Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 novembre 2008 7 23 /11 /novembre /2008 17:19




Les socialistes qui nous gouvernent proclament urbi et orbi qu’en tant qu’élus locaux ils se doivent d’être exemplaires dans l’application de la loi. D’où par exemple leur précipitation à vouloir, comme nous l’avons vu, entreprendre la construction de nombreux logements sociaux dans notre village pour le mettre en conformité avec la loi SRU. Notre maire s’inscrit donc dans un cycle vertueux.


 

D’où également la surprise de mon maître à la lecture du Progrès du mercredi 19 novembre 2008 qui relate le refus de notre premier magistrat d’appliquer à Chaponost la loi qui impose aux mairies d’organiser un service minimum de garde des élèves en cas de grève dans les établissements scolaires. Les arguments avancés, tout droit sortis de la ronéotypie de la rue de Solférino, sont bien peu convaincants, tous nos voisins s’étant conformés sans problèmes à la stricte légalité.


 

Lorsque, par pure idéologie, des élus de gauche s’allient au loby de la Fédération de l’Education Nationale pour prendre, hors la loi, des enfants en otages, nous sommes tentés de croire la belle Ségo quand elle affirme que « le parti socialiste a perdu le sens des codes de l’honneur ».

 





Partager cet article

Repost 0
Published by Scapin - dans Politique locale
commenter cet article

commentaires

Le Mondain 28/11/2008 23:47

Le Mondain a lu pour vous les réactions des hors-la-loi de tous bords qui ont sifflé le premier ministre.
"A la suite de la grève du 20 novembre, les préfets ont déposé 500 référés devant les tribunaux administratifs contre les maires qui n'appliquent pas le dispositif, avec des astreintes pouvant atteindre 10 000 euros par heure de retard, comme à Brignoles (Var) (...)
Jean-René Joncourt, maire de Coray (Finistère), 1 800 habitants, n'a pas sifflé, mais il explique la colère des maires de France...
De très nombreux maires, de droite comme de gauche, estiment que la réforme est inapplicable. Liliane Jaillet, maire de Chorey-lès-Beaune (Côte-d'Or), 520 habitants, s'interroge sur les personnels qu'une petite commune comme la sienne peut réquisitionner :



Alain Badoil, maire d'Yzeron (1 000 habitants), dans le Rhône, dénonce le manque de moyens, mais surtout de concertation...
Au délà de la question du service minimum, Patrick Le Lidec (...)évoque un mécontentement plus large des maires, avec deux causes profondes : d'une part, la réforme de l'Etat se traduit par la réorganisation de toute une série de services publics, tels que la Poste ou la gendarmerie. D'autre part, l'Etat a de plus en plus tendance à transférer aux collectivités des charges mal compensées." (Le Monde, 25 novembre 2008)

Alphée 25/11/2008 11:10

Il est exact que j’aurais du placer mon article dans « une indigestion de biscuits roses ». Ce n’est pas très grave, et tant que vous n’aurez que cela à me reprocher, je peux dormir tranquille.
Car le reste est tellement minable que je ne le commenterais pas.
 
 

Aramis 24/11/2008 19:20

Décidément, Alphée n'a toujours rien compris à la blogosphère.
- Dans ce monde, d'habitude, les commentaires ont un rapport avec l'article auquel ils se rattachent.
- d'autre part, j'observe que sur le blog de Scapin, les considérations de politique nationale ne sont prises en compte que dans la mesure où on peut opérer un parallèle avec la politique locale chaponoise.
De grâce, Alphée (ou tous vos autres pseudo), cessez vos sempiternelles incantations de militante primaire

lundi 24/11/2008 14:19

L'école est obligatoire ; alors pourquoi yen a qui la font pas quand il faut ?

Alphée 24/11/2008 13:47

Commission de récolement … méquécéça ?
 Cf. Dictionnaire Larousse
 - Récolement : Vérification des objets ayant été inventoriés lors d’une saisie exécution. (!?) En sylviculture : Vérification d'une coupe de bois. (et de la langue du même métal ?)
- Récollection : Retraite spirituelle de courte durée.( !!! ….???)
 
 Ricanements discrets à droite, par modestie d'abord, et pour ne pas vexer nos amis socialistes. (Les considérations décoratives de Scapin n’étant pas indispensables mais malheureusement incontestables).

Mais qu'eussent - ils dit si l'UMP avait donné ce spectacle ?

Moralité : Qu’on récole on qu’on recolle, ça ne colle plus.

M

Présentation

  • : Le blog de Scapin
  • Le blog de Scapin
  • : Chronique villageoise de Chaponost
  • Contact

A vos claviers

Recherche

net e-tiquette


En raison des

responsabilités encourues
par le webmaster,
tout commentaire comportant
un lien hypertexte vers un
site extérieur à ce blog
sera retiré de la publication