Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mai 2016 1 09 /05 /mai /2016 15:00

 

Après tout, il n’y a aucune raison pour que seuls nos confrères de RTL soient autorisés à intituler l’une de leurs rubriques « les rumeurs du net ». Il est vrai que notre compère  lyonnais Stéphane Bern se propose à cet égard de vérifier le bien fondé de ces rumeurs en interrogeant directement ses invités qui en sont les bénéficiaires ou les victimes, c’est selon.

 

Nous nous efforcerons par conséquent de mener également nos investigations pour confirmer ou non la crédibilité de nos informations.

 

Il semblerait en effet, d’après les ragots récoltés hier lors de la cérémonie du 8 mai devant le nouveau monument aux morts, qu’une réunion récemment organisée par la commission « commerce – artisanat - vie économique » ait tout bonnement tourné au vinaigre sinon au pugilat. Cette assemblée se tenait devant un parterre de chaponois et devait théoriquement vanter les mérites de la concertation mise en œuvre par nos nouveaux élus.

 

Las ! Après s’être fait quelque peu brocarder par un habituel grincheux pilier de ce genre de manifestation qui lui reprochait de ne procéder à aucune concertation mais bien au contraire de se borner à publier des oukases déjà paraphés, Evelyne Galéra, qui assurait ce soir là la présidence, se serait vue fermement recadrée et renvoyée vertement dans ses buts par une commerçante membre de l’association locale sur un sujet qui nous tient particulièrement à cœur : La mise en sens unique de la rue Jules Chausse.

 

Non seulement, les commerçants auraient dénié toute concertation entre la mairie et leur association, pas même sur le principe de la mise en sens unique, mais encore, ils auraient affirmé que s’ils avaient été consultés et s’ils avaient validé ce principe, ils auraient à l’évidence milité en faveur du sens inverse de celui décrété par le fait du prince, seul capable d’assurer la fluidité de la circulation au centre du village.

 

Voilà qui mettra un peu de baume au cœur de mon maître qui se trouvait jusqu’alors bien seul à crier dans le désert sur cette question.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Scapin
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Scapin
  • Le blog de Scapin
  • : Chronique villageoise de Chaponost
  • Contact

A vos claviers

Recherche

net e-tiquette


En raison des

responsabilités encourues
par le webmaster,
tout commentaire comportant
un lien hypertexte vers un
site extérieur à ce blog
sera retiré de la publication