Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mars 2015 2 24 /03 /mars /2015 14:52

 

A l’image des résultats nationaux du scrutin de dimanche dernier, les scores réalisés par les candidats à l’élection départementale dans notre nouveau canton de Brignais n’ont pas donné dans la nuance. Exit les socialistes et leurs copains gauchistes qui devront étaler ailleurs leurs couleurs perroquet si peu nuancées : rouge, vert et rose !

 

Les électeurs se sont majoritairement prononcés pour la couleur bleu, mais tout en nuance. Depuis le bleu marine, pas si éloigné que cela du bleu de Prusse, jusqu’au bleu ciel mâtiné d’orange virant au rose Béarn, en passant par le bleu roi de France de la Sarkozie et le bleu gorge-de-pigeon genre bordelais décati, la palette bleu sortie des urnes traduit une écrasante majorité des droites pour un rejet franc et massif de la clique de gauche : Plus de 67% pour notre village et plus de 70% sur le canton.

 

Ces pourcentages représentent des électeurs, … pas des militants partisans. Aussi ne convient-il pas d’ostraciser ceux-là au perfide prétexte injurieux et infamant que telle ou telle strate de cet électorat se verrait nier - au nom de quoi ? - la qualité de républicain. Les relations sado-maso qui caractérisent les positions officielles des diverses nuances de bleu trouvent leurs limites dans l’efficacité du vote.

 

Si des mesures populistes proposées par certains sont à l’évidence absurdes, comme la sortie de la zone €uro ou le retour à la retraite à 60 ans et une hausse générale des salaires, d’autres qui traduisent une réelle préoccupation des citoyens ne sont pas à écarter comme on jette le bébé avec l’eau du bain. Il n’est ainsi pas indécent de vouloir en finir avec l’immigration sauvage et le communautarisme musulman générateur de terrorisme ni d’exprimer un ras-le-bol parfaitement justifié à l'égard de l’insécurité galopante. La dictature des medias, chantres du « politiquement correct », doit à cet égard être combattue avec la plus ferme détermination.

 

Dimanche prochain, seules les deux nuances de bleu les plus foncées demeurent en lice. Nul doute que nous assisterons au cours de cette semaine à des séances chaudes et excitantes, l’une tentant de menotter l’autre tandis que l’autre essaiera de fouetter l’une.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Scapin - dans Politique locale
commenter cet article

commentaires

Marcelle Candide 29/03/2015 14:38

Cher Scapin,
donneur des dernières nouvelles et des premières doctes leçons

Il m'étonne que tu oublies le non-évènement local.

CHAPONOST
Le public est venu nombreux pour inaugurer la médiathèque¬
Evènement. Dès 10 heures, samedi matin, la toute nouvelle médiathèque grouillait d'un public impatient, de découvrir l'intérieur et la kyrielle des nouveautés
proposées.
Ce qui d'emblée surprend, c’est ce grand hall d’entrée, véritable lieu d'accueil qui donne l'accès à droite à la médiathèque, à gauche au coin café et l'accès à 1'auditorium. Les visi- _ manettes de jeux sont unanimes pour souligner la clarté; la luminosité, les grandes baies vitrées où les plafonds laissent pénétrer la lumière.
Paule, la soixantaine, souligne : « L'ambiance avec tout ce monde, est extraordinaire. Ces nombreuses nouveautés me donnent envie de revenir. Noëlle renchérit : « J'ai été
très assidue puis j'ai arrêté, mais je viens de reprendre mon abonnement. Les collections sont remises à jour, et la signalétique est bien d’actualité et donne envie de consulter. » Philippe est plus circonspect : « Est-ce un réel besoin à l'heure des économies ? Il aurait préféré une rénovation de l'ancienne bibliothèque : Les jeunes vont-ils venir ? Maxence ne pose pas les manettes de jeux pour dire :« Je reviendrai, la qualité des jeux est super, et s’il n'y a pas de place je lirai des livres. » Et le mot de la fin revient à Lohan qui du haut de ses huit ans reconnaît : «J'aime bien le bâtiment, [ses] ,couleurs et comment il est fabriqué.»

120 places dans le nouvel auditorium
Pour la directrice Eve Lara, c’est un grand jour, un baptê¬me du feu après deux mois de
fermeture : « C'est un très bon moment. Cette clarté est le symbole d’une ouverture vers l’extérieur. Une médiathèque de nos jours c'est beaucoup de services nouveaux, de l'infor-matique, des films, le tout relié et au service du public, en plus d'une simple biblio- thèque.La récompense c'est le nombre de réinscription[s], nous sommes débordés. ».

Un buffet a encore majoré le côté convivial de [«l'inaugura¬tion »]. Le nouvel auditorium a accueilli 120 personnes venues écouter Prescilia Lakhéal l'adjointe à la Culture prononcer le discours d'accueil et de présentation delà nouvelle médiathèque. Elle a remercié les personnels, les bénévoles qui ont travaillé à cette ouverture. Elle a rajouté : « Maintenant, nous tous devons la faire vivre cette médiathèque! »

En version word sans les photos, du Progrès du 29 mars 2015


La très candide baronne






Avec mon salut,
La baronne candide mais zémue

Présentation

  • : Le blog de Scapin
  • Le blog de Scapin
  • : Chronique villageoise de Chaponost
  • Contact

A vos claviers

Recherche

net e-tiquette


En raison des

responsabilités encourues
par le webmaster,
tout commentaire comportant
un lien hypertexte vers un
site extérieur à ce blog
sera retiré de la publication