Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mars 2015 1 30 /03 /mars /2015 10:02

 

Si Aristide Bruant était encore de ce monde et le Chat Noir toujours à la mode boulevard Rochechouart, nous pourrions aujourd’hui fredonner un célèbre refrain de ce grand chansonnier féru de langue verte… Sauf que depuis hier on n’aime plus Nini, et pas seulement à la Bastille.

 

Déjà qu’elle était « peau d’chien », la pauvre Nini, voilà qu’elle s’est transformée dans les urnes en peau d’balle, peau d’zob, peau d’zébi et même peau d’couilles.

 

Les électeurs ne se sont en effet pas pliés aux directives des appareils. Ils ont fait preuve de maturité démocratique et apporté un sérieux démenti à tous les politiciens qui se croient propriétaires au deuxième tour des voix qui leur ont été seulement prêtées au premier.

 

N’en déplaise aux chantres du ni-ni, les votants concernés de la droite républicaine et du centre n’ont pas hésité à apporter leurs voix, qui au FN, qui au PS, plutôt qu’au marais des bulletins blanc ou de l’abstention, de même que les groupies de la gauche, concernées en beaucoup plus grand nombre par le dilemme, ont souvent préféré aller à la pêche à la ligne ou voter blanc que participer à un illusoire front républicain qui n’a de réalité que dans les rêves fantasmatiques des socialistes et du ventre mou de la démocratie chrétienne.

 

Le ni-ni n’avait pas vocation à trouver application dans notre canton, ni, partant, à Chaponost.

 

En revanche, nous n’avons pas observé dans notre village d’agitation particulièrement débordante de notre très rose enfant du pays, MJVC pour les intimes, qui aurait dû, si l’on en croit les hérauts de la rue de Solférino, battre la campagne aux côtés de son compère CATRAIN et appeler officiellement ses électeurs à voter en faveur du pseudo-front républicain, ce qu’elle s’est bien gardée de faire. Il est vrai que la gamelle ramassée au premier tour avec moins de 20% des voix n’était certes pas pour la motiver plus que cela.

 

Et pourtant, malgré ce coupable silence, Il semble bien à la lumière des résultats que ces derniers aient  fait fi de la passivité de leur candidate et aient effectivement majoritairement reporté leurs voix sur les candidats UMP, accréditant ainsi encore plus la rengaine UMPS martelée urbi et orbi sous forme de leitmotiv par les gars de la Marine.

 

On regrettera en outre le même honteux et assourdissant silence observé officiellement dans l’entre-deux-tours par les centristes DUPIED et BERTIN qui, dans une optique de rassemblement de la droite et du centre, auraient dû mouiller leur chemise en faveur de Christophe GUILLOTEAU, ou à tout le moins en faveur de la colistière municipale du premier, notre charmante Prescilia LAKEAL.

 

Au final, l'important, c'est que la gauche a été massivement rejetée par plus de 70% des électeurs au premier tour et que la droite l'a définitivement et clairement emporté au second. Tout le reste n'est que conjecture.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Scapin - dans Politique locale
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Scapin
  • Le blog de Scapin
  • : Chronique villageoise de Chaponost
  • Contact

A vos claviers

Recherche

net e-tiquette


En raison des

responsabilités encourues
par le webmaster,
tout commentaire comportant
un lien hypertexte vers un
site extérieur à ce blog
sera retiré de la publication