Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mars 2008 6 01 /03 /mars /2008 14:08



undefinedAlors que, cette semaine, Jacques Gouttebarge nous donne une leçon de marketing électoral en publiant une plaquette séduisante tant sur la forme que sur le fond, Pierre Ménard vante sur son blog l’efficacité des méthodes ancestrales des marchands d’aspirateurs.

Ces deux techniques de commercialisation ont fait et font encore quotidiennement leurs preuves sur le terrain mais on ne m’empêchera pas de penser que l’une est plus ringarde que l’autre. L’archaïsme a de tout temps été une valeur de gauche, Michel Rocard le sait bien qui s’est fait congédier pour avoir eu l’outrecuidance de le dénoncer.

Jacques Gouttebarge franchit aujourd’hui un nouveau pas vers la modernité en réitérant sur la toile l’appel qu’il a adressé il y a quelques jours sous pli personnel et affranchi aux jeunes Chaponois pour solliciter leur avis et leurs envies. Chacun sait quelle importance Scapin attache à la prise en compte de la jeunesse dans le projet municipal ; nous nous féliciterons donc de cette initiative tant par son objet que par la forme qu’elle adopte. Soyons certains que les jeunes générations qui maitrisent parfaitement les nouvelles technologies de communication (et non cette fois de commercialisation) seront sensibles à cette attention.

J. G. s’est engagé à restituer les résultats de ses démarches de prospective. Nous sommes par conséquent impatients de connaître le contenu des contributions des jeunes chaponois en réponse à son appel.


 

NB : On remarquera sans doute que Scapin utilise le mot « jeune » dans son rôle grammatical d’adjectif qualificatif et non de substantif comme le fait de nos jours à très mauvais escient le langage commun et journalistique. Un jeune n’est jamais que jeune, il est le plus souvent, selon le cas, un jeune chaponois, un jeune électeur, un jeune étudiant … et parfois, moins fréquemment, un jeune voyou ou un jeune délinquant.

 

NB : On remarquera également qu’au lieu de la mention PS, au titre du post scriptum, Scapin fait figurer la mention NB. L’utilisation du nota bene évite ainsi de glisser subrepticement dans ce blog des initiales susceptibles d’assurer une inutile promotion à un parti politique qui soutient l’un de nos deux candidats.


Partager cet article

Repost 0
Published by Scapin - dans Elections 2008
commenter cet article

commentaires

Sylvestre 07/03/2008 21:24

Mr Bellérophon, Vous terminez par : PS : Point d'amalgame SVP, je n'assume que mes propres posts. Je pense que je suis le destinataire de ce PS.Et je crois que cela est justifié puisqu’effectivement je commençais mon dernier post par : Alphée, Bellérophon, quand je vous lis comme ce soir, j’en viens à me dire que l’enjeu n’est plus de savoir qui dimanche soir emportera la mairie de Chaponost.  Pourquoi m’adressais-je à vous de cette façon ?  Simplement car on peut être adversaire en politique, sans pour autant être ennemi.Je conçois que parfois des mots nos échappent, que parfois une colère nous emporte.Mais même s’il serait naïf de croire ou d’espérer que tout le monde partage la même conception du monde, le même jugement sur l’économie et un même idéal de solidarité, il n’en reste pas moins vrai que nous avons en dénominateur commun le respect de l’intégrité physique et la dignité de l’Homme.  C’est pour cette raison que j’aurais sincèrement souhaité que vous usiez de l’expression « être dégoûté » pour exprimer votre indignation après les propos de « Popeye », plutôt que pour qualifier votre ressenti vis-à-vis des pratiques socialistes. N’est pas Voltaire qui veut.Et même si la cuillère est grande, tôt ou tard, le loup nous dévorera !  Mon propos n’est pas rejeter ceux qui souffrent et qui voient dans le FN, la solution de tous leurs maux.Mon devoir, comme le votre, je l’espère, est, au contraire, de s’engager à leur côté pour un monde un peu plus juste, où chacun pourra espérer.Alors, en cautionnant l’emploi du terme de racaille, en sur enrichissant même, vous offrez une tribune à ceux qui demain vous la refuserons. L’Histoire, comme vous le souligniez, nous rappelle l’Horreur où nous mène les extrémismes.… Ne faisons pas semblant d’ignorer où ils commencent.  

vieil observateur 07/03/2008 20:30

Bien sûr que non; il n'est pas question d'interdire les constructions de maisons individuelles. N'importe qui peut acheter son terrain et construire, s'il est dans une zone constructible, bien sûr, et elles figurent ds le PLU.Mais, d'ici à faire un lotissement supplémentaire, comme envisagé par la majorité actuelle, en direction de Collonges ( je dis bien, envisagé), ou ailleurs, ce ne peut se faire qu'en mangeant encore un peu plus le paysage, au détriment de ce que vous et moi apprécions à Chaponost.Voyez l'exemple malheureux de Brindas qui a énormément "mité", comme disent les spécialistes, leur commune. et qui, du coup, prévoient, pour rattraper leur retard, la construction de logements conventionnés à dose proportionnellement double de nous !Mais, ce n'est pas pour autant qu'ils craignent d'être dénaturés par une population nouvelle. C'est là une autre version de la défense des avantages acquis que ne pas vouloir d'autres individus à Chaponost. Si vous regardez la distribution de la population selon le revenu annuel, la classe "moyenne" est dramatiquement absente. le nombre de faibles revenus ( moins de 7500 euro annuels en revenu fiscal) et celui des très hauts revenus sont très élevés.Il me semble me souvenir que vous vous classez dans cette tranche de chaponois :  et vous m'avez l'air tout à fait fréquentable !!!

Bellérophon 07/03/2008 09:57

Une différence de taille est apparue lors de la réunion publique de mercredi dernier. M. Gouttebarge souhaite promouvoir près de 200 logements dont du locatif social, du locatif privé, de l’accession à la propriété sociale et privée et des constructions de maisons individuelles à coût maîtrisé. A ce moment là M. Ménard à vivement critiqué l’habitat individuel et s’est opposé clairement sur ce point à M. Gouttebarge en ajoutant qu'il faut totalement arrêter ce type de construction... Mais c'est l'âme de notre Chaponost bien aimé ! Attendons nous donc à une politique de permis de construire orientée "tout immeuble" et à une population nouvelle bien différente de celle qui vie à Chaponost actuellement. M. Ménard souhaite manifestement modifier l'esprit et la sociologie de Chaponost. Gardons nous de ces attitudes idéologiques et préservons l'ambiance de Chaponost. PS : Point d'amalgame SVP, je n'assume que mes propres posts.

Alphée 07/03/2008 08:52

Je ne répondrai pas sur le fond.Pourtant je confirme tout ce que j'ai écris depuis le début, si vous me connaissiez vraiment, vous sauriez que je ne mens pas, (je n'y ai aucune aptitude), je ne parle pas par ouï dire, ni par frustation, car par bonheur pour moi, je n'ai pas besoin de débiner les autres pour exister.Puisque vous pensez savoir qui je suis, la prochaine que vous me croiserez, ne manquez pas de me demander de qui je parle. Pour de prochaines bonnes relations, il serait souhaitable que vous cessiez de mettre en doute tous nos propos.

Sylvestre 07/03/2008 01:02

Bonsoir à tous. Alphée, Bellérophon, quand je vous lis comme ce soir, j’en viens à me dire que l’enjeu n’est plus de savoir qui dimanche soir emportera la mairie de Chaponost. Peut-être Jacques, peut-être Pierre, on verra de quel côté penchera le vote des chaponois. Je prête d’ailleurs aux deux candidats la volonté de faire tout ce qu’il sera en leur pouvoir pour l’avenir de notre commune. Chacun ayant « juste » des qualités et des priorités différentes. Mais quand je lis vos propos tenus plus haut, j’essaie de me souvenir qu’au fronton de nos mairies, figurent 3 mots qui sont le ferment de notre démocratie.Je suis triste de découvrir qu’à Chaponost, certains les piétinent.Par déception, par rage, et pire par obscurantisme, poussé à l’extrême quand on en vient à insulter des centaines de chaponois.Ces derniers, dans une démarche citoyenne, se déplacent à l’invitation des candidats. Ils viennent les rencontrer, les écouter, jauger leurs projets.Et alors qu’ils accomplissent cet acte citoyen, on parle ici de mascarade de démocratie  C’est très grave !Et non seulement, vous discréditez complètement l’engagement politique, mais surtout, ça n’augure rien de bon pour l’avenir.Je passe sur le doute que de tels propos laissent planer sur la sincérité de votre discours politique. note pour Popeye : le mot France, moi je l’écris avec une majuscule. C’est un fils de racaille qui vous l’apprend !

vieil observateur 07/03/2008 00:55

Calmons un peu le jeu, et gardons, même à 48 heures du scrutin les pieds sur terre.Moi, je trouve que si plus de 500 personnes se sont déplacées, c'est déjà un signe de santé citoyenne. Nos rèunions respectives, cumulées, ne sont pas montées à ce chiffre.Il y avait des "supporters" ( je n'aime pas ce mot, hors sport), des deux listes et , pour ma part, beaucoup de gens que je ne connaîs pas.Que parmi 500 personnes, il y ait des interjections plus ou moins fines ne peut pas surprendre. C'est le lot des réunions électorales. Pour ma part, installé dans le premier tiers de la salle, je n'ai pas entendu d'insultes, en tout cas, pas près de Alphée, qui était assez près de moi. En tout cas, je réprouve ce type de propos.Sur le fond des choses, exprimés ci-dessus, Jacques Gouttebarge fait une erreur en changeant de position sur la mairie: il a voté l'extension à 1 m€ d'euro de la mairie actuelle et veut maintenant passer directement à une nouvelle construction. Si l'extension coûtait 1 million, une nouvelle mairie, faite pour plusieurs dizaines d'années, coûtera bien plus que 1.5 m€, plus le coût de transition entre les 2 installations. Il faut aussi dire où on la mettra. Au Conseil, certains membres de la majorité actuelle avaient déjà mis beaucoup de réserves sur une dépense supplémentaire.Quelqu'un ( Bellérophon ou un(e) autre)  nous demandait si on voulait installer cette mairie sur la place, en se moquant. Et voilà, chacun son tour !! Cela dit, on ne restera pas encore 20 ans avec ce bâtiment, plus du tout adapté.Maintenant, attendons le jour J. Mon souhait majeur est que les chaponois viennent nombreux dans les bureaux de vote. L'instant est important puisque nous changeons forcément de Maire.Jacques Gouttebarge n'est évidemment pas un fasciste et Pierre Menard, sûrement pas un utopiste. Evitons tous ces mots ( racaille, facho, masturbation de l'esprit,...) en sachant que demain, nous nous croiserons peut-être en sortant de la boulangerie, en nous faisant des politesses et un sourire !!!

Bellérophon 06/03/2008 21:37

Wahhhh ! L’instituteur a encore frappé ! Certes, «Popeye» va loin, mais la réplique est pire que ce qu’elle entend stigmatiser. L’instituteur m’avait déjà servis il y a quelques temps ce genre d’amabilités. Mais on doit bien reconnaître qu’il ne m’a jamais conseillé de pratiquer l’onanisme neuronal… Comme quoi sa production vire de plus en plus au glauque. Pour ce qui est du qualificatif de fasciste, il le sert en toutes occasions, comme ses maîtres à penser qui ne savent dire que ça de tout homme de droite qu’ils veulent discréditer. A la longue, plus personne ne pense que c’est fondé. Beaucoup se disent que la personne qui use ainsi de qualificatif inadaptés galvaude une réalité historique qui mériterait pourtant qu’on la garde intacte afin de ne pas stériliser le terreau du devoir de mémoire. C’est dans la même veine que les propos tenus hier soir. Décidément ces pratiques socialistes me dégoutent. Espérons que les électeurs ne donneront pas raison à autant d’agressive méchanceté.

Alphée 06/03/2008 19:44

Cela avait mal commencé. Quand nous sommes arrivés à la réunion de préparation, tout était déjà dans les tuyaux. En particulier la date de cette mascarade de démocratie, et il est difficile de le contester, les affiches étaient déjà prêtes. Comme par hasard, J. Gouttebarge a été mis devant le fait accompli.  Lorsqu'il s'en est expliqué, au "débat", un monsieur derrière moi, ancien président d'association a prononcé avec une élégance dont je vous laisse juges "ce con n'est qu'un sale menteur".Les socialo-moudémo-vert...... sont de fins prosateurs. Et après c'est sans la moindre gène qu'il vous parlent de la qualité de l'air ...Nous y sommes allés en sachant ce qui nous attendait. Nous y sommes allés parce que nous sommes des gens bien élevés, démocrates dans l'âme, et que les injures pas plus que les procès d'intention ne nous ferons changer de notre attitude habituelle de respect des autres. Aux chaponois de juger."Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu'au bout pour que vous puissiez le dire ".

L'instituteur 06/03/2008 18:51

Popeye, par pitié, fermez la.Le genre de discour stupide que vous tenez ne fait que desservir le candidat que vous dites supporter. Allez plutôt fréquenter le blog de M. Le Pen. Vous y trouverez certainement des amis avec qui vous masturber le cerveau.Au cas où vous ne le sachiez pas, M. Gouttebarge est un républicain et non pas un fasciste..

popeye 06/03/2008 16:20

Que d'agressivité  mon cher bellérophon, vous avez l'air de bien mauvaise humeur... est-ce le beau temps qui vous chagrine?  consolez vous, nous gagnerons contre ces malpolis bons qu'a dire qu'on copie leur programme alors que c'est eux qui copient.j'étais au débat hier et j'ai c'est vrai été outré par le comportement des supporters de monsieur Menard... non content d'avoir rempli la salle à 85 pour cents (c'est normal, ils tiraient les ficelles de l'organisation), ils grognaient dès que le candidat de la raison prenait la parole...on ne l'entendait pas répondre à toutes les questions. Mme Galéra n'a pu terminer son intervention qui promettait d'être interessante peut être aurait-elle être de la partie car il semble qu'elle connaise bien les sujets... peut être mieux que notre candidat...vous avez raison, les socialistes sont intolérants.. ce qui m'inquiète, c'est que même les gens mesurés du Modem de leur liste tombent dans les mêmes travers... cela est un bel exemple de la conspiration qui se trame en coulisse pour déstabiliser le système politique français. au niveau de chaponost. ça ne prendra pas... les chaponois ne veulent pas qu'un médecin gaspille leur argent pour faire monter en navette la racaille dans des logements au rabais...Monsieur Gouttebarge a raison. rénovons la mairie. ça fera un beau batiment symbole de la république française. la défense de notre identité n'a pas de prix. si la nouvelle mairie n'a pas de réelle utilité, ça fera toujours une création architecturale que toute la région viendra visiter grace à l'arrivée du 30Alphée, Bellérophon, résistez contre ces socialistes prêts à sacrifier leur honneur pour les autres... pensons à nous.popeye, fervant défenseur de la france, de chaponost et de la CVCG

Présentation

  • : Le blog de Scapin
  • Le blog de Scapin
  • : Chronique villageoise de Chaponost
  • Contact

A vos claviers

Recherche

net e-tiquette


En raison des

responsabilités encourues
par le webmaster,
tout commentaire comportant
un lien hypertexte vers un
site extérieur à ce blog
sera retiré de la publication