Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juillet 2009 5 10 /07 /juillet /2009 17:08


Ce n'est pas tous les jours qu'une commune s'enrichit d'une nouvelle zone industrielle, gage de développement économique et de croissance à venir, de créations d'emplois locaux pour nos concitoyens et de ressources fiscales pour nos finances locales.


Nous assistions depuis plusieurs mois au déroulement d'un chantier gigantesque pour un village comme le nôtre. La valse des scrapeurs, bouteurs, chargeurs et autres bulldozers alimentant la ronde des camions déplaçant pas moins de soixante mille mètres-cubes de remblais faisait l'admiration de qui connaît un peu le monde des travaux publics tandis qu'il arpentait le CD 42 pour se rendre à son travail.


Les entreprises et promoteurs qui ont réalisé les travaux de terrassement et de VRD de la nouvelle zone des sables ont voulu marquer aujourd'hui l'évènement que constitue la fin de ce chantier en organisant sur place, dans la plus pure tradition des compagnons du BTP, un « gigot-bitume » qui demeurera mémorable à tous points de vue. Mémorable par la qualité des invités qui avaient répondu présent à cette invitation et qui apprécièrent l'accueil qui leur était réservé sous une météo des plus clémentes, mémorable aussi, hélas, par l'absence remarquée de personnalités pourtant attendues.


Mon maître, qui eut le privilège de figurer au nombre des VIP conviées à ces réjouissances, ne manqua pas en effet d'observer qu'aucun élu de Chaponost ne se donna la peine de se déplacer pour marquer l'évènement. Foin de Pierre Menard, ci-devant maire et premier magistrat, Foin d'Alain Géron, cinquième adjoint en charge des travaux, voirie et bâtiments, pas même la présence de Marie-Josée Vuillermet-Cortot, sixième adjointe chargée de la vie économique et de l'emploi, même pas le plus petit conseiller municipal ! Cette impolitesse et un tel irrespect pour les choses de l'entreprise ne peuvent être que mûrement réfléchis et prémédités !


Le mépris que notre maire et sa clique affichent ainsi à l'égard des acteurs qui s'engagent dans des projets de développement de cette nature pour le plus grand bien de notre commune constitue assurément une faute grave dont ils devront assumer la responsabilité et qui mérite une sévère sanction. L'on ne peut à la fois puiser éhontément dans les poches des contribuables et dédaigner à ce point ceux qui créent la richesse.


L'on a beau être socialiste et se préoccuper, par atavisme ou par incompétence, en priorité des jeux - vents du monde et autres festivals de l'aqueduc - l'on est fort coupable de ne point considérer à leur juste valeur les ressorts qui alimentent en pain le peuple. Les romains, nos lointains prédécesseurs sur les collines de l'ouest lyonnais, l'avaient bien compris qui procuraient à la plèbe en égale quantité  « panem et circences ».

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Scapin - dans Politique locale
commenter cet article

commentaires

Alphée 11/07/2009 10:15

Présentation

  • : Le blog de Scapin
  • Le blog de Scapin
  • : Chronique villageoise de Chaponost
  • Contact

A vos claviers

Recherche

net e-tiquette


En raison des

responsabilités encourues
par le webmaster,
tout commentaire comportant
un lien hypertexte vers un
site extérieur à ce blog
sera retiré de la publication