Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 novembre 2008 1 10 /11 /novembre /2008 17:02
 


Nous avions tous accueilli avec une réelle tendresse le projet de navette qui alimenta la campagne électorale de Pierre Ménard et qui, assurément, canalisa vers sa liste un nombre non négligeable de bulletins de vote. Croix de bois, croix de fer, le ruban inaugural de la mise en service de ce révolutionnaire mode de transport entre le centre-village et la gare serait coupé dès les premiers jours de septembre.


 

Aujourd’hui, nous sommes tentés de poser la question : « septembre, oui, mais de quelle année ? »


 

Avec un art consommé de la dissimulation, Pierre Ménard et Jean Charles Kohlhaas noient le poisson dans un savoureux éditorial du numéro d’octobre de Chaponost Informations(1). Ils auraient bien voulu accoucher de cette navette tant attendue des chaponois mais, la faute aux méchants du Conseil Général (qui n’est pas de leur bord) et de la société Véolia (puissante filiale d’un groupe suppôt du grand capital) qui ne sont pas d’accord, ils sont dans l’incapacité de mettre en œuvre l’engagement qu’ils avaient souscrit. Celui-ci est néanmoins rétrogradé au stade d’objectif à terme dont regorgent les cimetières des promesses électorales non tenues.


 

Mais qu’à cela ne tienne, ils vont modifier l’itinéraire du 103, ce qui reviendra au même ! Et si le Conseil Général et Véolia persistent dans leur opposition, cela ne sera vraiment pas de leur faute.



Reste l’auto-gadgeto-Chapo-Stop qui fonctionne bien depuis fort longtemps et a déjà satisfait plusieurs générations de chaponois sans que le système nécessitât un label marketing dont nous ne pouvons que reconnaître la paternité à nos nouveaux édiles.


 

Rien de nouveau donc sous le soleil chaponois en matière de transports.

 

(1) On regrettera au demeurant que cette gazette n’ait été diffusée dans nos boîtes-aux-lettres que le jour même, et encore,  pas partout, de la réunion publique sur les transports qu’elle annonçait à la Une. Nous n’aurons pas l’outrecuidance de soupçonner la moindre dose de machiavélisme dans ce qui n’est assurément qu’une imperfection logistique.

 






Partager cet article

Repost 0
Published by Scapin - dans Transports
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Scapin
  • Le blog de Scapin
  • : Chronique villageoise de Chaponost
  • Contact

A vos claviers

Recherche

net e-tiquette


En raison des

responsabilités encourues
par le webmaster,
tout commentaire comportant
un lien hypertexte vers un
site extérieur à ce blog
sera retiré de la publication