Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mars 2012 4 08 /03 /mars /2012 16:18

 

Pierre Menard

bernard-rivalta-photo-maxime-jegatPour quelles mystérieuses raisons Pierre Menard, confondant vitesse et précipitation, nous a-t-il jetés dans les bras de Bernard Rivalta et du Sytral avec tant d’empressement ? Cela Mériterait bien l'ouverture d'une enquête préliminaire, comme on dit en langage judiciaire, pour abus de position dominante par exemple si l'on se réfère au houleux débat de jeudi dernier en salle du conseil, avant peut être que ne soit ouverte une information du chef d'une qualification plus précise des faits.

 

Une enquête rapide tant sur la position actuelle du syndicat mixte que sur la personne de son président ne manque pas en effet de nous interpeller sur la conjonction des intérêts des uns et des autres dans la décision prise la semaine dernière et sur les liens de connivence qui ont pu se nouer en marge des tractations officielles.

 

Sur le Sytral tout d'abord chacun sait que le syndicat mixte se trouve actuellement dans une position très délicate depuis que le Préfet, sur recommandation de la chambre régionale des comptes, a enjoint l'an dernier le Conseil Général de se retirer de son tour de table. Voilà donc le syndicat contraint pour l’équilibre de son budget de mener une politique volontariste d’extension à tout va de son périmètre d'intervention, il s’agit bien pour lui d’une question de vie ou de mort. On comprend dès lors que le sytral fasse la danse du ventre devant les maires de la périphérie du Grand Lyon pour décrocher leur adhésion, quitte à menacer ou proposer des tarifs de dumping sur la contribution communale (20 € par habitant pour Chaponost) sans préciser que ce barème est illégal et qu’il sera inévitablement revu à la hausse pour être aligné sur celui du Grand Lyon, soit 100 € par habitant, ce qui ferait passer la contribution de Chaponost de 165 K€ à 800 K€, en plus du versement transports de 1,75% de la masse salariale que devront acquitter les entreprises chaponoises, excusez du peu ! Jean Charles Kohlhaas a très clairement exposé le sujet l’autre soir en salle du conseil et Pierre Menard ne pourra pas arguer le moment venu de ce qu’il ne savait pas.

 

Sur la personnalité de Bernard Rivalta, président du Sytral, point n’est besoin d’être grand clerc pour découvrir que l’homme est loin de mériter le bon Dieu sans confession. Ses turpitudes ont longtemps fait la une des journaux, des sites d’information et des chroniques judiciaires jusqu’à l’ultime arrêt de Conseil d’Etat que nos confrères de Ligne d’Avenir ont jugé bon de rapporter tantôt sur leur blog. Non content de s’être octroyé, tel un vulgaire patron du CAC 40, des sur-rémunérations scandaleuses à la charge, via le Sytral, des usagers des transports en commun et des contribuables, il n’avait même pas l’honnêteté militante d’honorer ses cotisations au PS depuis près de trente ans ! Par ailleurs, l’homme n’hésite pas à user de la menace et du chantage pour arriver à ses fins et contraindre les élus récalcitrants à passer sous ses fourches caudines quand il n’utilise pas les procédés les plus tordus pour masquer ses magouillages dans l’attribution des marchés publics.

 

On se demande bien quel objectif poursuit notre maire en frayant avec un tel personnage dans un environnement aussi trouble et glauque. Solidarité socialiste condamnable ou marché de coquins par échange de mauvais procédés ? Il ne faudrait pas que nous découvrions dans un proche avenir que Pierre Menard s’est vu confier un fromage communautaire au Sytral ou au Grand Lyon en gage de sa docilité.

 

Si l’on ne peut retenir contre lui les charges d’abus de position dominante tant la loi électorale lui confère une confortable majorité en son conseil (79% des conseillers pour 57% des suffrages), on rappellera, pour rester sur le terrain du droit, que les agissements en bande organisée sont constitutifs de circonstances aggravantes.

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Scapin - dans Transports
commenter cet article

commentaires

Rebelle 09/03/2012 10:06


 


Super projet... des bus pour les jeunes + des logements pour les jeunes + une médiathèque pour les jeunes etc...


Le roi Ménard investit pour une population qui ne peut pas payer les impots qu'engendrent


ces investissements...


Essayez donc de loger vos enfants à Chaponost, le loyer ... peut-être, le crédit sur 30 ans peut-être aussi...avec l'aide des parents peut-être encore.


Mais payer tous les ans fonciers et/ou locaux …promis à une courbe exponentielle... je doute !!!!


Pour information en arrivant à Chaponost il y a 20 ans, j'ai fait un choix : Francheville avec les «TCL» mais le double d'imposition (à l'époque 5000 Fr contre 2500 Fr pour les impots cités
précédement.


Et oui tous les jours pour le lycée j'ai déposé mon enfant au 103 à 7 h du matin, et oui j'ai assumé ses sorties au cinéma et plus tard en boites de nuit et oui j'ai payé des taxis et oui j'ai
fait du co-voiturage pour ses amis...etc... (et je continue pour le deuxième...)


Choisir Chaponost c'est choisir un lieu de vie, c'est choisir en sachant que ce « village » n'est pas relié à la vie urbaine par les transports en commun.


Quand on investit dans son lieu de vie à Chaponost (au prix de la Côte d'Azur !!!)... c'est en connaissance de cette particularité. Chaponost c'est pas la Courly... qui ne le
sait en choisissant sa maison ? Donc, il n'y a pas de bus ...CQFD


Alors se pose une question pourquoi réclamer ce que l'on trouve dans d'autres communes , se plaindre du manque de transports et investir dans ce « bled » ...autant acheter ailleurs,
moins cher, moins loin, et en plus vous aurez une chance de ne pas avoir de neige !


Pour info, il ya un petit village dans le Var : La Croix Valmer... Le Maire tendance mégalo-Ménardienne voulait construire un pharaonique Hôtel de Ville...il vient de faire son mea-culpa et
ranger au placard son projet en s'excusant d'avoir ses yeux plus grands que le ventre de ses admnistrés.


Notre bon roi peut s'inspirer de cette lucidité revenue !

Présentation

  • : Le blog de Scapin
  • Le blog de Scapin
  • : Chronique villageoise de Chaponost
  • Contact

A vos claviers

Recherche

net e-tiquette


En raison des

responsabilités encourues
par le webmaster,
tout commentaire comportant
un lien hypertexte vers un
site extérieur à ce blog
sera retiré de la publication