Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juin 2017 1 05 /06 /juin /2017 14:40

Cher Monsieur Gassilloud,

 

Je crois bien que je vais voter pour vous dimanche prochain mais je ne voudrais pas que vous vous mépreniez ; si je vous accorde mon suffrage, c’est bien à Thomas Gassilloud et seulement à lui “ intuitu personae ”. Sur le bulletin que je glisserai dans l’urne, seuls figureront vos nom et prénom et en aucun cas l’étiquette sous laquelle vous vous présentez. J’observe à cet égard que vous étiez candidat sous la banière “ensemble pour la Xème” bien avant de franchir le Rubicon et de tourner casaque aux couleurs du parti de notre nouveau Président. Vous affirmiez alors sur les ondes régionales : « A titre personnel mes valeurs sont celles de la droite et du centre ». J’ose espérer que vous ne vous parjurerez pas comme tant d’autres vieux routiers de la politique à l’ancienne l’ont fait  depuis quelques mois sans la moindre vergogne.

 

En dépit du regrettable pénélopegate, j’ai voté pour François Fillon au premier tour de la présidentielle puis me suis abstenu au second. Si vos concurrents du parti estampillé de la droite et du centre ne s’étaient fourvoyés dans de basses besognes politiciennes éminemment condamnables et avaient présenté contre vous un ou une candidat(e) paré(e) de vertus républicaines incontestables, j’aurais assurément voté pour celui-ci ou celle-là. Au lieu de cela, on nous réchauffe une infâme tambouille destinée à préserver les prébendes d’un couple qui démontre un rapport à l’argent aussi particulier et suspect que celui du perdant de l’élection imperdable.

 

Vous l’aurez compris, c’est à reculons que je mêlerai dimanche ma voix à celles de la gauche et de la bande à Menard que j’ai toujours combattues dans mon village de Chaponost. Pour eux il ne s’agit, esquif pour esquif, que de changer d’embarcation et de passer d’un capitaine de pédalo à un capitaine de kwassa-kwassa ; rien ne les répugnera dans ce changement de pavillon, le nouveau pitaine étant l’héritier, le fils spirituel et l’homme lige de l’ancien. Pour moi, il en va tout autrement, jamais jusqu’à ce jour je n’ai voté socialiste, fût-ce pour l’ersatz de PS auquel vous avez choisi d’adhérer faute d’un soutien partisan suffisamment puissant pour mener campagne efficace et je tremble à l’idée de devoir douloureusement le regretter un prochain jour.

 

Vous êtes un professionnel du numérique et vous savez par conséquent comme il est aisé de nos jours, grâce à la magie d’internet et aux réseaux sociaux de se tenir informé des positions exprimées par nos députés dans l’hémicycle du Palais Bourbon. Je ne manquerai donc pas de m’enquérir du contenu de vos votes sur un certain nombre de sujets qui me paraissent fondamentaux pour un élu qui se prétend « à titre personnel attaché aux valeurs de la droite et du centre ». Il en sera ainsi de vos avis sur les augmentations d’impôts, notamment de la C.S.G., sur les mesures d’économie des deniers publics ainsi que sur les questions sociétales essentielles qui concernent le caractère sacré de la famille (PMA, GPA), l’école, l'histoire de France et la culture nationale.

 

Si d’aventure vous vous laissiez aller, par goût du pouvoir et jeux politiciens semblables à ceux menés par votre prédécesseur, à renier votre foi républicaine et vous transformer en godillot de la Macronie, soyez assuré qu’au faible niveau de la modeste influence que peuvent exercer les billets publiés dans ces pages, je ne manquerai pas de vilipender ad nutum vos trahisons au fil de pamphlets que je bâtirai les plus cruels possibles tant sera grande ma déception.

 

Dans l’attente de votre élection dont je ne sais aujourd’hui encore si je dois la souhaiter ou la craindre,

 

Je vous prie de me croire, cher Monsieur Gassilloud, votre provisoire obligé.

 

Scapin

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Scapin - dans Politique locale
commenter cet article

commentaires

Inquisitor 09/06/2017 14:12

Retour de Brignais...
Loin des emballements médiatiques, cette réunion a été l'occasion de jauger une candidate libre, loin de de l'influence supposée de son mentor, qui a pu exposer le programme des Républicains pour la France et les implications pour la 10ème circonscription en présence de nombreux élus; sa bonne connaissance des enjeux de notre circonscription et des acteurs politiques départementaux et régionaux seront un atout majeur dans la séquence politique qui s'annonce.
Loin des attitudes agressives et des positions mouvantes et approximatives du "perdreau de l'année", comme chacun pourra en juger en retrouvant sur youtube le débat de la 10ème sur TLM le 19/05/2017.
Atout supplémentaire et découverte pour moi, Serge Fages, maire de Vourles et suppléant de Sophie Cruz. Il a fait montre de sa connaissance quasi encyclopédique de notre communauté de commune et de notre circonscription. Ainsi que d'un sens de l'humour que notre Scapin aurait je pense apprécié. Et voilà un acteur politique local que personne ne saurait soupçonner de collusion avec la métropole et qui sera un soutien important dans l’éventualité du nouveau chamboulement annoncé des équilibres dans les organisations territoriales ( communautés de communes, métropole, département).
Le marketing politique En Marche! ne doit pas nous faire perdre nos repères et jeter notre circonscription dans les bras d'un inconnu qui, sur cette dernière période, a pour le moins déjà trop souvent varié.
Dimanche, le bulletin bleu de Sophie Cruz doit l'emporter sur tous les autres.

Inquisitor 07/06/2017 19:59

Cher Scapin,
Une fois n'est pas coutume, je saisis mal comment après avoir énoncé le malheur qui ne manquera pas d'arriver, vous persistez à renier par trois fois votre attachement à votre famille politique, pour une question de personne, quand nous savons ce qu'il nous en coûte encore aujourd'hui du passage de la "clique à Ménard".
Vous ne pouvez pas emboiter le pas d'un émule du groupe Synergies, de la métropole lyonnaise, prêt à se travestir et trahir le camp de ses électeurs - dont je doute fortement de la force d'attachement de votre perdreau de l'année - pour un strapontin au palais Bourbon.
L'ambition est honorable, même en politique, mais les procès en pureté et en "morale" à sens unique nous ont déjà valu Hollande pendant 5 ans contre Nicolas Sarkozy et Ménard pendant 6 ans contre Jacques Gouttebarge.
Et puis, les soutiens politiques à votre "perdreau de l'année" de Hartemann et Crimier - tout deux envieux de la place de Guilloteau et ayant subi chacun une raclée électorale - achéve de convaincre chacun se réclamant de droite de voter Les Républicains ce dimanche. Et d'(e r)envoyer Sophie CRUZ à l'assemblée nationale.
D'ailleurs, je vous quitte pour aller la soutenir ce soir à Brignais.

Présentation

  • : Le blog de Scapin
  • Le blog de Scapin
  • : Chronique villageoise de Chaponost
  • Contact

A vos claviers

Recherche

net e-tiquette


En raison des

responsabilités encourues
par le webmaster,
tout commentaire comportant
un lien hypertexte vers un
site extérieur à ce blog
sera retiré de la publication