Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mai 2016 7 29 /05 /mai /2016 15:06

 

             

Qui eût cru l’an dernier lorsque Philippe Chataignon, notre sympathique arracheur de dents de la place du marché, imagina modestement la première édition de l’Electr’Enduro à la Dame Blanche que cette manifestation rejoindrait un an plus tard dans l’univers Dalinien la gare de Perpignan au centre du monde ?

 

Electr’Enduro accueillait en effet ce dernier week-end la seconde saison de ce qui deviendra, soyons-en sûrs, une série digne des meilleures sagas américaines et un événement de renommée mondiale. Si, si, si ! C’est dans l’enceinte du parc du Boulard, dont à cette occasion de très nombreux chaponois découvraient l’existence tant on la leur avait cachée jusque là, que s’est déroulée la manifestation. Les meilleurs professionnels locaux du VTT électrique, dont deux chaponois, s’étaient donnés rendez-vous dans les stands du village animé de mains de maîtres par les bénévoles de Philippe pour beaucoup issus de l’assoç. « Bien Vivre à Chaponost ». On exposait même les dernières innovations de l’industrie automobile en matière de véhicules électriques. Dieu, que la Tesla est jolie !

Plus de 200 coureurs étaient attendus ce dimanche malgré une météo menaçante qui n’a pas empêché les courageux émules de la petite reine de pédaler héroïquement dans une boue collante et glacée.

 

Signe du retentissement que connaîtra assurément l’événement, les huiles locales honoraient le parc de leur présence : notre député et Président du département, Christophe Guilloteau, qui avait fait le déplacement, et Damien Combet, notre maire, entouré de la plupart de ses adjoints et conseillers, serraient des louches et distribuaient à qui mieux mieux bises et free hugs. Les medias ne manquaient pas non plus à l’appel, télévisions en tête avec M6 et FR3.

 

Ce week-end restera à n’en pas douter une référence sportive et le point de départ d’une manifestation à rythme annuel et pourquoi pas mondiale à l’image de l’ultra-Trail du Mont Blanc, du marathon des sables ou des plus célèbres marathons organisés par les grandes capitales. Preuve que les initiatives locales bien coachées par un leader charismatique accompagné de bénévoles motivés peuvent être couronnées de succès même sur fonds essentiellement privés.

                               

On découvrit à cette occasion la splendeur du parc du Boulard qu’aucune municipalité n’avait jusqu’à ce jour pris soin de mettre en valeur ; Qui en effet connaissait il y a trois jours l’existence du charmant pigeonnier au centre de ce poumon vert situé en plein cœur de notre village ? Les derniers travaux de remodelage de cet extraordinaire espace sont en cours d’achèvement et l’on pourra bientôt s’y promener au calme, y divertir les enfants sur une aire de jeux conviviale et, qui sait, s’y rafraîchir les soirs d'été d’un jus de fruit à la terrasse du pigeonier. Belle promesse de campagne tenue par Damien Combet et son équipe !

                           

Et dire que Pierre Menard prévoyait d’y édifier un immeuble de logements sociaux ! Il avait alors, en même temps que son âme au diable, vendu le terrain à l’EPORA, laissant sans vergogne ses successeurs confrontés à un casse-tête financier à 800 K€. Il est vrai qu'il ne se préoccupait aucunement de la pression fiscale supportée par nos concitoyens.

 

Bon vent donc à Electr’Enduro, et à l’année prochaine dans un parc du Boulard enfin sublimé !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                     

Partager cet article

Repost 0
Published by Scapin - dans Société
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Scapin
  • Le blog de Scapin
  • : Chronique villageoise de Chaponost
  • Contact

A vos claviers

Recherche

net e-tiquette


En raison des

responsabilités encourues
par le webmaster,
tout commentaire comportant
un lien hypertexte vers un
site extérieur à ce blog
sera retiré de la publication