Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juin 2008 7 01 /06 /juin /2008 17:57



 

Peu à peu notre nouvelle équipe municipale entame la mise en œuvre de son programme. Rien de plus normal, elle a été élue
pour cela.


On nous avait promis un développement des modes de transport doux comportant notamment, écologie oblige, une multiplication des pistes cyclables. Aussi, appliquant avec zèle et docilité les préceptes fondamentalistes kohlhaassiens, Alain Geron, notre adjoint en charge des travaux, de la voierie et des bâtiments, exige-t-il expressément des promoteurs de projets d'investissements productifs, quand bien même leurs dossiers auraient-ils été antérieurement validés, la révision de leur copie afin d'intégrer les susdites pistes cyclables dans ...... les zones industrielles !


On imagine bien l'agrément qu'il y aurait à circuler à bicyclette sur des voies réservées traversant notre village et les espaces de verdure qui l'entourent, mais de là à pédaler avec plaisir au milieu des usines dans l'intense et dangereux trafic des poids lourds en semaine, en zone désertée le week-end, il y a un pas à franchir que seul peut expliquer l'intégrisme écolo. Sachant que la très grande majorité des salariés de nos zones industrielles n'habitent pas Chaponost, on peut en outre douter d'une utilisation intensive de leur part du vélo pour effectuer leur quotidien trajet domicile / travail.


Dans un contexte plus bucolique, monsieur Montand nous avait fait rêver à bicyclette, mais l'on peut craindre désormais que François, Firmin, Francis et Sébastien n'éprouvent quelque difficulté à pédaler sur nos chemins,


Avec Paulette.


 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Scapin - dans Politique locale
commenter cet article

commentaires

Pimpon 15/06/2008 11:15

Ce qui est dramatique avec vous, c'est que vous êtes désarment de naïveté, pour rester dans les normes admises.La seule chose importante à Chaponost c'est que 50% de la population est âgée de plus de 50 ans. Ce n'est pas eux qui remontrons, sauf exception, la côte à l'entrée de Chaponost.Ceux qui viennent travailler à Chaponost n'y habitent pas forcément, d'où l'intérêt pour éviter l'usage du pétrole de multiplier les transports en commun. Grâce au ciel, c'est le Conseil Général en les personnes de Mercier et Guilloteau qui s'en occupent.Mais c'est à la commune de travailler avec le SYTRAL pour desservir la ville correctement, et c'était l'engagement de J. GOUTTEBARGE.Vous n'avez pas le monopole de la préservation de la planète, ni du social, à ne pas confondre avec le socialisme, et de tous les sujets en général avec lesquels vous faites plus de bruit que d'action.Regardez dans votre liste : un des rares conseillers sachant se servir de sa cervelle se construit une villa sur 5000 M2 de terrain, hérité de sa famille. Quoi de plus normal ?  Mais cela le devient beaucoup moins quand dans le même temps on envisage de parquer sans sourciller ses concitoyens dans des cages à lapins.FAITES CE QUE JE DIS, MAIS PAS CE QUE JE FAIS. telle est sans doute votre devise. Avant de balayer chez moi, faites le donc chez vous.

Johnny 14/06/2008 10:21

A Pimpon...Ce sont les gouttes d'eau qui forment les océans. Des petits aménagements peuvent permettre de grandes évolutions...Vous semblez vous complaire dans l'inaction.Vous parlez de la desserte en TC... Cela n'empèche pas d'oeuvrer, me  semble t'il, pour le développement du vélo.Si vous considérez comme de l'intégrisme le fait de se donner les moyens d'une transition vers un monde sans pétrole, je peux vous dire que nous sommes très nombreux à en être. Au contraire je vous qualifierais vous même d'intégriste, enfermé que vous êtes dans votre doctrine passéiste et fidèle à votre dogme stupide selon lequel finallement, il est urgent de ne rien faire.

Martin des Vergers 05/06/2008 11:48

Je suis un peu étonné d'apprendre qu'il n'y ait que peu de chaponois travaillant dans nos zones industrielles.Nos entreprises y auraient avantage à rapprocher leurs employés de leur home sweet home : des heures passées à commuter de l'autre coté de la grand'ville qui pourrait être consacrées à travailler plus, une économie substantielle sur leur budget gasoil, une tranquillité d'esprit et un cadre de travail garants d'une meilleure productivité au travail.A quand la préférence chaponoise à Chaponost ?Blague à part, étant en plein milieu de cette réflexion toutes les propositions sérieuses seront étudiées avec beaucoup d'attention.Pour ce qui est des pistes cyclables dans les zones industrielles quelques réflexions :Nos zones industrielles ayant la fâcheuse tendance à se trouver dans les vallées, et notre village fâcheusement perché en bord de plateau, nous pourrions constater une amélioration quand à l'heure d'arrivée des employés à leur poste de travail "en roue libre". Par contre, qui aurait vraiment envie d'envisager meilleure fin de journée de travail que par la perspective d'affronter l'ascension vélocipédique de 2 à 3 kilomètres de montée à forte déclivité?Sauf à promouvoir la création d'une amicale cycliste colombienne ...Sinon, un bon coup de peinture par-ci, par-là, reste la meilleure recette pour faire du neuf avec du vieux. 

pimpon 05/06/2008 09:09

TOUS AUX ABRIS ..... LES INTEGRISTES ECOLOS SONT DANS LA PLACE ...Mais rassurez vous bonnes gens, deux traits de peinture au milieu de nulle part, demandent moins d'investissement intellectuel que de règler les vrais problèmes auprès du SYTRAL,  pour permettre au 30 de passer par Chaponost et intensifier la ligne actuelle. Encore faut-il en être capable.La gesticulation, stérile par principe, à défaut des compétences indispensables pour débrouiller le problème principal de Chaponost. Rien de nouveau sous le ciel chaponois. Le village dévolu aux rois de la byciclette. Et pour les 50% de plus de 55 ans qui habitent vraiment la commune et qui la font vivre, quoi d'autre ? Des tapis volants ? Au fait, qu'est devenu ce projet de navette si facile à mettre en place d'après les socialistes, a-t-il été transformé en pots de peinture ?

Johnny 02/06/2008 22:00

Scapin, vous appuyez votre mode de pensée sur des concepts anciens.Vous oubliez que le litre de carburant devient plus cher chaque semaine.Vous oubliez que notre climat se dérègle et que, comme le disait un ancien président de la république, la maison brule !Actualisez un peu vos informations et vous comprendrez que quelques mètres carrés reservées aux déplacements doux dans une zone d'activité c'est un placement pour les générations à venir et c'est un pas vers le respect de nos engagements au respect du protocole de Kyoto.Ouvrez un peu vos oreilles et vos yeux : vous verrez que nos amis du conseil général oeuvrent eux à la réalisation de voies vertes, permettant une liaison intercommunale.Vous verrez que la région oeuvre aussi à une meilleure desserte de notre commune via le réseau ferré.Projetez vous dans l'avenir, faites un rêve, imaginez la transmodalité. Un système ou on puisse permettre aux personnes de se libérer de la voiture pour se rendre au boulot.Rien n'est parfait mais il me semble important d'essayer plutot que de pleurer sur le sort de notre promotteur qui dans l'affaire va perdre quelques milliers d'euros au profit de la Collectivité.

Présentation

  • : Le blog de Scapin
  • Le blog de Scapin
  • : Chronique villageoise de Chaponost
  • Contact

A vos claviers

Recherche

net e-tiquette


En raison des

responsabilités encourues
par le webmaster,
tout commentaire comportant
un lien hypertexte vers un
site extérieur à ce blog
sera retiré de la publication