Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 novembre 2008 6 22 /11 /novembre /2008 13:30

 

 

Troisième jeudi de novembre 2008 : Il n’a le goût ni de framboise ni de groseille, ces traditionnels arômes de fruits rouges, ni même de banane pour en adoucir la dégustation : Le budget nouveau est arrivé, et l’on peut craindre qu’il ne nous cause quelques aigreurs d’estomac, à l’instar de notre festive mais peu goûteuse boisson du pays beaujolais.

 


Ce 20 novembre donc, le conseil municipal débattait des orientations budgétaires pour 2009. De nombreux sujets furent abordés qui méritent que nous y réfléchissions et sur lesquels nous aurons l’occasion de revenir dans ces pages.

 


Retenons pour l’heure que les augmentations d’impôts que nous annoncions il n’y a pas si longtemps sont maintenant définitivement acquises et, comme l’on pouvait s’y attendre de la part de nos élus socialistes, au niveau maximum des fourchettes retenues dans les hypothèses d'avril : le taux de la taxe d’habitation augmentera par conséquent de 23%, celui de l’impôt foncier bâti de 40%. La ponction fiscale opérée dans nos porte-monnaie devrait ainsi croître l’an prochain de 27% à 28% selon les calculs de notre cher professeur Serant.

 


Encore n’est il pas tenu compte dans cette approche prévisionnelle de l’éventualité d’une révision toujours possible des bases d’imposition qui assénerait sur nos têtes un second coup de bâton et nous donnerait, comme un abus de beaujolais nouveau, une sérieuse gueule de bois.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Alphée 29/11/2008 10:24

Cher Ami, je fais partie de ces femmes qui ont d'abord élevé leurs quatre enfants à la maison pendant une quinzaine d'années,  puis sont allées travailler pour continuer à les élever, mais seule. Ma retraite est donc en proportion. A vous d'en déterminer la tranche.
Bien sûr que vous vous adressez à Scapin, moi aussi, mais pas qu'à lui, sinon vous le lui diriez en "bugne à bugne", comme on dit à la Croix Rousse, vous n'auriez nul besoin de vous épancher sur ce blog. Il ne m’échappe pas que ce qui appartient à Scapin ne m’appartient pas.
Je suis en accord avec vous pour que les tranches dites supérieures payent, la différence avec ceux qui ne sont pas imposables étant considérable. Ce sont les tranches moyennes, dont j'ai fait partie pendant des années, qui m'inquiètent, car par définition, ce sont eux dont les revenus sont les plus visibles. Ce sont égalementles plus nombreux.
 L'impression de l'assiette en argile dans un stand de ball-trap est très vive.
Relever des détails de syntaxe, ou faire passer votre contradicteur "trice" pour un"e" demeuré"e" ne sert pas à grand-chose non plus, laissez cela à TNTB ou Aramis.
Alors continuons à discuter entre nous, à confronter nos méthodes si différentes, pour arriver au même objectif, à nous balancer des vannes rigolotes pour nous entretenir la bonne humeur, je suis certaine que vous y prenez autant de plaisir que moi.

 

Athos 29/11/2008 10:12

P.C.C. , ça veut dire quoi ?
 
Parti Communiste Chaponois ?

Candide 29/11/2008 08:46

"Chaponois moyen" est, comme les guillemets l'indiquent, est une citation de... Scapin :
"Puisqu’il s’agit de mettre financièrement à contribution le chaponois moyen, pourquoi ne pas solliciter également sa disponibilité physique ?" (billet Le puits du fou).
Madame, êtes-vous Chaponoise moyenne ou supérieure : c'est de tranche qu'il s'agit, et de la tranche fiscale bien sûr ? Rassurez-nous, on s'inquiète !
Ma bile n'est pas amère pour un sou (ni pour quatre), c'est ma mère qui est habile : merci Bobbby... Lapointe.
Candide

Alphée 29/11/2008 00:58

Et bien voilà, j'espère que vous avez vidé votre bile. C'est déjà bien, et nous n'aurons pas dépensé un seul centime, Epsilon et moi pour obtenir ce résultat. En tous domaines, savoir gérer, c'est un métier.
Car pour tout dire, même 20 % d'augmentation d'impôts locaux ne suffiront pas à financer la magnificence de votre "pôle culturel", et je ne parle pas des frais de fonctionnement, - très comparables à ceux de feue, notre chère pataugeoire, - que je chaponois lambda (je n'ai pas dit moyen par égard pour vous) sera contraint de payer en totalité.
Candide, nous prendriez vous pour des naïfs ?

Candide 28/11/2008 23:14

Ma cassette, ma cassette
Cher Scapin,
 
« Ma cassette, ma cassette ! », clame l’avare de Molière. Depuis le dernier conseil municipal, tu nous serines le refrain de l’Avare avec ta tactique et ton style habituels. Tu prends morceau par morceau les projets présentés lors du débat d’orientation budgétaire et tu enfles encore la caricature.
Comme toi et comme plusieurs membres de la majorité municipale, je « subirai » l’augmentation des impôts. Ne serais-je pas un peu malade à le vouloir à tout prix, à me sucrer des « avantages acquis » ? Le professeur Daniel Serant, les « socialos » et autres terroristes locaux de cette majorité sont-ils masochistes ? Veulent-ils être haïs de leurs concitoyens (pour Berthelot, on a vu le 6 novembre où était la fureur) ? Préparent-ils déjà leur veste pour 2014 ? Veulent-ils se spolier eux-mêmes, se dépouiller, « se mettre à poil » pour les années de vaches maigres  à venir ?
 
D’abord, il y a plusieurs raisons aux augmentations d’impôts, il y a des choix, des arbitrages : on y reviendra à l’occasion du budget primitif. Là-dessus, ton cher (ah ! l’obsession du chiffre) professeur Serant saura donner un avis éclairé, et il pourrait même te surprendre en « serrant la vis » budgétaire – cela est dit affectueusement.
 
Et puis dis-moi, qu’est-ce que c’est, ton « Chaponois moyen » ? Scapin est-il un Chaponois moyen ? Et Candide ? Et la Vieille ? Et Cacambo ? Et Alphée et autres Pangloss qui commentent chez toi ? Dans son exposé sur le jardin fiscal, ton trop cher professeur montrait clairement qu’il y avait des citoyens à faible revenu et des citoyens « plus égaux que d’autres », bref qu’on fixait des tranches d’imposition en fonction des revenus et des propriétés. Classique, normal, banal… mais à dire.
 
Tu as bien raison d’être vigilant et d’appeler à la mesure. Mais ressasser le chant des Sirènes et entonner celui du Cygne, hurler « ma cassette » avec les jeunes et surtout vieux loups, c’est simpliste quand on souhaite améliorer la vie de sa commune. Il est beau de démolir (ah ! ces « talibans  chaponois »)… encore faut-il construire ! Que veux-tu construire, avec ou sans impôts ?
 
Affectueusement, si je puis encore me permettre
Candide, PCC.
 

 

epsilon 23/11/2008 10:12

n comme nul ...c'est de moi qu'il s'agit aussi puisque ce commentaire devait aller à l'éditorial sur le logo, désolé .
 Quant aux augmentations des taxes locales elles étaient prévisibles hélas ; ça ne fait que commencer ...attendez les vrais investissements : transports , mairie , pateaugeoire , etc
J'en connais qui n'ont pas voté , ou ont mal voté ...et qui le regrettent et en sont tout tristes
...n comme navrés

epsilon 23/11/2008 09:59


Mon commentaire étant paru trop tôt je ne résiste pas à la tentation de le remettre derrière l'éditorial ad hoc .
Quant au "n" peut-être n comme NUL
 
Chantons sous la pluie ... des projets socialistes
Avez vous vu le nouveau logo de Chaponost ?

Les Chaponois se reconnaissaient aisément dans le précédent , mais notre nouvelle majorité veut imprimer sa marque " à tout prix" : elle a décidé de le changer et d'en faire un "signe de reconnaissance et d'adhésion aux valeurs que nous portons " SIC
A ceux qui regrettent de n'avoir pas été consultés , à tous ceux qui regrettent cette dépense lourde et inutile (création , papier à lettre , cartes de visites , affiches , signalisation , etc ) je suggère de fredonner avec humour une parodie du célèbre

"Chapeau de Zozo" *

Avez-vous vu le nouveau logo d'Chaponost ?
Il est pas beau et même pas rigolo.
Celui d'avant plaisait pourtant aux Chaponois
Mais celui là est socialo ma foi.
Pour être original il l'est ça je vous le jure
C'est celui d'un parti et pas de n'importe qui .
A l'voir si beau Solférino dira bientôt
Avez-vous vu le logo d'Chaponost ?

Pour vous aider à retrouver l'air , voici les paroles originales

Avez- vous vu le nouveau chapeau de Zozo ?
C'est un chapeau , un papeau rigolo.
Sur le devant , on a posé trois plumes de paon
Sur le côté , un amour de perroquet .
Pour être original ; il l'est , ça je vous le jure
Ca n'est pas le bibi , le bibi de n'importe qui
A le voir si beau , tout Paris répètera bientôt
Avez-vous vu le chapeau de Zozo ?

Ce n'est (peut-être) pas tout !
Dans la série éradiquons les traces du mandat précédent , notre nouveau maire, souriant comme Besancenot et jamais à court d'idées se prépare à raser la Maison Berthelot .Apprétez-vous donc à fredonner avec lui une strophe de l'Internationale:

"Du passé faisons table rase"

I'm singing in the rain
...

Présentation

  • : Le blog de Scapin
  • Le blog de Scapin
  • : Chronique villageoise de Chaponost
  • Contact

A vos claviers

Recherche

net e-tiquette


En raison des

responsabilités encourues
par le webmaster,
tout commentaire comportant
un lien hypertexte vers un
site extérieur à ce blog
sera retiré de la publication