Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mai 2017 1 22 /05 /mai /2017 18:15

 

Telle est la devise du “ 7 ” [1], la prestigieuse unité au sein de laquelle il servit en temps partagé durant ses études d’économie et qui lui permit en 2007 de s’aguérir  en opex dans une compagnie de combat en Côte d’Ivoire dans le cadre de l’opération Licorne. Gageons que cet apophtegme caractérise non seulement son engagement militaire, mais dominera aussi l’engagement civique et le tempérament personnel de Thomas Gassilloud.

 

Son C.V. déjà bien rempli pour un jeune homme de tout juste trente six ans, né onze jours après l’accession de Tonton au pouvoir, semble nous le confirmer. Qu’on en juge :

 

  • 2007 : création de sa première entreprise, LUXINET, spécialisée dans la programmation et le conseil en informatique,
  • 2008 : deuxième entreprise, WIBOX, qui intervient dans les télécom,
  • 2015 : troisième création de société dans l’immobilier, IMMO LT.
  • 2012 : Création du Club des Entreprises des Monts du Lyonnais (CEML) dont il assure la première Présidence.

 

Parallèlement à ce dynamisme professionnel très actif,

 

  • 2008 : élu plus jeune conseiller municipal du canton de Saint Symphorien sur Coise,
  • 2014 : élu maire de Saint Symphorien sur Coise,
  • 2017 : au début de l’année, déclare sa candidature aux législatives dans la 10e circo avec le mouvement "Ensemble pour la Xe" avant, quelques mois plus tard, d'obtenir l’investiture « en marche ».

 

Voilà un brillant pédigree qui s’inscrit en diamétrale opposition aux cursus des professionnels politiciens que sont Monsieur et Madame Guilloteau que d’aucuns ont osé surnommer “les Balkany de la 10ème circo”, c’est dire s’ils sont ringards en plus d’être d’avides magouilleurs.

A l’évidence, Thomas Gassilloud connaît mieux la vraie vie dans les territoires et dispose des qualités et des compétences propres à anticiper la révolution numérique qui transformera la société au cours des prochaines années.

 

Mon maître n’est pas particulièrement fanatique du "dégagisme" ambiant qui règne depuis quelques mois, mais, compte tenu des circonstances locales exceptionnelles, il comprendrait qu’une majorité de nos concitoyens accorde ses suffrages à ce candidat, en dépit d'un étendard partisan qu'ils ne partagent pas forcément.

 

 

 


[1] 7ème bataillon de Chasseurs Alpins, en garnison à Bourg Saint Maurice jusqu’en 2012, à Varces depuis

Partager cet article

Repost 0
Published by Scapin - dans Politique locale
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Scapin
  • Le blog de Scapin
  • : Chronique villageoise de Chaponost
  • Contact

A vos claviers

Recherche

net e-tiquette


En raison des

responsabilités encourues
par le webmaster,
tout commentaire comportant
un lien hypertexte vers un
site extérieur à ce blog
sera retiré de la publication