Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 décembre 2007 5 28 /12 /décembre /2007 17:55

DSC-0002.JPGEn 2001, notre village comptait 7 909 habitants ; les chiffres du dernier recensement ne sont pas encore connus, mais beaucoup s'accordent pour annoncer une légère diminution de notre population.

Dans ces conditions, ne sommes nous pas en droit de manifester ue certaine surprise, voire de nous interroger en tant que contribuables municipaux sur le bien-fondé du lancement par l'actuelle municipalité, à trois mois de la fin d'un mandat dont Monsieur le maire ne sollicite pas le renouvellement, d'un projet d'agrandissement de la mairie ?

Il s'agit de beaucoup plus qu'un projet puisque l'appel d'offre relatif à la la mairtise d'oeuvre de ce chantier a été récemment publié pour l'édification d'une extension de 500 m² d'un coût estimé de l'ordre d'un million d'Euros (voir Journal du Bâtiment n° 5 198 du jeudi 13/12/2007 ; date limite de réponse : 28/01/2008).

Plutôt qu'agrandir nos bâtiments dans un contexte de stagnation de notre population, ne conviendrait il pas mieux de réduire l'effecif municipal ? On relèvera, à titre d'illustration, que le service de l'urbanisme emploie à lui seul trois personnes, ce qui constitue un chiffre pour le moins élevé eu égard à la taille de notre commune.

L'endettement communal est passé depuis le début du mandat de 428 € à 820 € par habitant, progressant de plus de 43% au cours des seules trois dernières années. Il se situe désormais au dessus de la moyenne nationale des communes de taille comparable qui s'élève à 816 €. Les marges de manoeuvre sont par conséquent très étroites et ne permettent pas d'engager un investisement lourd qui ne crée aucune richesse.

Il me paraîtrait intéressant que messieurs Gouttebarge et Ménard se prononcent sur ce sujet  et précisent leurs intentions quant à la poursuite ou non de ce qui semble bien relever d'une politique de grandeur de fin de règne.

Partager cet article

Repost 0
Published by Scapin - dans Politique locale
commenter cet article

commentaires

d'Artagnan 08/01/2008 14:59

Un partout... Ceci dit Scapin, souffrez que j'insiste : pourquoi donc, d'après-vous, nos têtes de listes ne veulent-elles pas avouer leurs appartenances politiques ? Je ne vois personnellement pas ce qu'il y a de problématique à se dire du PS ou de l'UMP et du centre... Qu'en pensez-vous Scapin ?

d'Artagnan 06/01/2008 15:35

Voici des propos fort divertissants à défaut d’être réellement informatifs. En effet, le verbe est certes plaisant (malgré quelques approximations grammaticales), mais il se trouve que parmi les projets évoqués, la plupart ne sont pas (seulement) des excroissances de l’égo de certains élus ! Il en est qui répondent à une logique parfaitement défendable et honorable. Même si vous trouvez la maison du Patrimoine laide ou banale, vous ne pouvez pas nier qu’elle est un bon exemple de constructions locales et qu’elle assez ancienne pour imposer le respect et l’intérêt. Désolé, s’il ne reste pas de thermes romains à investir et si l’Eglise aux inspirations Italiennes n’est pas encore assez désertée pour être transformée en hôtel laïque !… Monsieur Scapin, s’ériger en donneur de bon point n’est-il pas vaniteux ? Comme quoi, il n’y a pas que l’égo des «édiles» qui est critiquable… Non ? Cependant, ce billet a le mérite d’exister et pour rester dans la note je poserais deux questions impertinentes à la cantonade : Pourquoi donc Monsieur Ménard ne dit il pas que sa liste est celle du PS et associés ? Et Monsieur Gouttebarge, sera-t-il aussi frileux que le premier nommé en ne disant pas qu’il a le soutien de l’UMP et du nouveau centre ? Ho j’oubliais ! Monsieur Scapin, quand vous rédiger des commentaires à (vos propres articles !), essayez au moins de déguiser votre style ! Etant donné la teneur de vos pages, il se pourrait bien que vous ayez des lecteurs suspicieux. Ceci dit, votre blog est bien plus sympa que ceux des listes en présence, où l’on s’y ennuie ferme… );o))

Scapin 07/01/2008 20:00

Je m’aperçois en effet à la lecture du commentaire de monsieur d’Artagnan que le travail direct sur écran est générateur d’approximations non seulement grammaticales mais également orthographiques ; peu importe lorsque celles-ci ne traduisent pas une insuffisance culturelle mais seulement quelques instants d’inattention. En relevant avec de profonds regrets les soupçons exprimés par notre Gascon quant à l’authenticité des commentaires publiés sur ce blog, je suis sincèrement partagé entre la honte et la fierté. Soit le style que je tente d’imprimer à ces pages suscite auprès de quelques blogueurs l’envie de rédiger de belle façon dans notre jolie langue, et alors je suis fier de réussir en cette tâche malgré les légitimes doutes de notre mousquetaire, soit lesdits commentaires relèvent effectivement du « déguisement », terme employé par le bretteur, et je rougis de n’y point parvenir suffisamment et de faillir ainsi à cette mission pédagogique. Lorsque je me risque à commenter moi-même mes propres écrits, je le fais au grand jour comme d’Artagnan pourra le constater à la lecture de la missive de François Marie en date du 30 décembre dernier, dont je revendique bien entendu la paternité. En tout état de cause, un grand merci pour les encouragements.

picsou 04/01/2008 01:44

La mairie n'est plus adaptée à la commune : c'est la même depuis très longtemps et nous n'avons plus 4000 habitants. Le projet d'agrandissement accepté par la majorité sortante  est cher et tiens plus du bricolage ( style bibliothèque : on rajoute une pièce, puis un étage, puis un ascenseur, et çà coûte plus cher à la fin que de construire ou aménager un lieu nouveau).En tout cas, il y a plus urgent que çà ( et que le centre nautique !!). Quand je pense que Fillon et Porte et les autres nous parlent de gestion de père de famille, ... père indigne, oui !nb : P Menard avait voté contre ce projet;

Don Quichotte 28/12/2007 21:27

Les dépenses de la commune participent à la création d'emplois. Le deficit est l'un des outils que la science économique met au service du politique pour assurer le bien être des citoyens.la frilosité n'est pas de mise dans une commune où le revenu fiscal par habitant a augmenté plus vite que la richesse nationale.

Présentation

  • : Le blog de Scapin
  • Le blog de Scapin
  • : Chronique villageoise de Chaponost
  • Contact

A vos claviers

Recherche

net e-tiquette


En raison des

responsabilités encourues
par le webmaster,
tout commentaire comportant
un lien hypertexte vers un
site extérieur à ce blog
sera retiré de la publication