Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mars 2008 7 16 /03 /mars /2008 19:12

Scapin.jpg
La création d’un nouveau titre et d’une nouvelle maquette est toujours un évènement dans le monde des medias. La naissance du  « Chaponois libéré » s’inscrit assurément dans la continuité du site Chaponost 2008 qui alimenta depuis un peu plus de deux mois la chronique électorale de notre village dans un climat d’échanges pour la plupart courtois et constructifs avec les lecteurs dont les commentaires ont, à n’en pas douter, participé à la construction du résultat de dimanche dernier.

Depuis le 16 décembre dernier, vous avez été nombreux à consulter ce site : 4.902 visiteurs uniques pour un total de 33.422 consultations. D’une cinquantaine de visiteurs quotidiens en moyenne jusqu’au coming-out de Scapin, la fréquentation est passée rapidement à environ quatre-vingts visiteurs / jour jusqu’à plus d’une centaine à partir du reportage consacré à Scapin par Le Progrès pour atteindre un record de deux cents visites à la veille du scrutin. Le record quotidien du nombre de pages consultées s’est établi à 1.277 pour la seule journée du 10 mars. Les 382 commentaires apportés aux 41 articles publiés émanaient aussi bien des partisans de l’une que de l’autre des deux listes en présence et l’on n’eut à déplorer qu’un seul dérapage dicté par la stupidité de son auteur plus que par une coupable intention de nuire.

Au titre de rédacteur en chef du « Chaponois libéré », Scapin tient à exprimer à ses lecteurs ses plus vifs remerciements à l’égard d’une audience et d’une fidélité auxquelles, il faut bien le reconnaître, il ne s’attendait guère lors de la création de ce blog.

Libérée, la rédaction du Chaponois le sera de toute appartenance partisane comme des liens issus d’un soutien qu’elle ne renie pas mais qui n’a pour l’heure plus lieu d’être, la victoire d’E&A étant sans appel et méritant le respect dû à toute onction du suffrage universel. L’ambition de notre site sera d’observer au cours des prochains mois la vie publique de notre cité, d’applaudir les initiatives qui le mériteront, de critiquer, voire de combattre, celles qui ne nous paraîtront pas aller dans le sens de l’intérêt général de nos concitoyens. Que l’on ne se méprenne pas, « le Chaponois libéré » n’a pas la prétention de respecter une illusoire objectivité dont il ne saurait au demeurant définir précisément la signification ni justifier la nécessité ; Scapin demeurera ainsi fidèle aux idéaux de la droite libérale auxquels il a toujours adhéré et c’est à travers ce prisme qu’il rédigera ses fourberies.

La fièvre de la période électorale étant retombée, le rythme des parutions ralentira vraisemblablement pour s’adapter à celui des initiatives de notre nouvelle gouvernance et des éventuelles réactions de la population. La fréquentation de ce blog s’en ressentira sans doute aussi mais nous sommes certains que nos lecteurs nous assureront de leur fidélité et de leur soutien.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Scapin - dans Editoriaux
commenter cet article

commentaires

Martin des Vergers 17/03/2008 13:12

Vous êtes bien pardonnée Bellérophon, l'insomnie ayant rendu mon orthographe plus qu'approximative.

Bellérophon 17/03/2008 12:17

Oups ! Pardon M. martin des Vergers ! Voilà ce que c'est de na pas se relire...

Bellérophon 17/03/2008 12:15

Merci Scapin et bravo, je n'en attendais pas moins de vous. Il est des choses qui, manifestement, ne sont dites qu'ici (voir pour s'en convaincre les commentaires à l'article ci-dessous). Et bienvenu à vous, M. Martin des verges. Vous semblez avoir une belle plume.);o))

Martin des Vergers 17/03/2008 02:45

Alors que l'enveloppe, lestée du bulletin de notre député et nouveau conseiller général Christophe GUILLOTEAU, glissait furtivement vers la victoire au fond de l'urne, notre Maire nouvellement élu énonçait d'une voix claire "le sieur Martin des Vergers a voté"; là-même où le représentant, maintenant défait, de la droite libérale officiait sûre de son fait sept jours auparavant.
Un dixième de seconde nos regards se croisèrent.
Je cru lire cette question dans son regard : qui est ce sieur Martin des Vergers?
Ce sourire de bienséance trahit-il un de mes supporters ? Cette cape d'un orange vif trahit-elle un judas centriste ? Cette pièce d'horlogerie fine suisse trahit-elle un mimétisme sarkoziste jusqu'au moindre détail? Cette barbe de trois jours cachée par cette écharpe smithienne trahissent-elles un bobo chaponois?
Voici autant de questions qu'il lui sera bon de ne plus se poser durant les prochaines années puisqu'il est maintenant le Maire de tout ce petit monde et que chacune de ses décisions se fera pour le BIEN de nous tous... la pataugeoire à 30 patates, la courly est son cortège d'impôts, la trop grande promiscuité lambertienne les soirs de grandes solitudes, la Mairie de verre ...
Dehors les éclats de rire des filles continuaient de me faire sourire.

Présentation

  • : Le blog de Scapin
  • Le blog de Scapin
  • : Chronique villageoise de Chaponost
  • Contact

A vos claviers

Recherche

net e-tiquette


En raison des

responsabilités encourues
par le webmaster,
tout commentaire comportant
un lien hypertexte vers un
site extérieur à ce blog
sera retiré de la publication