Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 janvier 2008 1 07 /01 /janvier /2008 20:58

aquatique3.jpgHello dear taxpayer !

 

Trente millions d’€uros (1), dont cinq millions d’€uros à notre charge lors de la création si l’on en croit les commentaires de Picsou et Colbert publiés dans ces pages les 30 décembre et 5 janvier derniers, auxquels il convient d’ajouter 760 K€ de frais de fonctionnement annuel (1), dont 100 K€ à la charge de la seule commune de Chaponost toujours selon Picsou, voilà quel sera le coût de la pataugeoire, pardon du centre aquatique intercommunautaire, que nous concoctent nos chers élus des communautés de communes de la vallée du Garon et du pays Mornantais.

 

Au surplus, ce chef d’œuvre sera édifié aux confins du territoire concerné, au mieux à Taluyers, au pis à Mornant, à plus d'une portée de mobylette de la place Joffre ! Mais rassurons nous, il comprendra lagune de jeux, buses massantes, banquettes à bulles, geyser, plage de jeux, bassin extérieur (encore heureux !), sauna, spa, hammam, jacuzzi et autre restaurant.

 

Sans polémiquer plus avant sur le poids financier de ce pharaonique projet, il ne me parait pas inutile de conter la façon dont notre cher maire prend en compte les opinions exprimées par ses concitoyens.

 

Le 13 décembre dernier, le conseil municipal se prononçait contre ce projet : 23 voix contre, 2 voix pour et 3 abstentions.

 

Un esprit non averti pourrait croire que les cinq délégués du conseil à la communauté de communes se voyaient ainsi confier une lettre de mission claire et dépourvue de toute ambiguïté. Que nenni ! Lors de la réunion de la CCVG du 18 décembre, n’écoutant que le courage qui le caractérise, notre gérontocrate magistrat se réfugia dans la seule position qui lui paraissait tenable, l’abstention ! Il fût d’ailleurs suivi dans cette téméraire attitude par un second délégué, les trois autres sauvant l’honneur chaponois en exprimant un vote défavorable. Au final le scrutin mit en lumière 16 voix pour, 3 voix contre et 2 abstentions.

 

Et voilà, chers amis, comment nous allons être emportés, malgré nous mais avec la complicité de notre maire, dans un enchaînement qui risque fort de nous obliger à pratiquer la brasse coulée pendant une trentaine d’années, le temps d’éponger les dettes qui seront inévitablement contractées pour financer cette mare aux canards.

 

Il me paraît hautement souhaitable que messieurs Gouttebarge et Ménard se prononcent au plus vite sur les mesures qu’ils envisagent de prendre pour contrer efficacement ce projet.

 

 

(1) : Source : brochure de présentation intitulée « Exprimez-vous » éditée par la CCVG et la CCPM à l’occasion de la concertation publique.

Partager cet article

Repost 0
Published by Scapin - dans Centre aquatique
commenter cet article

commentaires

Bellérophon 11/02/2008 17:46

Je crois que cette fois la question est belle et bien posée. Et elle prend d'autant plus de relief que c'est la principale différence entre les deux listes. M. Gouttebarge dit être contre le projet mais ne pas souhaiter aller jusqu'à quitter la CCVG, alors que M. Ménard semble près à le faire. C'est une question très importante... Outre le choix par la sensibilité politique gauche / droite, c'est là une raison de choisir l'une ou l'autre des listes.

Albert 08/02/2008 20:42

Voilà une bonne question posée par notre ami(e) Sibelle. Lui (ou elle) la pose à monsieur Menard, et moi, je la retourne à monsieur Gouttebarge, puisque leur avis converge manifestement sur ce point.Les deux candidats se montrent fort peu raisonnables à mon goût puisque, comme le fait remarquer Sibelle, la CCVG délibère à la majorité, et Chaponost ne jouit pas d'un droit de véto. Autrement dit on peut brasser de l'air tant que l'on veut, la décision est prise (sauf à faire changer d'avis nos collègues des communes voisines)...La menace que représente la sortie de la communauté n'est pas crédible, car bien évidemment, ce genre de coopération ne se défait pas aussi facilement et relève d'un engagement à long terme.L'hypothèse d'une commune "libre", indépendante de toute communauté n'est pas envisageable juridiquement parlant.Enfin l'hypothèse du grand Lyon constitue une alternative à priori très couteuse. Et tout cà pour payer avec la taxe professionnelle Chaponoise les nombreux investissement au centre de Lyon (par exemple le tronçon ouest du pérphérique... Payer pour supporter les nuisances supplémentaires !)Quelles sont les alternatives alors ? Fermer sa G......

Sibelle 08/02/2008 15:24

Le Centre nautique :Le candidat Pierre Ménard a débuté sa campagne électorale par un fort réquisitoire contre le projet du Centre Nautique à Taluyers.Ne revenons pas sur les griefs invoqués. Mon propos est de rappeler qu'il s'agit là d'un projet CCVG pour lequels 4 communes de la CCVG sur 5 ont voté favorablement.Si vous êtes élu maire, Mr Ménard, que ferez-vous lorsque les autres communes de la CCVG mettront en route la réalisation de ce Centre ? Vers quelle aventure entraînerez-vous les habitants de Chaponost : quitter la CCVG, vous tourner vers la Courly ou faire de Chaponost, Chaponix, un fier village gaulois isolé.En ces veilles de grand shoiw électoral, les chaponois ont besoin d'une réponse claire.

epsilon 12/01/2008 17:14

Merci Picsou d'essayer de faire comprendre à Socrates que nous aurons (nous avons toujours)  besoin de financer des projets utiles (et toujours pas satisfaits ) , indispensables à la commune et surtout quand notre capacité  d'endettement diminue dangereusement (pour la petite histoire il était prévu que ce projet seul nous endette pour 30 ans !!!)La lecture du cahier de concertation (je devrais dire de doléances) était tout-à-fait instructif ...ainsi que le vote en Conseil municipal public .A part ça je préfère le champagne nature

Saturnin 12/01/2008 14:29

Ha ha ha ! Très bon le coup du kir... Bien pour ma part, hier soir, je ne me suis pas abreuvé au frais de la commune...

Socrates 12/01/2008 00:50

Oui JC Picsou,Nous sommes la dessus bien d'accord : si cette somme n'est pas investie dans un centre nautique, elle pourrais l'être pour une MJC ou un centre social c'est indéniable. C'est une question de priorité.Je voulais simplement démentir ou plutot préciser le commentaire de Epsilon selon lequel le potentiel d'investissement de Chaponost serait reduit par l'opération "Pataugeoire". En réalité il n'en est rien : il ne sera tout simplement pas augmenté comme il aurait pu l'être à l'issu des constructions des ZA CCVG.PS. le kir devait être bon pour que vous rentriez aussi tardivement !

picsou 11/01/2008 23:27

Mais, que si ! les millions rapportés par la ccvg sont redistribués aux communes, ou bien, dépensées par la ccvg si elle en décide ainsi.Les millions qu'elle va mettre à taluyers profiteront à ceux qui vous utiliser Taluyers, et les chaponois n'ont pas d'intérêt particulier à aller là-bas : Vaugneray, Alai, Oullins sont plus accessibles et sur des trajets ( sauf Vaugneray) naturels. Il suffit de regarder une carte pour voir les zones d'attractivité; Ces millions "chaponois" devraient correspondre à des besoins "chaponois".Quant aux terrains, ils sont majoritairement sur Brignais, c'est vrai, mais il y en a de disponibles  potentiellement sur Chaponost ( CD42).Reste le problème majeur de la hauteur du coût : on peut tourner les choses comme on veut, trouver un complexe aussi cher en France est impossible ( pour une zone d'habitants semblable). L'argument utilisé en mairie sur le coût au m² de bâtiment est grotesque: il suffit d'avoir un grand restaurant, une surface de fitness importante et le tour est joué. Bien plus pertinent est le ratio au m² de bassin, qui est, quand même, l'objet principal d'un centre NAUTIQUE.Et deux centres moyens "normaux" ne présentent pas d'avatars secondaires (transports permanents, en cas de réfection, comme à Alaî, seule une des 2 piscines est arrêtée,  tout est bloqué;, en cas de dérapage des prix de construction ( çà existe bien, non?), çà porte sur 30 millions !!Il ne faut plus se tromper de dimension de projets, l'époque des grandes structures est révolue dans la construction d'équipements collectifs. Au Congrès des maires de France, mi-décembre, il y avait un colloque sur ...." les centres nautiques importants : est-ce une nécessité ou est-ce une mode !! "( je n'y étais pas).

Socrates 11/01/2008 18:37

Cher Epsilon,Sauf erreur de ma part, la CCVG aménage en ce moment des zones d'activités suceptibles de lui donner les moyens de ces ambitions. Les entreprises qui s'installeront dans ces zones devraient procurer à la communauté de communes de la TPU pour financer, entre autres, la pataugeoire. Il est alors faux de prétendre que Chaponost sera privé de quelques milions, s'agissant de plus terrains qui ne sont pas situés sur la commune.

epsilon 11/01/2008 13:49

Cher Saturnin ,  Tel est pris  ,etc Moi aussi je fais des erreurs ...mais les corrige  Il fallait lire " ...les commentaires de Picsou ( et non Saturnin) ..."

epsilon 11/01/2008 13:45

Cher Saturnin , J'ai réussi à comprendre votre commentaire N°2  ...malgré - toutes ces fotes d'ortografe :"Comprenne qui pourra  ,est moins favorable , moitié , aura payé"- un contresens obérera et non obliterera- une erreur de raisonnement : Chaponost sera bien privé de  4 à 5 millions d'E provenant de la TPU (dont la contribution des ZI de Chaponost)  cf  les commentaires de Saturnin qui sont plus clairs et pertinents  (ou le Compte -rendu du dernier Conseil Municipal)Allez sans rancune

Présentation

  • : Le blog de Scapin
  • Le blog de Scapin
  • : Chronique villageoise de Chaponost
  • Contact

A vos claviers

Recherche

net e-tiquette


En raison des

responsabilités encourues
par le webmaster,
tout commentaire comportant
un lien hypertexte vers un
site extérieur à ce blog
sera retiré de la publication