Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 décembre 2007 7 30 /12 /décembre /2007 08:40

Mon cher ami,

 

Vous savez bien comme l’éloignement de notre village me mine et combien j’aimerais être parmi vous alors que son avenir est sur le point de se jouer avec le renouvellement des échevins. Aussi, les nouvelles qui me parviennent dans mon exil par le truchement de vos publications me réchauffent le cœur et me poussent à prendre toutes mesures pour être à nouveau des vôtres lorsqu’il conviendra de garnir les urnes.

 

L’on me dit que les candidatures à la succession du vieil Henri ne laissent pas de surprendre qui connaît l’histoire de notre bourgade. Il paraît en effet que notre grand argentier, qui, tel un vizir de gazette illustrée, ne rêvait depuis toujours que d’être calife à la place du calife, ne donne pas suite à ses ambitions faute d’avoir réuni autour de son panache un nombre suffisant de dociles vassaux et laisse ainsi le champ libre à un Jacques lui-même soutenu par un représentant du peuple à l’assemblée. Seul prétendant à la contradiction, l’habituel suppôt des forces utopiques égalitaires se démène comme un diable pour conjurer le sinistre sort de tous temps réservé aux tenants de ces discours.

 

L’on me rapporte encore qu’une jeune donzelle, héritière d’une dynastie d’édiles locaux, tenta vainement de relever le flambeau abandonné par notre financier et de former l’esquisse d’un gouvernement local. Son initiative fût ruinée, à ce que l’on me dit, par les manœuvres menées en coulisses par de vieux compagnons d’Henri avides de préserver leurs privilèges.

 

Vous voyez comme je me préoccupe malgré mon éloignement des évènements qui animent l’actualité de notre village. Poursuivez, mon cher Scapin, la publication de vos fourberies qui me régalent et servent l’équilibre et la transparence des informations qui pourraient être données par les uns ou les autres.

 

Votre

 

François Marie

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Colombe 07/01/2008 10:32

Cher Scapin,Bravo pour votre blog, il mériterait d'être un peu plus connu, par exemple sur un site où l'on retrouve beaucoup de Chaponois, Viadeo par exemple (gratuit)  de façon anonyme.

Tocqueville 30/12/2007 10:06

Des Amériques où mes gens me narrent votre utile babillage dans ces étranges lucarnes qui remplacent nos lutrins, recevez cher Scapin mes encouragements à poursuivre vos ruminations bien utiles à l’éclairage des Chaponois. Je suivrais de mon périple chez les peaux rouges vos tribulations électorales espérant que vos pamphlets ne vous valent pas le sort de notre échevin Delaréal, dont la tête, nul besoin de vous le remémorer, fut tranchée sur la place des Terreaux en l’an de grâce 1794. Alexis Henri Charles Clérel

Présentation

  • : Le blog de Scapin
  • Le blog de Scapin
  • : Chronique villageoise de Chaponost
  • Contact

A vos claviers

Recherche

net e-tiquette


En raison des

responsabilités encourues
par le webmaster,
tout commentaire comportant
un lien hypertexte vers un
site extérieur à ce blog
sera retiré de la publication