Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 janvier 2017 6 07 /01 /janvier /2017 17:01

 

 

Mon cher ami,

 

Les temps changent, mon cousin, et pour la première fois de mémoire de villageois, nous dûmes hier franchir un poste de guet confié à la garde des sergents de ville avant d’accéder à la grande galerie des fêtes où notre bourgmestre nous avait conviés pour ses traditionnels vœux de nouvel an.

 

La barbarie que répandent les sicaires du prophète depuis plus de deux ans sur notre continent et plus précisément sur nos terres nationales en raison évidente de nos racines chrétiennes solides et anciennes de plus de quinze siècles était la cause d’une telle précaution sécuritaire à l’égard de nos concitoyens. Notre premier édile entama d’ailleurs sa harangue en rappelant l’état de belligérance dans lequel nous devons vivre, sous la menace permanente des Sarazins disciples du troisième Calife, et ce jusqu’à leur totale éradication. Il présenta aussi en notre nom un hommage collectif aux victimes des violences aveugles de ces égorgeurs, mercenaires de la Charia universelle.

 

Après une émouvante minute de silence en leur honneur, l’assemblée entonna d’une seule voix puis applaudit à tout rompre le chant de guerre de l’armée du Rhin si cher à nos consciences.

 

L’année qui vient sera, nous a-t-il été dit, placée sous le signe des progrès de la science dite de l’information et de la communication. Tout un chacun dans le village pourra désormais utiliser ces étranges appareils munis d’un panneau lumineux et d’un pupitre, parfois irréel, qui autorisent où que l’on se trouve et instantanément la consultation d’une multitude de données et l’accès à des applications en tous genres et domaines. Nous voici donc désormais plongés dans le bouleversement digital qui dominera ce siècle et permettra, souhaitons-le, de bâtir une société de la connaissance ! Quelle initiative intelligente de la part de nos élus !

 

Nous apprîmes également hier par notre premier magistrat qu’un certain nombre des projets qui lui valurent son élection triomphale il y a trois ans sont enfin mûrs pour entrer en phase de réalisation. Il en est ainsi :

  • - D’une attention particulière apportée aux jeunes de notre village par le transfert de l’espace-jeunes de la MJC au centre du village dans les locaux de l’ancienne médiathèque et par l’implantation d’une nouvelle MJC en un édifice et un lieu plus appropriés.
  • - De l'aménagement de logements sociaux "municipaux " dans les étages supérieurs du même bâtiment, ceux-ci s’ajoutant à quelques autres programmes mixtes autorisés, comme promis, à un rythme mesuré et maitrisé.
  • - De l’ouverture d’une mini-crèche dans un des locaux de la rue Chappard que l’ancienne municipalité destinait au commerce local sans voir qu’elle les avait conçus totalement inadaptés à cet usage.
  • - De l’implantation dans la zone de la gare de la Bibliothèque Départementale, d’une Maison du Rhône et du siège d’un important groupe d’entreprises, générant ainsi cent cinquante emplois nouveaux sur le site.
  • - De la poursuite du programme d’implantations d’appareils de surveillance visuelle des espaces publics destinés à lutter contre les effractions domiciliaires dont notre département est hélas un recordman, comme diraient nos cousins d’outre-manche. Nous avons bien besoin d’une sécurité améliorée si l’on en juge par le nombre de larcins de ce type enregistrés récemment.

 

Une ombre au tableau toutefois : Il semble qu’à mots à peine couverts on nous ait annoncé l’abandon du projet de contournement routier de notre village qui nous était annoncé depuis plus de trente années. Cette reculade est fort regrettable, d’autant que le discours évoquant la recherche de solutions alternatives permettant de dévier du centre bourg la circulation des véhicules automobiles est demeuré empreint d’une gène évidente et de la plus opaque nébulosité. L’abandon de cet espoir pourrait faire durablement tache dans le mandat de notre bourgmestre.

 

Que ce dernier regret, mon cousin, n’entame pas le soutien que vous apportez régulièrement à la nouvelle gouvernance de notre village. Le bilan à mi-mandat apparaît largement favorable à nos élus et l’on ne connaît pas, comme cela fut le cas dans un passé récent, de grogne et de mouvements de foule hostiles au maître de l’hôtel de ville et à ses conseillers tout dévoués au service de nos concitoyens.

 

Dans l’attente de vous lire à nouveau, je vous embrasse et demeure

 

Votre

 

François Marie

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Scapin
  • Le blog de Scapin
  • : Chronique villageoise de Chaponost
  • Contact

A vos claviers

Recherche

net e-tiquette


En raison des

responsabilités encourues
par le webmaster,
tout commentaire comportant
un lien hypertexte vers un
site extérieur à ce blog
sera retiré de la publication