Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mars 2009 7 29 /03 /mars /2009 16:39



La sécurité d'un élu socialiste a-t-elle plus de valeur que celle de nos enfants ?


Nous sommes en droit de nous poser la question après avoir assisté, jeudi dernier, à la dernière opération de communication de nos édiles à l'occasion de la journée de la courtoisie au volant.


Nos adjoints n'ont en effet rien trouvé de plus intelligent que de se poster par petits groupes à l'heure de pointe matinale et équipés de splendides gilets jaunes aux trois accès principaux de notre village, au rond-point de la gare, à la madone et au carrefour Verdun-Devienne, pour y arrêter tous les véhicules de passage afin de rappeler à leurs conducteurs le thème officiel de la journée et des consignes de prudence et de modération de vitesse dans la traversée de notre village en zone 30.


Que cette manifestation fût à l'origine de déplaisants embouteillages aux sorties du village, imposant ainsi un retard navrant à ceux qui ne demandaient qu'à se rendre sur le lieu de leur travail, passe encore ! L'intention pouvait paraître louable et conforme à l'esprit naïf et boy-scout qui anime trop souvent nos dirigeants.


Mais nous nous étonnerons de ce que chaque groupe d'élus était accompagné de policiers municipaux chargés d'assurer la sécurité de l'opération. Car à la même heure nos charmantes têtes blondes se rendaient à l'école, privés de la protection habituelle de nos pandores trop occupés qu'ils étaient à mettre leur casquette bleue au service de l'image de l'équipe municipale.


La situation est grave ! Lorsque, pour les besoins d'une stupide opération politicienne de relations publiques, on est amené à sacrifier délibérément la sécurité des enfants des écoles et à les exposer aux dangers de la rue, c'est le signe que l'on a atteint le niveau le plus élevé sur l'échelle de Peter.


L'on comprend dès lors et l'on partage la colère  et l'inquiétude manifestées auprès de mon maître ce matin sur la place du marché par quelques parents d'élèves.







Partager cet article

Repost 0
Published by Scapin - dans Communication
commenter cet article

commentaires

Alphée 29/03/2009 20:49

Cher Scapin,
 
Voilà de bien navrantes nouvelles que vous nous  narrez là ….
 
Car en dehors de la gestion ahurissante des priorités en matière des missions de la Police Municipale, la question est la suivante : Comment se fait-il que tant d’élus pouvaient arpenter les rues de Chaponost à une heure où ils auraient du, eux aussi, se ruer au travail ?
- Sont-ce les effets dévastateurs de la crise qui les a précipité sur le pavé ? Beaucoup sont fonctionnaires ou assimilés et parfaitement à l’abri, mais ne sont-il pas les plus nombreux dans les manifs ?
- Sont-ce les effets pervers de préretraites qui en dehors de leur coût, ont des conséquences étonnantes sur le ferme ennui qui s’en suit, si l’on ne possède pas les qualités artistiques ou de bricolage, (encore que), sportives ou de convivialité qui sont les bases heureuses d’un juste repos amplement mérité ?
- Sont-ce effets désastreux sur le moi profond de P.C.C & C°, ayant explosé son activité principale de chroniqueur en vol, et désireux de rattraper ses lourdes erreurs de communication ?
 
Notre ami Gainsbourg chantait avec nonchalance « Faut savoir s’étendre, sans se répandre, pauvre Lola, Faut savoir s’étendre sans se répandre, c’est délicat …… » Je suis confuse d'être aussi taquine, mais il ne fallait pas commencer.

Présentation

  • : Le blog de Scapin
  • Le blog de Scapin
  • : Chronique villageoise de Chaponost
  • Contact

A vos claviers

Recherche

net e-tiquette


En raison des

responsabilités encourues
par le webmaster,
tout commentaire comportant
un lien hypertexte vers un
site extérieur à ce blog
sera retiré de la publication