymes,
on ne peut pas être l’un sans être l’autre. Ce qui réduit d’autant votre remarque désobligeante. (Dictionnaire des synonymes Larousse).


 


Et pourtant vous parlez en expert, car ce sont bien les gens de votre bord qui
soutiennent la campagne calomnieuse organisée par le journaliste
E. Pl……., venant à la rescousse de cette pauvre Martine qui parle beaucoup pour ne rien dire, et qui engage le parti socialiste dans une chasse aux sorcières digne du Mac
Cartysme.



Gilles Bertin 31/08/2010 15:03



Quand Scapin devient Trissotin


( ou quand le pédant devient cuistre).


 


Trop dénigrer nuit à la santé.


 


Auguste Perret est un architecte qui a inspiré le projet d'Amiens en 1942, avec celui de la gare détruite lors des bombardements de 40.Le maire
était Pierre Collin, sans étiquette connue . Maurice Vast, SFIO allié plus tard à l'UNR, en a hérité dans sa ville en 45, pour construction en 50, mais la Tour Perret n'héberge pas la mairie.
Celle-ci est dans un bel ensemble ancien restauré au 19ème s. La bataille avec l'Eglise est imaginaire.


Ce style de bâtiment, "stalinien" d'après notre architecte en herbe pas vraiment verte, est défendu ardemment par un autre stalinien, maire UMP
du Havre, Rufenach, qui a lui aussi hérité de bâtiment de Perret, Mairie et Eglise St Joseph, dans un espace monument historique depuis 1975, patrimoine de l'Unesco. C'est son projet "centre
reconstruit".


Quant à la course d'élévation mairie-église, si la mairie de Lyon a gagné face au couvent "St Pierre", c'est l'inverse à Chaponost, avec le
"splendide" clocher, qui a d'ailleurs un peu du look Perret, bien plus haut que la mairie de l'époque et d'aujourd'hui.


On peut aimer ou non ( ce qui est mon cas) le style béton armé de Perret, représentatif d'une époque, mais il est imprudent de le dénigrer ou de
l'attacher à une culture politique.


 


Quant à la signature par l'ange pleureur, on hésite à l'attribuer au sanglot du lecteur désespéré après la lecture d'une telle prose ou bien à
l'attribuer aux sanglots sans fin de qui a perdu la mairie.



Présentation

  • : Le blog de Scapin
  • Le blog de Scapin
  • : Chronique villageoise de Chaponost
  • Contact

A vos claviers

Recherche

net e-tiquette


En raison des

responsabilités encourues
par le webmaster,
tout commentaire comportant
un lien hypertexte vers un
site extérieur à ce blog
sera retiré de la publication