Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 janvier 2008 6 12 /01 /janvier /2008 08:07

Mon cher ami,Voltaire.jpg

 

On me rapporte qu’Henri ne brilla pas hier soir par son talent oratoire lors de la traditionnelle cérémonie protocolaire des échevins. Que voulez vous, n’est pas Démosthène qui veut et il paraît en outre qu’il ne fut pas servi par la technique, trahi par un microphone capricieux. En revanche, vous auriez échappé à son habituel discours fleuve de dictateur des Caraïbes, vous ignorez l’épreuve que vous avez évitée, je vous envie.

 

On me dit aussi que, sans que vous ayez été nommé le moins du monde, les orateurs firent plusieurs aigres allusions au contenu de vos fourbes billets et que les regards échangés dans la salle en ces occasions trahissaient la petite notoriété dont vous semblez désormais jouir au sein de notre village. Je vous félicite donc, mon cher Scapin, du succès de la propagation de votre prose, elle alimente des débats que nos candidats édiles devront aborder.

 

Sur le fond, j’apprends qu’Henri, confirmant, tout le monde le savait, qu’il ne solliciterait pas à nouveau le suffrage des chaponois, refusa de se prononcer en faveur de l’un ou l’autre des deux candidats à sa succession. Rappelons que le premier est l’un de ses adjoints au conseil, le second le chef de file de son opposition au sein du même conseil. Bel exemple de fidélité et de reconnaissance ! A moins qu’il ne s’agisse de sa naturelle propension à s’abstenir ?

 

Peu après avoir confirmé que les conclusions du recensement allaient prochainement établir, au mieux, une stagnation de notre population, et prenant à témoin un très ancien Directeur Général des Services, Henri souligna paraît il, non sans une outrecuidante fierté, la performance de sa politique de recrutement : L’effectif municipal a, sous son administration, très sensiblement augmenté pour atteindre aujourd’hui quatre-vingts « Equivalents Temps Plein », cette nouvelle notion qui permet à nos économistes de celer un effectif réel très supérieur en nombre d’individus. Vous m’en voyez tout ébaubi ! D’autant que ce constat permit bien sûr à l’orateur de justifier la nécessité d’engager de lourdes dépenses improductives dans l’agrandissement de la maison commune que vous condamnâtes tantôt. Qu’il est regrettable que les politiques aient de tous temps mesuré l’étendue de leur pouvoir à l’aune de l’importance numérique de leur administration et financière de leur budget !

 

Henri confirma également avec entêtement son intention de voir créé le grand espace marchand que vous avez il y a peu combattu pour la protection de nos petits commerces ; De la maison Berthelot en revanche et de votre pataugeoire il ne fût pas question. Pas un mot non plus de l’hypothétique voie de contournement, pourtant chaque jour plus indispensable que la veille. Mais il est vrai que la définition d’un programme ne lui appartient plus, seule lui demeurera la responsabilité d’un lourd passé.

 

Je me maintiendrai, mon cher ami, informé des évènements et ne manquerai pas de vous adresser mes commentaires, si ceux-ci peuvent vous agréer.

 

Votre.

 

François Marie

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Bellérophon 25/01/2008 16:18

Tout arrive pour qui sait attendre… Ainsi, la liste de M. Gouttebarge semble bien être en train de pleuvoir dans les boîtes de nos concitoyens ! Ainsi, malgré les impatiences et les critiques, ces candidats là se découvrent. Du coup, c’est même la première équipe à le faire et M. Ménard est deuxième, au moins sur ce point particulier. Et puisque j’ai reçu un exemplaire de ce scoop, je peux vous dire qu’au premier coup d’œil, il y a dans le groupe de M. Gouttebarge autant de femmes que d’hommes, y compris dans la zone des éligibles. Autres remarques, l’âge moyen est de 54 ans, les différents quartiers sont représentés, la sociologie de l’équipe m’apparaît être représentative de la population Chaponoise d’aujourd’hui, il y a quelques personnes en fin de mandats et pas mal de sang neuf, enfin les gens venant de l’entreprise dominent. Ce dernier point me semble salutaire. Enfin l’on va penser aussi efficacité, management participatif et bonne gestion… Que pensez-vous de cette liste ?

Bellérophon 15/01/2008 19:00

Socrate, je sais ce que je dis et j’entends parfaitement ce que vous écrivez. Dans la liste de M. Gouttebarge, il semble évident qu’il y aura des UMP, des centristes (tendance nouveau centre et MODEM) et aussi de ceux qui se disent «apolitique». Bref, une composition de ce point de vue identique à celle de la municipalité sortante. Les principales différences sont un dosage un peu différent et une tête de liste qui ne cache pas, lui, son appartenance (M. Fillon élu «apolitique» est devenu UDF en cours de mandat sans vraiment le dire). Une composition en fait répondant à vos vœux ! Pourquoi voulez-vous donc qu’il y ait une autre liste composée de centristes, d’apolitiques et d’UMP ? Pour donner une chance à la liste de M. Ménard de l’emporter ? Pour satisfaire l’égo d’un(e) ou deux prétendant(e)s ? Les personnes de qualité dont vous parlez ont certainement constatées que M. Gouttebarge arrivait mieux qu’eux à fédérer et ont probablement obtenues l’assurance que les projets dont ils sont porteurs seront mis en œuvre, ce qui n’était peut être pas le cas «sous» M. Fillon... Par ailleurs, je vous prie ne pas déformer mes propos. Lorsque j’évoquais ceux qui ne veulent pas serrer des mains, je ne parlais pas du tout des deux personnes en question ! Celles là sont en avant depuis des années ! Elles sont élues et elles sacrifient au coté publique de la fonction. Non, ceux dont je parle sont des hommes et des femmes qui souhaitent servir en tant que simple citoyen.

Socrates 14/01/2008 19:45

Bellérophon,Vous me parlez diversité au sein de l'UMP. J'en conviens. Au sein de ce mouvement on trouve des courants de pensée. Mais vous ne semblez pas comprendre mon propos.Voici donc une analogie, plus criante. Parmis les Chretiens, on trouve différents courants de pensée que sont les Catholiques, les protestant, les orthodoxes. Voici la diversité que vous évoquez. Moi je vous parle des boudistes, des musulmans, des hindouistes, des shintoistes, despolydéistes... Est ce que vous ressentez ce que moi je veux signifier par diversité ?Par ailleurs, pour ce qui est du choix des têtes de listes dont il est question, êtes vous certain que les deux personnalités que j'ai cité refusent d'être placées en avant ? Vu leurs responsabilités en tant qu'élu, ce n'est pas mon avis. Par ailleurs, je me sius laissé dire que l'idée leur avait traversé l'esprit. Comme vous le dites, ils ne sont pas les meilleurs pour aller serrer des mains, j'en conviens. Je regrette effectivement que l'on en soit aujourd'hui a voter pour un maire au vu de sa capacité à "serrer des mains"...

Bellérophon 13/01/2008 20:05

Cher Socrate, non, les partis politiques ne sont pas monolithiques, non ils ne sont pas monocépales. Non, les militants ou élus ne sont pas le petit doigt sur la couture du pantalon à attendre des mots d’ordres venu d’en haut ! Votre tendance à apprécier les gens qui s’auto proclames apolitiques découle de la méconnaissance que vous avez de la vie de ces mouvements. Dire que le monde politique est bipolaire donne à penser que vous ne voyez pas bien que les principales familles politiques dans le pays ne sont pas 2 ni même 3 mais au minimum 5. Pire (pour vous), dans chacune de ces familles, on dénombre au moins 2 courants. Et pour finir de vous troubler (peut être), dans chaque mouvement il y a une infinité d’individus porteurs chacun de leur propre opinion. Subsidiairement, il y a aussi des rapprochements de gens de différentes familles se reconnaissant sur certains projets. C’est d’ailleurs ce qui permet la politique d’ouverture menée actuellement par M. Sarkozy. Quand à M. Bayrou, je suis au regret de vous dire que si dans les déclarations médiatiques il se dit contre les clivages, jusqu’ici il n’a fait que les amplifier et les multiplier au point de pousser ses troupes se diviser… en 3. Et ce n’est peut être pas terminé… Vous parlez aussi de la politique politicienne. Si vous vous référez à ce que les «média spectacles» vous en montrent je comprends votre avis. Mais non, au sein de ces partis on ne fait pas ou très peu de politique politicienne, on débat sur les idées, on construit des projets, on les mets en forme, on vote, on désigne des candidats, etc. Et puis, je vous rassure sur la qualité de nos politiques, s’ils sortent du lot c’est tout de même parce qu’ils ont une véritable capacité, une véritable envergure. Là où vous avez raison, c’est lorsque vous dites que les meilleurs jouent - j’ajouterais parfois - les seconds rôles…. Quand c’est le cas, c’est que les principaux concernés refusent d’être placés en avant ! Voyez-vous, lorsque l’on aime servir son pays et que l’on n’aime pas du tout serrer des mains, on peut agir auprès d’un maire, d’un député, d’un chef d’état pour faire passer ses idées et les voir se réaliser… Pour finir, si je tiens en haute estime M. Navisé, il se trouve que celui qui a su fédérer autour de lui est M. Gouttebarge. Et je suppose que si M. Navisé est sur sa liste, c’est qu’il a lui-même fait ce constat.

Socrates 12/01/2008 16:59

A Bellérophon,Vous vous dite exaspéré par l'absence de prise de position franche par M. Fillon. Je ne partage pas votre point de vue. Je ne partage pas, comme notre maire actuel, cette idée d'un univers politique bipolaire dans lequel on retrouve des gens de droite d'un coté face à leurs adversaires de gauche.Apolitique, pour moi, c'est transcender les clivages, comme Bayrou souhaitais le faire, comme Sarkozy l'a fait en partie. Prendre les meilleurs de tous bords pour constituer une équipe plurielle, avec des gens intelligents, des contradicteurs, capables de discuter et d'élaborer un compromis représentatif de la population dans son ensemble.Pas une équipe uniforme, dévouée à son maitre, pas une masse monocephale.Et oui, je vous le dis, gérer une commune ne relève pas de la politique politicienne, mais du bon sens. Pour être un bon maire il faut être visionnaire, et ne pas laisser vivoter la collectivité. Il faut savoir s'entourer des meilleurs, sans regarder leur étiquette politique.De plus, le jeu des étiquettes donne une position de force à ceux qui ont su soigner leurs relations avec les gens influents des partis politique. Ce principe de désignation est complètement déconnecté de la réalité et on retrouve ainsi les meilleurs, condamnés à jouer un second rôle. Je pense à Koolhaas, je pense à Navise...C'est triste.

Sigmund Freud 12/01/2008 15:12

Cher Scapin,Tout d'abord je souhaite vous confirmer que vous jouissez effectivement d'une certaine notoriété (l'autosatisfaction ne fait pas de mal !). Cependant, ne nous enflammons pas ! Il me semble que celle ci se cantonne aux sphères très confidentielles du conseil municipal. Pour preuve, les rares commentaires qui ne semblent pas éclairés par les réunions interminables du conseil municipal sont de nature très... futiles. En tout cas, je l'avoue, votre exercice est plaisant. Il supplée notamment la sclérose des blogs de Mrs Gouttebarge et Menard qui restent rigoureusement insipides.Ensuite, je souhaite mettre en lumière une de vos antinomies. Vous appeliez de vos voeux, dans un de vos bulletin antérieur, l'emergeance d'une troisième voie entre celles de l'UMP et du PS.M. Fillon, pour l'avoir écouté hier soir, m'a semblé à ce niveau s'être inspiré de votre point de vue. Vous lui repprochez aujourd'hui son mutisme quant à son soutien pour l'une ou l'autre des listes ? Il a proclamé vouloir ne se fier qu'aux contenus des programmes, ainsi qu'a la composition des listes. Plutôt apolitique comme position, non ? Parrallèlement on peut s'interroger sur l'origine des contempteurs les plus vifs. Dérivaient ils de l'opposition officielle de gauche ou émanaient ils, subrepticement, de la frange RPR-UMP de la majorité ? La réponse ne coule pas de source mon cher Scapin et donc pas si évident de parler d'abjuration.Par ailleurs vous clabaudez sur le projet d'implantation d'une moyenne surface au coeur de Chaponost, prenant ainsi la défense de nos commerçants. On vous aurait donc caché qu'une étude de la chambre de commerce laisse à penser que l'implantation d'une telle structure devrait redynamiser notre tissu commerçant... Et oui car cela éviterait le déplacement systématique vers les hypermarchés voisins, Auchan ou Carrefour, auxquels, vous l'avez sans doutes remarqué, sont associés moultes petites enseignes directement concurentes de nos commerces. Par contre vous vous faites l'ardent défenseur d'une déviation du centre. Là, vous oubliez de préciser que ces mêmes commerçants que vous plaigniez tantôt, risquent de perdre une part substentielle de leur chiffre d'affaire qui leur est procuré par les personnes en transit.Enfin vous réitérez cette attaque populiste portant sur l'effectif municipal. Je ressent là la vision d'un sarkoziste pur jus. Le rapprochement est sans doute vite fais mais quand même... Je peux vous préciser que ceux là même qui prèchent le non remplacement d'un fonctionnaire sur deux, des députés, des sénateurs, oeuvrent tous les jours (lorsqu'ils se donnent le mal d'aller sièger bien sûr) pour complexifier le travail des collectivités. Loi handicap, loi SRU, loi MOP, loi sur l'eau, évolutions du code de l'urbanisme, du code des marchés publics... J'en passe. Tout cela vous ne le savez pas (ou vous le faignez), oblige la collectivité à disposer d'un personnel conséquent pour mettre en oeuvre ses projets et faire face aux risques juridiques.Salutations.

BREZEL 12/01/2008 14:57

Je porte à la connaissance de tous et Belléphoron en particulier,que le code électoral  interdit à tout élu durant les 6 mois précédant l'élection d'utiliser une cérémonie officielle pour prendre parti dans la campagne.Il ne fallait donc pas s'attendre à autre chose, sauf à lire entre les lignes du discours et à surveiller le langage non verbal .....

Bellérophon 12/01/2008 14:25

Bas les masques ! Ainsi M. Fillon n’a pas dit quelle liste il soutiendrait. C’est une fois de plus une parfaite illustration de ce que je voulais dire quand je parlais de l’état d’esprit des «apolitique» Chaponois… C’est simplement exaspérant. M. Fillon, vous êtes exaspérant ! Qu’en pensez-vous Scapin ? Et vous tous qui me lisez ?

Présentation

  • : Le blog de Scapin
  • Le blog de Scapin
  • : Chronique villageoise de Chaponost
  • Contact

A vos claviers

Recherche

net e-tiquette


En raison des

responsabilités encourues
par le webmaster,
tout commentaire comportant
un lien hypertexte vers un
site extérieur à ce blog
sera retiré de la publication