Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mars 2012 1 05 /03 /mars /2012 21:56

 

 

Progres SYTRAL 4Le sort en est jeté ! Tel l’illustre Jules au temps de l'aqueduc, notre petit César de l’Ouest lyonnais a franchi le Rubicon et consommé sa trahison de la CCVG !

 

La soirée de jeudi fut assez distrayante pour un public abonné aux soporifiques exposés habituels des conseils municipaux. Il y eut enfin du sport à l’occasion de la discussion du projet de délibération actant l’adhésion de Chaponost au SYTRAL.

 

Après une présentation de François Pillard plus proche d’une logorrhée bégayante et verbeuse que d’une harangue convaincante et à l’évidence orientée exclusivement vers la justification de l’option SYTRAL, Pierre Menard proposa, avant de lancer le débat, de faire un tour de table afin que chaque conseiller exprime sa position.

 

Nous passerons rapidement sur les avis exprimés par les membres de l’opposition. Tenant leur rôle comme il se doit, ceux-ci s’opposèrent, parfois avec véhémence, arguant qui de la mise en cause du sérieux de l’étude Indigo, qui de la nécessaire et honnête solidarité communautaire.

 

Intéressons-nous plutôt aux positions des godillots de la ménardie qui, une fois n’est pas coutume, privèrent le maire  de la vision uniforme d’une seule tête à laquelle il est si habitué. Nous pourrons les classer en trois groupes :


- Les hésitants, qui se posent plus de questions qu’ils n’ont obtenu de réponses et que les arguments développés par Pillard laissent dans une grande perplexité. Au nombre de ceux ci, nous compterons notamment Mmes Pauly et Ceysson et M. Prost Romand.


s  - Les réfléchis qui mesurent le risque de l’opération et l’enjeu en cause, et, par conséquent, voteront contre. Au premier rang desquels, Pascal Adoumbou qui recadra intelligemment le débat en reformulant la vraie question : SYTRAL ou pas SYTRAL ? sachant que le problème des transports sera de toutes façons sensiblement amoindri avec l’arrivée prochaine du tram-train. Jean Charles Kohlhaas ensuite qui, avec le brio qu’on lui connaît, se livra à une analyse technique implacable, démontrant que le SYTRAL est un piège qui nous condamne, à plus ou moins long terme, à rejoindre le Grand Lyon. Daniel Serant enfin qui, fort de l’expérience du « succès mitigé de la navette » (sic) - traduire : du fiasco de la navette à 150 K€ par an ! – prend en compte un doute sur les besoins réels des chaponois, de forts risques de dérapages financiers non maîtrisés ainsi que les inévitables tensions créées au sein de la CCVG par la trahison de Chaponost.


          - Les moutons enfin, qui ne regardent pas plus loin que le bout de leur nez et qui se contentent de voter sans réfléchir comme leur gourou (Mmes Sourty, Loison, Fornelli et Duvernay, Mrs Larconnier, Robert, Piot et Martel), certains affirmant même qu’on a par trop attendu et qu’il faut prendre une décision, « même si on doit constater dans six mois qu’elle n’est pas la bonne » (Mmes Graverand et Chevassus), Sans parler de Marie José Vuillermet Cortot, première des groupies de Menard, trop heureuse de faire la nique aux suppôts de la droite de la CCVG.

 

Pierre Menard, bonhomme et patelin, observait les échanges entre ses colistiers avec un sourire chattemite, assuré qu'il était d’un décompte de voix qui lui assurerait un nouveau succès dans ses desseins politiques d’intégration au Grand Lyon et d’allégeance, en tant que potentiel futur député, au potentiel futur ministre Collomb.

 

 

 

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Scapin - dans Transports
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Scapin
  • Le blog de Scapin
  • : Chronique villageoise de Chaponost
  • Contact

A vos claviers

Recherche

net e-tiquette


En raison des

responsabilités encourues
par le webmaster,
tout commentaire comportant
un lien hypertexte vers un
site extérieur à ce blog
sera retiré de la publication